dimanche 24 novembre 2019

Otoko Geisha ~ Eva Justine


Résumé


Un homme geisha a-t-il le droit d’être amoureux ? Élevé dans une maison des plaisirs, Mikio est un otoko geisha. Rompu aux arts de la sensualité, de l’écriture, du chant et de la conversation, il aspire plus que tout à s’élever dans la société nippone. Entrer au service du seigneur Akana Fujiwara no Akimitsu lui ouvre le chemin vers la reconnaissance. Mais il lui faudra se soumettre à tous ses désirs, même les plus vicieux. Pris au jeu de la soumission, le jeune homme apprendra à aimer et respecter cet étrange maître... jusqu’à ce qu’il fasse la rencontre de Kaori, le frère jumeau de son seigneur. Troublé au plus profond de son âme, Mikio suivra ses sentiments en un tracé sinueux. Entre l’art de la vie japonaise au XVIIIe siècle, les délices d’un voyage au palais impérial, et les ravages d’un tremblement de terre, il affrontera avec honneur toutes les épreuves mises sur le chemin de son bonheur. Mais sera-t-il capable de décider quel homme emportera son cœur ?



Ce roman nous emmène dans le Japon de l'ère Edo, et nous fait voyager dans un univers lointain et magnifique.
J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, dans ce pays qui me fait rêver depuis des années. On apprend les meurs de cette époque en ce qui concerne les grands Seigneurs, les Otoko Geisha, les concubins, ... On voit que l'auteure s'est intéressée à cette période pour nous en parler du mieux possible, même si le contexte historique n'est pas énormément développé, ça ne gêne pas la lecture de cette histoire.
Le monde des Geisha est assez fascinant et en apprendre plus sur ce sujet est vraiment intéressant et agréable.
La première partie de l'histoire est surtout consacrée à Mikio et son nouveau maître Akana et leur relation de soumission. Puis un événement perturbateur va arriver et les choses vont se dérouler rapidement et Mikio va devoir faire des choix pour savoir lequel des deux frères va finir par gagner son cœur.
J'ai beaucoup aimé le déroulement de l'histoire avec certains passages plus dramatiques (qui ont eux raisons de mon cœur d'artichaut). En ce qui concerne la fin, elle n'était pas vraiment prévisible, mais j'avoue que j'ai eu une petite idée de ce qui allait se passer, même si ce n'était pas exactement ce à quoi j'avais pensé.

La plume de l'auteur est très belle et délicate et donc on est face à une œuvre qui n'est pas vulgaire, malgré les nombreuses scènes de sexe. En effet, Eva Justin arrive à trouver de belles métaphores japonisantes pour parler des parties génitales. Ce fut assez surprenant au début, mais on s'y fait très rapidement.

En conclusion, une lecture très agréable et sympathique à lire. 

samedi 23 novembre 2019

Diabolo, tome 1 à 3 ~ Kei Kusunoki et Kaoru Ohashi





Résumé

Afin de sauver son cousin, Ren et son partenaire Rai ont vendu leurs âmes au démon Diabolo. Ce pacte confère au premier le pouvoir ultime d’attaque et le pouvoir ultime de défense au second. Mais cette transaction a un prix : la folie gagne les hommes à partir de 17 ans et un an plus tard, ils atteignent le point de non-retour ....

Cette histoire se passe dans un monde où les démons sont présents et où ils trompent les jeunes gens pour le pousser à faire des choses horribles qui vont les transformer en démon le jour de leurs 18 ans. On suit les aventures de deux ados qui lorsqu'ils étaient petits avaient essayé de sauver leur amie, mais malheureusement, ils ont écoutés des démons et la petite fille a disparu sans laissé de traces. Ces deux amis vont alors combattre les démons pour éviter que ce qu'ils leur est arrivé, arrive à quelqu'un d'autre.

J'ai eu du mal à rentrer dedans au début de l'histoire parce que j'ai eu du mal comprendre, mais une fois l'histoire mise en place, on se laisse prendre facilement et les tomes défile rapidement. Les illustrations sont assez belles et s'enchaînent bien.
Je ne m'attendais pas à cette fin donc j'ai été surprise, mais j'hésite encore si cette surprise était agréable ou non ...



Le crime de l'Orient-Express ~ Agatha Christie



Résumé 

Alors qu'il rentre de mission et compte s'arrêter quelques jours à Istanbul, Hercule Poirot est rappelé d'urgence à Londres. On est en hiver et à cette époque de l'année, l'Orient Express roule habituellement quasiment à vide. Pourtant, sans l'aide du directeur de la compagnie, Hercule Poirot n'aurait pas trouvé de place à bord, comme si tous les voyageurs s'étaient donné rendez-vous dans ce train ! Dès la première nuit, un homme est assassiné. Le train est immobilisé par la neige qui empêche l'assassin de s'enfuir. Dans les wagons isolés du reste du monde, Hercule Poirot, au sommet de son art, mène l'enquête. Et ce ne sont pas les pistes qui manquent !

C'est mon deuxième livre de cette auteure et j'aime toujours autant son style et ses personnages ! Elle a un style d'écriture que j'aime beaucoup et qui se laisse facilement lire. Hercule Poirot (Vive la Belgique) est tellement attachant de part son petit côté particulier. J'ai hâte de découvrir les autres histoires liées à ce personnage et voir comment il va résoudre les autres crimes. 

Après avoir lu le livre, j'ai tout de suite voulu voir comment l'histoire avait été adaptée en film. J'ai vu qu'il y en avait deux et je les ais dévorés le même jour... (Oui c'était un peu abusé, je l'avoue!) Je ne sais pas si je préfère la version de 1973 ou de 2017. Les deux ont des qualités et des défauts, mais reste vraiment proche de l'histoire.

Cette fin est tout simplement géniale. Je ne m'y attendais pas vraiment, et pourtant, j'ai cherché pendant toute l'histoire qui pouvait être le criminel... Cette fin est vraiment bien trouveé et la manière dont Poirot réagit face à ce meurtre est très humaine et j'ai adoré que le côté humain prévaut sur la justice.

Le premier livre d'Agatha était les Dix petits nègres, et je n'arrive pas à me décider lequel des deux était mon préféré...

Si vous aimé les enquêtes criminelles, les énigmes, et les personnages haut en couleur n'hésitez plus et lisez les œuvres d'Agatha Christie ! 



La dame à la licorne ~ Tracy Chevalier




Résumé

Jean Le Viste, noble du Moyen Age, effectue la commande des tapisseries de La dame à la Licorne pour décorer sa riche demeure parisienne. Entre le peintre qu'il choisit pour dessiner les cartons, le marchand qui négocie, les artisans qui la réalisent, leurs épouses filles et servantes, se déchaînent des sentiments de haine, de passion, de désir et de trahison.

Étant historienne de l'art, je connaissais ces tapisseries, mais ce fut un plaisir de pouvoir lire cette histoire (même si elle est fictive). Je m'attendais quand même à une autre fin. Oui mon cœur d'artichaut voulait que tout soit beau, et se termine de la plus belle des façon, mais non... Après la manière dont les choses se terminent est tout simplement normale pour l'époque où se déroule les faits !
La dame à la licorne est une ode à la femme et à l'amour. On voit que grâce à ces tapisseries Nicolas des Innocents va évoluer et changer au fil des pages.
J'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur le tissage des tapisseries dans cet atelier de Bruxelles.
L'écriture est assez sophistiquée et ce n'est que mieux, car elle se rapproche de l'histoire et de la période pendant laquelle se déroule les événements. On suit le point de vu de nombreux personnages, ce qui permet de voir différents points de vues liée à ces tapisseries et à leur création.

L'histoire est plus compliquée qu'il n'y paraît, car elle ne traite pas uniquement de la création de cette œuvre célèbre, mais d'une multitude de sentiments profonds et complexes.

Si vous recherchez un ouvrage historique sans le côté action, aventure et autres, je vous conseille ce livre qui vous ferra découvrir le domaine de l'art et vous donnera peut-être envie comme à moi de voir ou revoir ces magnifiques tapisseries 

Wild Heart ~ Lily Haime




Résumé

« Es-tu en colère Gabriel ? »
Cette question, le docteur Grant la lui a posée pendant trois ans, à chaque début de séance, durant toute sa détention au centre correctionnel de Red Wing. Quand Gabriel en sort, elle reste dans sa tête comme un disque rayé.
Bien sûr qu’il est en colère, il l’a toujours été – et il l’était surtout au lycée, où il voyait Vicky, ce garçon un peu trop souriant, un peu trop heureux. Ce garçon aux habits colorés, aux yeux gris, et qui semblait le regarder différemment. Un jour, Gabriel l’a poussé un peu trop fort. L’instant d’après, Vicky gisait au bas d’un escalier, sa jambe brisée. Handicapé, à jamais...
Depuis qu’il est sorti du centre correctionnel, Gabriel essaie de refaire sa vie. De travailler dans un garage. De renouer des liens avec sa sœur. Il écrit des lettres, aussi, des lettres d’excuse qu’il n’envoie jamais. Il se bat pour trouver un certain équilibre et contrôler cette rage qui le dévore... jusqu’au jour où, par hasard, sa route recroise celle de Vicky.


J'ai déjà lu plusieurs romans de Lily Haime et beaucoup ont été des coup de cœur, et celui-ci n'est pas mon plus grand coup de cœur de cette auteure, mais reste quand même magnifique. La plume de Lily Haime, est toujours aussi belle et rend la lecture fluide, agréable et le livre se dévore en peu de temps (J'ai dû me refréner à certains moments pour être sûre de ne pas le lire d'une traite).

Colère, douleur, tristesse, beau, poignant, dur, émouvant... Tous une série de mots pour qualifier cette histoire. Beaucoup d'émotions contradictoires dans ces lignes. L'histoire de Gabriel et de Vicky, est belle touchante et parfois complexe. Gabriel est un personnage attachant qui ressent beaucoup de colère, mais qui grâce à Vicky va réussir à voir la vie différemment. Il sera une sorte de pilier, de bouée de sauvetage pour notre héros. Gabriel écrit chaque jour des lettres qu'il n'envoie jamais et qui sont pleines de poésie ! 
Vicky ce personnage haut en couleur est tout aussi attachant, mais pas assez mis en avant, et on n'en sait pas assez sur lui et sur ce qu'il ressent..
Darius, Stéphanie, Warren et les autres personnages ont tous une place et un rôle à jouer plus ou moins important pour l'histoire. 

En conclusion, c'est une belle histoire poignante pleine de poésie, mais également de tristesse et d'injustice. 




vendredi 8 novembre 2019

Elsie ~ Catherine Francoeur




Résumé

Nouvelle dans son quartier, Elsie a sept ans lorsqu'elle rencontre Francine,une vieille dame qui habite la maison d'en face.Au fil des années,elles nouent une relation d'amitié et de grandes complicité.Mais dix ans plus tard,la mort les séparer subitement.Incapable de laisser partir Francine sans lui dire au revoir, Elsie achète un jeu de Ouija dans l'espoir de rétablir le contact.


J'ai pu lire ce livre grâce à Netgalley et donc je les remercie. 

 C'est un roman qui s'adresse à un jeune public (chose que je ne suis plus...), mais ça ne m'a pas gêné plus que ça. L'histoire est bien ficelée et intéressante : le paranormal, le jeu de Ouija, les esprits. Tous les ingrédients pour plaire. Etant donné que je ne suis plus dans la catégorie visée par l'auteur, je n'ai peut-être pas ressentis les frayeurs que certains pourraient ressentir en lisant ce livre (même s'il en faut beaucoup pour les jeunes d'aujourd'hui)

L'écriture est assez simple, mais je pense que c'est liée encore une fois au public visé. 

J'ai apprécié qu'il y ai une recherche de la part d'Elsie (et sûrement de l'auteur) pour savoir tout ce qui doit être fait avant une séance de Ouija, ça rend l'histoire plus réelle et plus prenante, car on se dit que ce qui se passe pourrait vraiment arriver.  

Bref, ce fut une petite lecture sympathique que je ne regrette absolument pas et qui m'a fait passé un bon moment ! 






Rockbury, tome 1 : Le poids de nos secrets ~ Effie Hollyn et Ryanne Hollyn

  Benji et Phoenix se connaissent depuis toujours et rien n’est en mesure de les séparer. Ayant grandi dans le même cocon familial, ils sont...