vendredi 24 juin 2022

Le lapin de ma fille ~ Virginie Cailleau

 


Dans le paisible Marais Poitevin, un individu épie la si parfaite famille Canterel… La femme de ménage de cette dernière se fait agresser lors d’un cambriolage atypique. Dès lors le major de gendarmerie André Callemin soupçonne que le coupable n’est pas un client ordinaire.

En effet, pourquoi, dans une maison remplie d’objets de valeur, ne dérober qu’une collection de cartes postales chinoises du XIXème siècle et un lapin nain ? Un autre fait étrange est que la victime, vieille dame apparemment sans histoires, fréquentait un repris de justice violent mais très cultivé du nom de Timéo Méchaing. Ce dernier terrifie tous ceux qui croisent sa route. Lequel Méchaing a disparu dans la nature après avoir clamé qu’il était sur le point de faire fortune…

Est-il l’auteur des menaces macabres que reçoit Béatrice Canterel ? Pourquoi celle-ci refuse-t-elle d’en parler à son mari et aux gendarmes ? Et que se passe-t-il avec la jeune et jolie voisine de Méchaing ? De son côté, parallèlement à l’enquête, Aurélien Canterel remue désespérément ciel et terre pour rendre à sa fillette son lapin blanc adoré.

Je remercie les Éditions Ex Æquo qui continuent à me faire découvrir leurs romans et surtout qui continuent à me faire confiance !

Une vieille femme agressée, une collection de carte postales volées, des menaces étranges, des témoignages inquiétants et surtout la disparition d’un lapin blanc … Le tout forme l’enquête que doit tenter de résoudre le major de gendarmerie André Callemin et son équipe.

Le résumé de ce roman m’a intrigué et j’étais curieuse de connaitre cette histoire et son dénouement. On commence par une histoire qui parait banale, une simple affaire criminelle à élucider grâce à quelques indices cachés. Mais le tout nous emmène vers un dénouement complètement inattendu et tout sauf ordinaire !  J’ai totalement été bluffé par la manière dont l’auteure arrive à nous tromper avant de nous apporter petit à petit les indices pour comprendre les réels aboutissements de cette agression. Pour certains éléments de l’intrigue, je ne m’y attendais vraiment pas et j’ai été vraiment étonnée. Par contre, il y a un élément, en lien avec l’un des suspects, que j’avais vu venir.  Gros choc pour la toute fin, je ne m’y attendais vraiment pas, mais ça explique vraiment certains éléments de l’histoire.
Attention, ce n’est pas un roman où l’action s’enchaine. Non il s’agit plutôt d’un roman tranquille où l’on suit les personnages dans leur découverte de la vérité. On découvre petit à petit, en même temps que nos enquêteurs, les différents indices et informations nous menant vers la vérité.

La plume de Virginie Cailleau est très agréable à lire et elle l’utilise avec brio pour nous emmener là où elle le veut. J’ai été plongée dans l’histoire et je voulais absolument savoir ce qui allait se passer, qui était le véritable coupable et surtout si le lapin blanc a pu être retrouvé sain et sauf ….

 J'ai beaucoup aimé les personnages, suivre leurs histoires. Petite mention spéciale pour Timéo Méchaing que j'ai adoré. Un personnage complètement loufoque, mais qu'on ne peut s'empêcher d'apprécier. Son caractère et son franc-parler sont intéressants à suivre dans ce genre d'histoire. 

En bref, une chouette histoire que nous fait croire à une histoire banale alors qu'il n'en est rien.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vivre avec les animaux au Moyen Âge ~ Chiara Frugoni

  Licornes, dragons, griffons : la vie des hommes du Moyen Âge, de l’An Mille à la Renaissance, est peuplée de quantité de créatures fabule...