mardi 30 mars 2021

Le Test du Zocchièdre, tome 1 : Premier Arcane ~ François C. Gautier

 


À Jaïldar, capitale de l’empire, le commerce avec le mystérieux peuple des Cenostes tient en un accord principal : si leurs produits exceptionnels sont livrés, c’est qu’ils bénéficient d’une main-d’œuvre tirée des geôles de l’empire. Saul, jeune voleur surdoué, s’est fait prendre en plein larcin : la condamnation est imminente, car c’est l’esclavage aux mains des Cenostes ou la mort qui attend les hors-la-loi. Alors qu’il s’imagine perdu, une dernière chance s’offre à lui : devenir apprenti-servant du notable Walcott, qui pour une raison inconnue, s’est décidé à le sauver. Censé se vouer à un avenir de religieux dans le village poussiéreux où l’emmène son nouveau maître, le jeune homme se rend vite compte que ses habitants y ont bien des secrets. Grâce à ces rencontres, Saul va en apprendre plus sur la lignée dont il est le descendant. Sur les pouvoirs dont il a hérité. Mais ses facultés suffiront-elles pour lutter contre cette force inquiétante qui grandit dans les ténèbres ?Le destin de chacun s'apprête à voler en éclats.



Un immense merci à Aeternam As Editions pour l’envoi de ce service presse.

Saul un jeune garçon, toujours accompagné de son ami Jack, doit commettre des larcins pour survivre. Mais à Jaïldar, les voleurs et autres hors-la-loi, connaissent la mort s’ils se font prendre… Saul et Jack pensent pouvoir continuer leurs vols sans se faire prendre, mais un jour les choses tournent mal pour eux et Saul se fait attraper. Pensant que la mort est sa seule issue, il se résigne en attendant son sort. Mais par miracle, une chance s’offre à lui : devenir apprenti-servent du notable Walcott. Pourquoi l’avoir sauvé ?! Quelles découvertes va faire notre jeune héros ?!

L’auteur nous propose un univers riche, bien développé et surtout bien expliqué. On découvre beaucoup de choses sur ce monde et ses différents peuples et on sent qu’il y a encore pas mal d’éléments à appréhender dans les prochains tomes !
Les choses commencent fort avec un prologue glaçant et angoissant qui nous laisse avec plein de questions en tête … Ensuite on va suivre les aventures de Saul, un jeune orphelin et pour lui non plus les choses ne seront pas faciles ni de tout repos. Les choses vont s’enchainer pour notre héros, il va aller de découverte en découverte. Tout comme lui, on va découvrir des choses progressivement sur lui, sa descendance, ses pouvoirs, ses rencontres, …
En parallèle, on suit Jack et ses aventures depuis la capture de Saul.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Saul. Même si c’est notre héros et que beaucoup de choses reposent sur lui, il ne possède pas encore toutes les capacités pour réussir donc on le voit évoluer à travers les chapitres ! Je suis vraiment curieuse de découvrir de quoi il sera capable dans le futur et comment il va encore pouvoir évoluer et développer ses pouvoirs.
Même si on le voit moins, Jack est un personnage intéressant à suivre. J’ai beaucoup aimé sa ténacité, sa volonté de retrouver Saul. De plus, ses aventures nous permettent d’en apprendre plus sur une partie de l’univers de manière plus attrayante !

Très belle plume de l’auteur, j’ai beaucoup aimé la découvrir. Il n’hésite pas à nous proposer des moments plus sombres et cruels. Pour les plus sensibles, ça peut être plus compliqué à lire, mais ça apporte un plus au récit !

Je suis très curieuse de savoir où va nous mener cette histoire. Que va-t-il se passer pour notre héros ?! Quelles aventures lui réserve l’auteur ?! Qui est vraiment le méchant de l’histoire ?! Quel est son objectif final ?! Bref, plein de questions dont j’ai envie de découvrir les réponses…

 



 




lundi 29 mars 2021

Le journal du Nightstalker, tome 1 ~ Steve "Serpent" Fabry


 

Un ange décide de descendre du Paradis, de renoncer à sa vie auprès du Père afin de découvrir le sens de l’humanité et de sa propre existence. A travers découvertes et déceptions, il rencontre la part de bonté des hommes mais aussi la souffrance que beaucoup ressentent et est déchiré par cette dualité entre le bien et le mal. Cette prise de conscience le pousse à aider l’humanité dans sa quête de l’équilibre. Il devient un protecteur: le Nightstalker Plusieurs ennemis apparaîtront sur la route du héros mais aussi des alliés. Au milieu de ce champ de bataille, à qui pourra t-il se fier ?

Sur ses épaules pourrait reposer le sort de l’humanité…



Je tiens à remercier Steve “Serpent” Fabry pour sa confiance et pour m’avoir proposé son roman.

Un ange décide de quitter le Paradis pour venir aider les Hommes sur terre et les protéger des démons envoyés par Lucifer. Devenant un protecteur, il se sera nommé le « Nightstalker ». Une guerre entre la Paradis et les Enfers commence, de nombreux ennemis se placeront sur sa route et quelques alliées l’aideront. Comment les choses vont-elles évoluer pour notre héros ?!

Je sais qu’il existe déjà quelques histoires parlant d’ange descendu sur terre, … Mais je n’en ai que très peu lu/vu donc c’est un thème assez nouveau pour moi et j’ai beaucoup apprécié cette histoire !
La première chose à souligner et que je trouve super intéressante c’est que cet univers se décline sur différents supports. L’auteur est le bassiste et chanteur du groupe Sercati. A travers les albums il raconte l’histoire d’un protagoniste nommé le Nightstalker. Il mettra aussi en place une autre formation musicale appelée « The Nightstalker » où il présente des moments plus personnels de notre héros en parallèle à l’histoire principale. C’est à partir de ça que l’auteur décide de décliner cette histoire en roman, film, comics et un jeu de rôle qui est en préparation ! Je ne me suis pas plongée dans tous ces éléments, mais j’ai pu écouter quelques chansons de Sercati. J’aime beaucoup le metal donc c’est avec plaisir que j’ai pu découvrir ce groupe. Bref un univers décliné sous de nombreuses formes et c’est tout simplement incroyable et peu courant ! Je pense qu’on peut apprécier les choses séparément, mais qu’il est préférable d’avoir un œil sur tout l’ensemble pour apprécier au maximum ce que l’auteur a voulu mettre en place !

Notre héros va donc se retrouver confronté à notre monde dont il ne connaît rien. Il va devoir s’adapter pour pouvoir protéger au mieux les humains. A ses côtés, on va traquer les démons envoyés par Lucifer bien décidé à conquérir la terre. Et comme si les choses n’étaient pas déjà assez difficiles, l’Apocalypse est sur le point de commencer. Il y a donc ici, une quête du bien contre le mal, mais est-ce que tout est toujours soit blanc soit noir ?!

J’aime beaucoup le fait que ce roman soit écrit à la première personne. On a donc, un accès plus direct aux pensées, ressenti et émotions de notre héros. Et je trouve ça intéressant parce que ça nous permet de voir la manière dont les choses vont évoluer. Est-ce que notre ange va changer au contact des humains ?!
L’auteur nous propose aussi le point de vue de certains autres personnages. J’ai trouvé ça vraiment intéressant, mais il y a un côté assez mystérieux pour certains, car on ne sait pas trop quel rôle ils vont jouer ! Je suppose que l’on aura des réponses dans les prochains tomes.

Notre héros est un personnage vraiment intéressant et agréable à suivre. J’ai apprécié son évolution et sa manière de voir les choses.
Miss Ombrelle est un personnage intrigant et je suis curieuse de voir comment elle va être utilisée dans la suite de la saga surtout par rapport à ce qu’il lui arrive à la fin de ce premier tome.
Petite mention spéciale pour le Chien de l’Enfer que j’ai beaucoup apprécié !

En bref, un univers complexe et multiple, une histoire connue mais très appréciable et intrigante, des personnages intéressants. De quoi nous donner envie d’en connaitre plus !





dimanche 21 mars 2021

Le Triptyque : Asphyxie ~ Clélia Valmont

 



1956, Belgique. Une petite fille disparait. Les témoins du drame n’oublieront jamais les cris de la mère éplorée, les larmes du petit garçon qui l’accompagne, la peine du père, rongé par la culpabilité. Le petit garçon s’appelle Reginald.

1971, Zaïre. Tandis que le soleil brûlant se couche sur Kinshasa, un couple laisse leur fille Caroline seule pour s’occupe de sa petite sœur. Une nuit dont les conséquences seront fatales.

2011, Belgique. Reginald et Caroline sont mariés. Ils ont tous deux perdu une sœur, ils se comprennent et se méritent. Ils ont deux enfants : Karen et Raphaël. Une famille parfaite, enviée de tous. Mais n’oubliez pas : les apparences sont souvent trompeuses…



Merci Clélia Valmont pour sa confiance et pour m’avoir proposé sa nouvelle.

On a ici affaire à un prologue nous présentant une saga qui sera composée de 5 tomes.

Cette nouvelle est très courte puisqu’elle ne fait que 10 pages. Dans l’écriture de celle-ci, l’auteur à vraiment fait preuve de dextérité puisqu’elle arrive en si peu de page à nous présenter une histoire accrocheuse. Ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir mettre au point une histoire aussi captivante en quelques pages.
Certes on ne peut pas s’attacher complètement aux personnages, mais on a envie d’en lire plus pour que cela arrive.

C’est une histoire glaçante qui joue avec nos émotions et avec les apparences. Attendez-vous à être surpris par les retournements que vous allez lire dans ces quelques pages. Les personnages n’hésitent pas à nous montrer un visage plus obscur au fil des pages …

Malgré le format court, les personnages sont bien travaillés et on se rend tout de suite compte qu’ils ont un caractère propre.

Clélia Valmont possède une plume très fluide qui rend vraiment la lecture agréable et rapide.

Je n’ose pas en dire trop de peur de spoiler cette histoire…

En tout cas, cette courte nouvelle me donne envie de connaitre la suite et de découvrir comment les choses vont se dérouler par la suite ! 


Les contes d'Erenn, tome 4 : l'Héritier ~ E. Loisel


Son complice en Aza démasqué, le Grand Maître Tazig Kozh doit mettre son plan à exécution sans plus tarder. La conquête du Pays de Dôn commence.
Maud et ses amis s’élancent alors pour le contrer. Sauront-ils l’arrêter avant que n’éclate la guerre entre Dôn et Llyr ? Forts de leur nouveau secret, arriveront-ils à faire face à la menace du Fléau et à celle des soldats au tatouage de serpent ?




Je veux encore une fois remercier Marathon Editions et E. Loisel pour m’avoir permise de découvrir, aimer et terminer cette saga !

On retrouve nos héros dans leurs dernières batailles pour vaincre le grand maître Tazig Kozh et l’empêcher de propager la mort sur les terres d’Erenn. Son complice à Aza ayant été démasqué, Tazig Kozh doit mettre son plan à exécution sans plus tarder. Nos héros vont-ils arriver à mettre un terme à cette folie une bonne fois pour toute ?!

Nous nous retrouvons pour ce quatrième et dernier tome des Contes d’Erenn. Encore une fois je suis sous le charme de cette saga, mais le troisième tome restera mon coup de cœur et mon préféré. Cette fois-ci, le fléau n’est pas l’unique préoccupation de nos héros, non cette fois ils doivent faire en sorte que la guerre ne soit pas déclarée.
Ce dernier tome est complètement dans la continuité des autres. Actions, rebondissements, aventures et émotions sont encore au cœur du récit. Les dernières révélations sont dévoilées, même si l’on reste sans réponse précise sur l’avenir de nos héros et des terres d’Erenn. L’auteure nous offre quand même des pistes sur chacun des personnages et leurs missions à venir.

L’évolution des personnages est incroyable, leurs aventures les ont profondément changés.
Maud est toujours déterminée et entêtée à réussir sa mission et aider les autres au maximum. Son nouveau statut va compliquer les choses pour elle puisqu’elle ne sait pas toujours comment l’appréhender… Mais elle pourra compter sur ses amis pour la soutenir.
Gaël (<3) continue à évoluer positivement. Son courage et ses valeurs continuent de me plaire et il est toujours aussi attachant que dans les autres tomes.
Je me répète, mais Vesper est un autre personnage que j’apprécie beaucoup. Sa fougue et son humour font toujours énormément plaisir lors de la lecture.

Il y a une chose que vous devez savoir sur E. Loisel : Elle est complètement sadique … Un des événements de la fin est tout simplement atroce et mon petit cœur a été définitivement brisé … (Cet événement a grandement joué dans ma réflexion sur le meilleur tome et c’est à cause de ça que ce dernier ne sera pas mon préféré)
Mis à part cette horreur … La fin est digne de la saga.
Une page se tourne, mais un nouveau chapitre s’ouvre puisque nos héros vont chacun voguer vers de nouvelles aventures.

 

 

Les chevaux d'Hitler ~ Arthur Brand

 




Berlin, 1945. Dans les jardins bombardés de la Chancellerie d’Hitler, les deux chevaux de bronze réalisés par Josef Thorak, l’un des sculpteurs officiels du Reich, ont disparu. On les pense détruits. Aucune trace nulle part.
Amsterdam, 2013. Mandaté pour retrouver ces sculptures qui, selon un courtier d’art, existeraient encore, Arthur Brand commence une longue enquête à travers l’Italie, l’Allemagne et la Belgique. Au cours de ses recherches, il rencontre dirigeants d’organisations louches, anciens nazis, anciens membres du KGB et de la Stasi, néo-nazis, etc. Tous semblent impliqués dans le trafic d’art nazi.
Ce livre raconte quel stratagème il a imaginé pour faire interpeller des collectionneurs et marchands plus ou moins véreux et pour retrouver, quasiment intactes, plusieurs sculptures majeures du Reich censées détruites à jamais…

Je remercie Babelio et les Editions Armand Colin pour l’envoi de ce livre.

Ce roman nous raconte comment Arthur Brand, un enquêteur néerlandais spécialiste des crimes liés au monde de l’art, va retrouver des œuvres qu’on pensait perdue à jamais.

Ce récit est vraiment passionnant ! J’ai adoré suivre Arthur Brand dans ses recherches, rencontres, questionnements, voyages, … Pour mettre la main sur deux incroyables statues équestres appartenant au Führer et qu’on pensait détruites à la suite des bombardements de la Chancellerie.

Cette enquête commence comme la recherche d’une chimère : une photo en couleurs, une rumeur selon laquelle les statues sont à vendre. Un point de départ maigre et qui laisse penser à des faux, mais notre enquêteur ne baissera pas les bras et à force de voyage et de recherches va finir par détenir la vérité sur ce qui est arrivée à ces fabuleux chevaux ainsi qu’à d’autres œuvres majeures de cette époque.

Ce roman documentaire nous présente toute une série des personnages ayant été liés de près ou de loin à ces sculptures : marchand d’art, collectionneur d’arts nazis, descendant de soldat du Führer, membre de la Stasi, du KGB …

Ce qui est encore plus incroyable c’est de se rendre compte que tout cela est réel ! Ce roman nous permet d’en apprendre plus sur cette période sombre. Et surtout sur Josef Thorak et Arno Breker, deux grands artistes à la solde d’Hitler.

En bref, un roman instructif, réaliste et très agréable à lire ! 





samedi 20 mars 2021

Tant qu'il le faudra, tome 1 ~Cordélia

 



Tant qu'il le faudra, c'est le phénomène de Wattpad (220 000 lectures) signé par Cordélia, l'autrice, youtubeuse, militante. Avec sa chaîne aux 18000 abonnés, elle s'est imposée comme une référence de la diversité lgbt+ en littérature. Plongez dans sa saga en 3 tomes, mettant en scène le quotidien des membres d'une association militante... Entre romance, engagement et dramaqueer. Prudence est une jeune lesbienne dans le placard qui découvre la vie parisienne... David est un étudiant gay dont la vie tourne presque exclusivement autour de son engagement associatif et de son meilleur ami... Jade, militante féministe et anti- validisme, essaie de faire entendre sa voix sur les réseaux sociaux... Ina, déjà dans la vie active, doit jongler entre son travail, ses deux associations et ses activités d'autrice Wattpad... Ensemble et aux côtés de leurs amis, ils essaient, tant bien que mal, de s'entendre, pour publier HoMag, une revue LGBT+. Mais entre amour, études, travail et autres réalités du quotidien, la vie n'est pas toujours simple, pour celles et ceux qui ne rentrent pas dans le moule d'une société trop formatée. Suivez leurs vies, leurs errances, leurs luttes, durant toute une année scolaire, à travers un récit choral aussi ambitieux que stimulant.


Merci à NetGalley et aux Editions Akata pour la découverte de cette histoire.

Récemment arrivée à Paris, Prudence, décide malgré sa timidité de se rendre dans une association LGBTQIA+ dans le but de rencontrer des personnes qui lui ressemblent et avec qui elle pourra enfin être elle-même. Grâce à cela elle fera la connaissance de Gwen, Ina, David, Léo, Min Jae, Jade et Harry, un groupe très hétéroclite. Entre amours, amitiés, drames et passion, on est plongé dans la vie de ce groupe.

Agréable surprise avec cette lecture ! J’avais un peu peur que cette histoire en fasse trop et que tout paraisse trop forcé et pas réaliste. Mais pas du tout, certes on a une grande diversité dans les personnages, leur sexualité, leur origine, leurs pensées, leurs combats, leur manière de se rattacher à la communauté LGBTQIA+, …  Mais le tout est très bien traité et avec beaucoup de respect.
On voit que Cordélia connaît bien son sujet et tente de nous offrir une histoire des plus authentiques.
Ce roman va traiter de sujets importants tels que l’homophobie et la transphobie ainsi que de problématiques (trop) courantes : racisme, grossophobie, validisme et sexisme. Ce sont donc des thèmes qui nous poussent à la réflexion et à la remise en question. Ces thèmes sont importants et les insérer dans un roman Young Adult permet des prises de conscience de la part de tous et même des plus jeunes.

Ce n’est pas une histoire où il se passe mille et une actions. Non, ici, on suit la vie plus ou moins compliquée des membres d’une association en les suivants dans leur quotidien, travail, rencontre, combat, amour, …

Les personnages sont nombreux donc je vous laisse lire ce roman pour les découvrir. Iels sont bien développé.es et nous présente des traits de caractère très variés. Des histoires qui leur sont propres tout en étant liées.

C’est un bon premier tome qui nous présente les personnages, les premières relations,  l’association, le magasin HoMag, … Je suis curieuse de connaitre la suite surtout que Cordélia nous laisse en suspens avec certains des personnages … 




samedi 13 mars 2021

Retour aux Sources ~ Lancelot Sablon

 




Un aspirant auteur est contacté par le biais des réseaux sociaux par un mystérieux profil. L’inconnu, faisant référence à ses manuscrits jamais parus, l’invite à se rendre en un endroit appelé Skazka Canyon – « le canyon des contes de fées » – situé au fin fond du Kirghizistan.

Intrigué et poussé par l’esprit d’aventure, il entreprendra ce voyage insensé au pays des nomades.

Là-bas, l’écrivaillon se confrontera à une guerre impossible à ignorer, car elle menace de détruire la Contrée malade, cet univers qu’il pensait avoir inventé.

La Contrée a donc besoin d’un héros, malheureusement, elle n’a qu’un auteur sans grand talent pour lui porter secours : moi-même.

Je remercie Nutty Sheep pour sa confiance et pour m’avoir permise de découvrir cette histoire.

Un aspirant auteur se voit contacter sur les réseaux sociaux par un inconnu. Dans son message, il fait référence à ses écrits jamais parus et l’invite à se rendre à un endroit appelé « Le canyon des contes de fées ». Il décide donc de se lancer dans cette aventure. Mais que va-t-il découvrir lors de ce voyage ?!

Histoire vraiment très agréable et originale. J’ai beaucoup aimé ce principe où l’auteur se met lui-même en scène dans son roman. Il se fait voyager au Kirghizistan où il va se confronter à un univers qu’il pensait avoir inventé pour ses romans. Ce voyage est composé d’actions, de rebondissements très bien menés. Cela donne un très bon rythme qui nous pousse à avancer et connaitre le fin mot de cette histoire. D’ailleurs je trouve la manière dont se termine le roman vraiment bien et super cohérent.  

Le personnage principal est très intéressant à suivre. Malgré son incompréhension et ses doutes il faut preuve d’un courage impressionnant. En plus, il a une personnalité que je trouve détonante parce que même dans certaines situations délicates il n’hésite pas à l’ouvrir !

J’avais déjà pu découvrir la plume de Lancelot Sablon lors de la lecture de « Les litanies de l’unique » et « Un remède à la Contrée Malade » et j’apprécie toujours autant me plonger dans cet univers et de lire quelque chose de vraiment très agréable. 

En bref, une très belle découverte d'une lecture vraiment originale ! 





vendredi 12 mars 2021

Vieux livres et Gourmandises, tome 1 : Tatouages et macarons ~Aurore Kopec

 



Nathaël a réalisé ses rêves en ouvrant Vieux Livres & Gourmandises, un salon de thé-librairie, tout en élevant seul son fils.

Chris a renoncé aux siens depuis longtemps. À vrai dire, à quarante ans, divorcé, il ne sait plus où il en est. Sa rencontre avec le pâtissier aux Converse rouges le confronte à ses échecs, à ses peurs, mais ravive aussi ses vieux rêves enfouis. Et si la vie lui offrait encore une chance de les réaliser ?




Je remercie Aurore Kopec pour sa confiance et pour avoir accepté ma demande pour lire son roman.

Nathanaël a pu réaliser son rêve d’ado en ouvrant « Vieux Livres & Gourmandise » son salon de thé-librairie. Il est plus qu’heureux de sa boutique, mais ses amis et sa famille trouvent que son salon mériterait un bon coup de jeune. Réfractaire Nathanaël va quand même accepter de rencontrer Chris pour refaire sa boutique. Pour qui Nathanaël va craquer ? Les plans de réaménagement ou pour le bel entrepreneur ?

Cette romance est vraiment belle et tendre. On suit deux hommes totalement différents, mais qui ont tous les deux des réserves pour se plonger dans une nouvelle histoire de cœur. J’ai beaucoup aimé l’univers dans lequel évoluent les personnages. J’adore le concept de « Vieux livres & Gourmandises » ! (Surement parce que c‘est aussi le type de boutique que j’aimerais ouvrir moi-même).
Bien évidemment cette histoire ne se déroulera pas sans accros. Nos deux héros vont devoir faire face à leurs sentiments et surtout tenter de concilier leurs deux vies et leur famille/amis… J’ai trouvé cette histoire vraiment touchante et j’ai aimé suivre Nathanaël et Chris dans leurs aventures, découvertes l’un de l’autre et surtout de la découverte et prise de conscience de leurs sentiments.

Nathanaël n’est pas gay, mais pas vraiment non plus hétéro surtout lorsqu’il croise Chris. C’est vraiment un personnage très attachant et adorable. Il est proche de sa famille et de ses amis. Quoi qu’il arrive et ressent, il fera toujours passer son fils en premier.
Chris, n’est pas très proche de sa famille. Il est complètement gay et ne fait plus trop confiance aux hommes depuis sa dernière histoire. Il a peur d’éprouver à nouveau de l’attirance et surtout des sentiments pour quelqu’un d’autre.
Anatéo est un personnage qui m’a beaucoup intrigué donc j’aimerai vraiment en apprendre plus sur lui dans un prochain tome !

L’auteur a une plume vraiment agréable qui rend la lecture rapide et fluide !

Très belle romance tout en douceur. J’ai vraiment envie de lire le second tome qui nous présentera cette fois-ci Charlie !  


Le cycle des Acmènes, tome 1 : Namathée ~ Florent Bainier

 



Arcan a perdu la mémoire, et aurait perdu la vie s’il n’avait pas été sauvé au cœur du désert par une troupe de soldats venus de Namathée. Envoyés par la prêtresse du Temps, ils appartiennent à un peuple millénaire, protégé depuis toujours par les dieux. Mais leur roi est mort, et les signes divins désignant son successeur tardent à se manifester. Autour du royaume, les armées ennemies se font menaçantes, et convoitent les richesses de ses terres. L’empire sarthe, les tribus nomades oughares, et les mercenaires lorestiens se liguent afin de s’en emparer. Arcan devra apprendre à déchiffrer ses rêves prémonitoires pour tenter d’empêcher l’anéantissement de ceux qui l’ont aidé, et enfin découvrir qui il est.


Je tiens à remercier Florent Bainier pour sa confiance et m’excuser pour la longue attente avant l’arrivée de mon avis.

Arcan se retrouve aux portes de la mort et se fait sauver in extrémiste par des soldats Namathéen envoyée par la prêtresse du temps. La situation de Namathée n’est pas idéale : ils n’ont plus de roi et les signes divins pour élire le suivant n’arrivent pas. En plus de ce contexte particulier, des armées ennemies entourent la cité. La prêtresse du temps et Arcan devront essayer de comprendre leurs rêves pour tenter de sauver tout le monde.

L’auteur nous offre vraiment un univers extrêmement bien construit et développé. On a affaire à un roman qui mêle à la fois aventure, historique et fantasy. C’est un univers complexe que j’ai aimé découvrir et que j’ai vraiment trouvé intéressant. Il y a beaucoup de choses que j’ai trouvées attrayantes : la présence des Dieux et de leur prêtre/prêtresse, l’histoire de ce monde, la présence des aigles, la prophétie sur le grand migrateur, …

L’histoire est très bien rythmée avec de beaux rebondissements et de l’action quand il le faut et une toute petite touche de romance qui apporte un plus à l’histoire et l’intrigue. Ainsi que des flashbacks qui permettent de mieux comprendre ce qu’il s’est passé.

Ce que j’ai pu apprécier aussi, c’est le fait que l’auteur nous propose les points de vue de plusieurs personnages et ce quel que soit le camp de celui-ci.

Arcan est un personnage vraiment attachant et intéressant à suivre. On se demande s’il va pouvoir retrouver la mémoire et ce qu’il va se passer pour lui dans ce pays qui lui est inconnu. Et j’ai adoré sa manière de gérer les choses à la fin de l’histoire !

Forourgh, la prêtresse du Dieu Vasicha, est un personnage que j’ai trouvé très intrigante tout comme sa nièce, Delaram.

Un personnage que j’ai vraiment beaucoup aimé c’est Tarcyt. Il est courageux, impose le respect tout en étant intègre et humble.

Florent Bainier a une écriture fluide, agréable et j’ai beaucoup aimé la manière de décrire les batailles (D’ailleurs point positif : la présence de dessins montrant la position des armées qui est inclus dans l’histoire).

J’ai hâte de lire la suite et de savoir ce que l’auteur réserve à ses personnages et ce que l’on va encore pouvoir découvrir sur cet univers.





dimanche 7 mars 2021

Keylan et le peuple Serpent ~ Yann Français

 



Il est possible de mesurer une distance à l'aide d’un pouce, d’un pied ou d’un pas. Ces mêmes outils permettent de déterminer la taille d'un objet. Et un objet peut en mesurer un autre. Tout dépend de la référence et de la cohérence avec laquelle on utilise ces outils. Nombreuses sont les références. Nombreux les outils. Toutefois il existe certaines choses dont la règle de mesure est unique. En voilà une : l'être d'une personne. Cette règle est immatérielle. L'être humain se mesure par la série de changements qui s'opèrent tout au long de sa vie. 




Je remercie Yann Français pour sa confiance et pour l’envoi de son roman !

Keylan est roi, il vit dans l’oisiveté et le luxe. Se souvenant de sa grandeur passée, il ne s’occupe plus vraiment de ce qui l’entoure, ni de son royaume. Certains complotent pour prendre le pouvoir à celui qu’ils nomment l’usurpateur. Avec l’aide d’un ancien Dieu, ils vont lui prendre sa place. Keylan sera alors obligé de fuir, pour mieux revenir et tenter de récupérer sa place.

Keylan et le peuple serpent est une histoire agréable à lire !  Le résumé du roman est très intrigant parce qu’il ne nous apprend pas grand-chose sur l’histoire et son intrigue donc on a envie de le lire pour découvrir ces différents éléments. L’auteur nous propose un monde où un ancien peuple possède une capacité particulière et veut prendre le pouvoir par tous les moyens. J’ai apprécié découvrir ce peuple même si quelques informations supplémentaires à son propos auraient été bienvenues.
J’ai trouvé ça intéressant de suivre Keylan et de voir la manière dont il va évoluer au cours de l’histoire. Il va se rendre compte de certaines choses surtout par rapport à sa vie, son règne et son royaume. J’ai bien aimé son choix final et je me demande si une suite sera-t-elle prévue pour savoir ce qu'il va arriver à notre héros ?
Un autre personnage que j’ai assez apprécié c’est Hammabi. Il est droit et va au bout de ses principes !

J’ai bien aimé la plume de l’auteur, même si j’avoue que parfois il y a quelques petites répétitions (certains mots reviennent parfois plusieurs fois en quelques lignes), mais rien de grandement dérangeant.

En bref, une histoire sympathique à lire ! 


Hugosse ~ Alexis Hayden

 



Cyril, 24 ans, vit tranquille dans un pavillon de banlieue avec sa copine Chloé. En un week-end tout bascule. Il perd sa copine, découvre que son voisin François est homo et fait la connaissance d'Hugosse, un ado extraterrestre en pleine fugue, dont la soucoupe (proto dernier modèle) s'est écrasée dans son jardin. Cet alien, aux pouvoirs et aux murs étranges, va lui pourrir et lui faciliter la vie pendant trois jours. Une occasion de comparer les cultures, de les critiquer sans ménagement, mais avant tout d'en rire. Et si nos extraterrestres avaient aussi des problèmes avec leurs parents ? Si nous étions tous, de pères en fils, condamnés à commettre les mêmes erreurs ? Si rien n'était perdu ? Si nous pouvions encore espérer en la race humaine ?

Je tiens encore une fois à remercier Alexis Hayden pour sa confiance.

Hugosse, c’est l’histoire de Cyril et de sa copine Chloé. Ils vivent tous les deux dans une petite maison de banlieue. Mais un week-end tout va basculer … Entre la perte de sa copine, la découverte de l’homosexualité de son voisin et surtout l’arrivée fracassante d’Hugosse, un ado extraterrestre en pleine fugue, les choses ne seront pas de tout repos pour notre héros.

J’ai tout d’abord été très intriguée par le format pièce de théâtre. Je n’ai pas l’habitude d’en lire et je suis ravie d’avoir fait cette découverte. J’ai lu ce livre d’une traite ! C’est vraiment le genre récit qui est agréable à lire et qui fait plaisir en ce moment. Il y a beaucoup d’humour et nos héros vivent des aventures rocambolesques et franchement tout ça marche bien avec moi. En plus de l’humour, l’auteur nous offre d’autres émotions et met en avant des thèmes importants comme l’amitié, l’amour, l’homosexualité, et l’aide à son prochain (qu’il vienne de notre planète et ou non). C’est aussi une histoire de rencontre, de découverte et de partage.

Certains des personnages sont attachants comme Cyril ou Hugosse. D’autres sont plus agaçants avec un caractère horrible.
J’ai beaucoup aimé suivre Cyril qui malgré tout ce qui lui arrive n’hésite pas à aider les autres et qui a une très belle ouverture d’esprit.

L’auteur gère très bien ce type de format et nous donne ce qu’il faut d’informations pour qu’on ait parfois l’impression d’être devant des personnages jouant sur une scène de théâtre.

En bref, une très agréable histoire qui avec légèreté nous parle de thèmes plus importants !



Rockbury, tome 1 : Le poids de nos secrets ~ Effie Hollyn et Ryanne Hollyn

  Benji et Phoenix se connaissent depuis toujours et rien n’est en mesure de les séparer. Ayant grandi dans le même cocon familial, ils sont...