dimanche 31 mai 2020

Sébastien M. ~ Jimmy

Couverture Sébastien M.

Résumé 


Du milieu des années 90 au début des années 2000 ; de l’insouciance enfantine aux interrogations identitaires de l’adolescence, Sébastien, jeune lycéen gay de seize ans, grandit dans une société où l’homosexualité est un crime. Les camps de correction destinés à guérir la communauté LGBT fleurissent et les frontières entre justice et morale se troublent.

Victime de ces changements et d’un des bourreaux le plus dangereux de son école, Sébastien se tourne progressivement vers la loi du Talion. Lorsque la vengeance devient son unique instrument de réparation, quelles limites Sébastien compte-t-il dépasser dans une société où les représentations sociales l’étouffent ? Cette vindicte deviendra-t-elle pour le jeune homme une planche de salut ?

 Porté par des personnages à la psychologie finement travaillée, ce premier roman est un véritable plaidoyer contre l’homophobie institutionnalisée et le recours systématisé à la violence.


Sébastien M. Nous plonge dans une société où être homosexuel est interdit et mal vu. Des camps de correction sont mis en place pour faire revenir ces personnes « déviantes » dans le droit chemin et tout est permis pour y arriver. Dans ce monde, on va suivre Sébastien qui va évoluer à travers cette haine. Comment vas-t'il s'en sortir ?!

A cause de son thème, ce livre n'est vraiment pas facile à lire... Il nous bouleverse, il nous question... On reçoit une claque à la lecture de ce roman, il est parfois trop proche de ce que certains peuvent vivre actuellement....


On va suivre Sébastien depuis son enfance et déjà à ce moment, sa différence va lui poser des problèmes. La violence et la répression mise en place par la société pour mettre en place leurs idées, va façonner ce jeune homme.

Ce roman va mettre en place une réflexion intéressante : Peut-on se venger ? Jusqu'où peut-on aller ? Quand la victime se transforme en bourreau, comment vont se dérouler les choses?

Ce roman dénonce vraiment l'homophobie, et la violence qui en découle... Beaucoup de scènes ne sont pas évidentes à lire,.. On a mal, on a la rage de ne pas pouvoir agir, de n'être que spectateur...

Les personnages sont vraiment développés, chacun à sa propre personnalité. Ils sont tellement bien écrit qu'on va aller jusqu'à exécrer certains d'entre eux et au plus haut point. Vouloir le faire payer ce qu'ils font et pour leur façon de penser est récurent dans ce roman...

Sébastien est un personnage terriblement attachant. J'ai aimé pouvoir le suivre dans son évolution, à travers ses questionnements et ce qu'il croit juste ou non de faire !

J'ai vraiment adoré la plume de l'auteur, elle a un petit côté très poétique qui rend la lecture super agréable à lire et sans lourdeur ( et vu le thème ça fait vraiment du bien). L'auteur donne différent point de vue dans cette histoire, et c'est super intéressant de pouvoir avoir le point de vue de la victime et de celle du bourreau. J'ai beaucoup aimé cette manière de faire.

Cette lecture était bouleversante, la fin n'était pas celle que j'avais espérée... Car il y a beaucoup de rebondissements. Beaucoup d'émotion à travers ces pages.




Sur la route ~ Domino et Nephyla

Couverture Sur la route

Résumé 

Dans un train, un jeune homme rêveur, intrigué par son voisin diablement sexy, n’ose pas se jeter à l’eau et l’aborder. Pour faire des économies, Cécile fait du covoiturage avec Jeanne, mais ces trajets vont les conduire plus loin qu’elles ne l’auraient imaginé. Au wagon-bar d’un autre train, un échange de regards électrise deux inconnus que tout semble pourtant opposer.
Oser se lancer ? Se livre corps et âmes ? Ils et elles n’ont que le temps d’un voyage pour se décider.


Une fois de plus, je veux vraiment remercier YBY Editions ! 

Sur la route est un recueil de trois nouvelles écrites par Domino et Nephyla nous offre de magnifiques illustrations qui ponctuent ces différentes histoires. Je ne connaissais pas du tout cette illustratrice, mais j'ai vraiment adoré son style et son trait délicat !

Ces trois histoires ont chacune un charme qui leur est propre, mais qui nous emmènent toutes dans le thème d'une rencontre lors d'un voyage. On voyagera donc avec ces personnages qui vont nous montrer que ce n'est pas forcément la destination qui importe !

Les héros de ces histoires n'ont rien de particulier, ce sont des hommes et des femmes que nous pourrions croiser au détour d'un wagon. C'est vraiment agréable ce lien avec la réalité et ça nous donne envie de rêver à ce genre de rencontre ...

Les différentes nouvelles sont écrites à la première personne avec à chaque fois le point de vue en alternance de nos deux héros du moment. J'ai vraiment adoré cette manière de faire, de savoir ce qu'ils pensaient. 


~Rencontre à grande vitesse ~


Cette première nouvelle, nous emmène dans un train, à la rencontre de deux jeunes hommes n'ayant rien en commun. L'un semble froid et distant tandis que l'autre semble timide et jovial.

L'histoire est tout simplement adorable ! Les réflexions des deux hommes sur leur voisin de voyage sont attendrissantes. J'aurais aimé que leur voyage dur plus longtemps, qu'ils aient plus de temps ensemble, mais l'auteur en a décidé autrement.

On est face à une fin ouverte, à chacun de nous de choisir la manière dont se passera la suite. J'ai pas dû réfléchir longtemps pour savoir comment je voulais que ça finisse !

~Quarante kilomètres d'amour~


C'est la nouvelle que j’appréhendais le plus ... C'est ma toute première histoire FxF !

Cette fois-ci, on délaisse le train pour la voiture pour suivre l'histoire de Jeanne et Cécile.

C'est grâce au hasard et à un plan cul de Jeanne que ces deux femmes vont commencer à faire du co-voiturage. On va suivre leurs voyages pendant trois ans. Trois ans pour parler, trois ans pour apprendre à se connaître, trois ans pour se rapprocher,...

Pour mon premier FxF, je suis vraiment bien tombée, parce que cette histoire est touchante et très agréable à lire. Ces deux jeunes femmes sont attachantes et très bien développées pour un format nouvelle.

~ L'inconnu du train-couchette ~


Attention, si les deux premières nouvelles étaient tout en délicatesse celle-ci sera sulfureuse ...

Pour ce dernier voyage, l'attirance sera plus forte que la raison.... Deux hommes, pour qui il n'aura suffi que d'un regard pour changer le cours de ce voyage.

J'ai beaucoup aimé le changement d'atmosphère pour cette dernière nouvelle, on avait quelque chose de délicat et de fort suggéré pour les deux premières rencontres, mais ici c'est tout autre chose (Je vous laisse imaginer l'illustration ...) Cette fin, est celle qui m'a le plus plu dans ce recueil. 


J'ai vraiment passé un agréable moment lors de cette lecture et j'ai adoré ces trois histoires complètement différentes. Une toute petite préférence pour la première histoire. Les personnages avaient vraiment un côté attendrissant qui ont eux raison de mon cœur d'artichaut.

Domino à une écriture très agréable qui donne envie d'en lire plus. Il y a très peu de dialogue donc on est vraiment au cœur des pensées de nos héros et j'ai beaucoup aimé m'immerger dans leur manière d’appréhender les choses !

Je ne peux que vous conseiller de découvrir ces personnages et de partir avec eux en voyage.



mercredi 27 mai 2020

Rose & Alessandro, tome 1 : Les confréries secrètes ~ M. M. Georges

Couverture Rose & Alessandro, tome 1 : Les confréries secrètes

Résumé 

Alors que Rose partage sa vie entre son travail de guide touristique à Venise et son amour pour Alessandro, trois membres de l’une des plus anciennes confréries secrètes de la ville prétendent vouloir les protéger d’un terrible danger. Alessandro apprend alors la vérité à son sujet : il est le descendant de l’actuel dirigeant de la confrérie Retoni, fondée en 1778 à Venise. Il n’était en réalité qu’un bébé lorsque la grande guerre s'est déclarée et qu'il a perdu ses parents, vingt six ans plus tôt. Éloigné du pouvoir pour garantir sa protection, il doit maintenant reprendre cette confrérie et éviter une nouvelle guerre, prête à éclater à tout instant. Aidés des griffons, farfadets et autres créatures fantastiques, Rose et Alessandro devront faire confiance à leurs nouveaux alliés pour combattre des forces obscures et créer de nouvelles alliances à travers le monde.



Le quotidien de Rose et Alessandro va être complètement chamboulé, le jour où des membres d'une certaine confrérie secrète arrivent pour apprendre à ce couple que l'un deux est le descendant du fondateur de cette confrérie. Et comme si ce n'était pas déjà assez, ils vont découvrir un monde particulier qu'ils ne connaissaient absolument pas remplis de pourvoir et de créatures.

Merci à M.M Georges de sa confiance et pour m'avoir permis de découvrir son roman.

Dans l'ensemble j'ai vraiment beaucoup aimé ma lecture. Le thème des confréries secrètes qui se livrent une guerre est vraiment super intéressant et bien développé par l'auteure. Pas le temps de s'ennuyer dans ce roman puisque toutes les actions s’enchaînent, ne laissant que très peu de repos à nos héros. 

Non d'une cacahuète, le début est quand même un petit peu trop rapide parce que les choses arrivent alors qu'on à pas encore eu le temps de découvrir les deux personnages principaux. J'aurais vraiment apprécié un petit chapitre au début pour nous présenter un peu les personnages,, avoir un bout de leur quotidien avant la révélation.

Il y a une petite chose qui m'a un peu perturbé, questionné...Au sein de la confrérie, les personnages sont principalement des créatures fantastiques : sirènes, griffons, farfadets, ... Et ils ont certains pouvoir tout comme le dirigeant de la confrérie. Jusque là, normal. Mais certains personnages peuvent utiliser certains pouvoirs alors qu'ils n'ont pas de prédisposition ou en tout cas, ce n'est pas du tout expliqué et ça m'a manqué lors de certains passages du roman.

Mis à par ça, j'ai vraiment bien aimé l'univers mis en place par l'auteure. Plus on tourne les pages, plus l'histoire s'étoffe. On avance dans ce roman à coup de révélation, de rivalité, de guerre et de bataille en plein cœur de la ville de Venise. La plume de l'auteur est agréable et facile à suivre. Elle permet de nous plonger dans l'histoire facilement.

Les personnages sont assez intéressants, Rose et Alessandro sont chouettes même s'ils acceptent un peu trop vite les choses (surtout Rose). Il y a quand même pas mal de personnages différents, mais les principaux sont assez bien développé et donc on s'attache à eux, comme par exemple Ravtek que j'ai vraiment apprécié. On a une alternance narrative entre les deux héros, ce qui donne du rythme à la lecture.


Bref, une lecture très sympathique et  j'ai vraiment passé un agréable moment à lire cette histoire. Même si quelques détails mon un peu chiffonné, mais une fois passé dessus la lecture est très agréable !


dimanche 24 mai 2020

L’Élection Présidentielle, tome 1 : The Truth With Philip ~ Abel Assecq

Couverture L’Élection Présidentielle, tome 1 : The Truth With Philip

Résumé 

Élection présidentielle américaine de 2016.

Philip Wester, gouverneur du Kansas vient de se déclarer pour l’investiture démocrate, son slogan The Truth With Phlip. Son objectif : relever le débat, améliorer le quotidien des Américains. Pour cela, il va s’entourer de son meilleur ami qui l’a foutu dans cette merde, de sa secrétaire, fan de fantasy, d’un attaché de presse si optimiste et enthousiaste, qu’il en est épuisant et enfin un directeur de campagne qui a tout quitté pour le rejoindre. Arrivera-t-il à conquérir le parti démocrate?? Réfréner son tempérament impulsif et fonceur?? Convaincre le peuple américain??

Et s’il parvenait à trouver l’amour dans tout cela??
Ah oui, petite précision, il est gay.



Philip Wester, le gouverneur du Kansas, va faire une révélation fracassante sur lui au cours d'une interview. Suite ça, poussé par son meilleur ami, il va se lancer dans la course à la présidence....

Tout d'abord merci à Abel Assecq de m'avoir proposé son livre.

Je vous avoue que les sujets touchant à la politique ne m'intéresse pas vraiment, mais l'auteure m'a parlé d'humour et d'une romance MM, donc je n'ai pas pu résister et je me suis lancée dans l'aventure. Et vous savez quoi ? Je ne me regrette pas du tout ! J'ai passé un très agréable moment à suivre Philip et son équipe.

La première chose que j'ai bien aimée, ce sont les titres de chapitres. On a chaque fois un adjectif lié à ce qu'il va se passer et qui décrit Philip ...

C'est une lecture qui est très agréable et assez légère. Ce côté, est accentué par la plume de l'auteur qui est très fluide. L'histoire se lit très rapidement, d'une part parce qu'on a envie de savoir ce qui va se passer et de continuer à suivre la joyeuse bande, d'une autre part parce qu'il y a beaucoup de dialogue. (J'avoue au départ, avoir pensé que le roman ne serait composé pratiquement que de ça puisque c'est le cas pour les premières pages.)

L'auteur a bien réussis à mettre de l'humour dans son histoire, j'ai ris quelques fois face à certains personnages et certaines situations.

On voit bien qu'une campagne électorale se base surtout sur les jeux des communicants et des directeurs de campagne, mais dans le cas de Philip et de son équipe, on voit qu'ils veulent faire les choses bien et différemment.

La romance n'est pas au premier plan dans cette histoire, elle est surtout mise en avant dans les derniers chapitres de ce premier tome. J'ai bien aimé la manière dont l'auteure à amener les choses. Les petits éléments qui ponctuent l'histoire qui nous laissent deviner la suite de cette romance.

En ce qui concerne les personnages, je les ai vraiment bien aimé. Ils sont attachants et hauts en couleur. L'équipe de Philip est assez réduite puisqu'elle se compose d'Alice, sa secrétaire, Dennis son attaché de presse, Tom son meilleur ami et son avocat et de Jonathan son directeur de campagne. Ils jouent chacun un rôle important pour l'histoire en étant là pour Philip et pour sa campagne. Ils sont prêts à tout pour le voir réussir ! Philip et son équipe sont assez atypiques par rapport aux autres équipes et c'est très agréable de les suivre.

Bref, si vous voulez une chouette petite lecture avec des personnages sympathiques et hauts en couleur n'hésitez pas !


vendredi 22 mai 2020

Fahrenheit 451~ Ray Bradbury

Couverture Fahrenheit 451

Résumé

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume.Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable.Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.


Fahrenheit 451 est un incontournable roman de Science-Fiction.

C'est un roman qui nous entraîne dans un monde où les livres sont brûlés. Pourquoi ? Parce que le peuple préfère s'abrutir devant des émissions, de foncer à 180 km/h,... plutôt que d'avoir accès à de vraies informations. Les livres nous font penser, nous inquiéter donc qu'une solution possible : les brûler tous ! Et dans ce monde, ce sont les pompiers qui sont chargés de les faire disparaître (Ironie quand tu nous tient). Nous allons suivre l'un d'eux qui après  avoir fait la connaissance de Clarisse, une jeune fille vivant près de chez lui, va complément remettre en question son existence.

On n'a pas affaire à un roman bourré d'action et de rebondissements, non on suit juste cet homme, Montag dans son évolution et sa rébellion. Sa femme nous montre bien les dérives de cette société, plus rien ne compte à part ses émissions qui n'arrivent même pas à la satisfaire...

Cette histoire est une vraie critique de la société et comme aucune date n'est avancée, elle s'adapte parfaitement à n'importe quelle société de n'importe quelles époques. J'ai aimé ce thème et cette réflexion que nous apporte l'histoire.

Quand on a l'habitude des écritures simples et efficaces, c'est un peu laborieux de se plonger dans cette lecture. L'écriture est belle et poétique, mais rend parfois la lecture un peu lourde. J'ai eu du mal, mais je me suis accrochée parce que cette histoire en vaut la peine.

Bref, c'est une lecture qui marque par son sujet et que nous fait nous rendre compte de la chance que nous avons de pouvoir lire sans peur et en toute liberté.


Thirds, tome 01 : Contre vents et marées ~ Charlie Cochet

Couverture Thirds, tome 01 : Contre vents et marées

Résumé

Quand le témoignage du détective Dexter D. Daley aide à envoyer son partenaire en prison pour meurtre, les conséquences - et la frénésie des médias - ne sont pas bien loin. Il se retrouve rapidement sans petit ami, sans amis, et, après une rencontre déplaisante dans un parking après le procès, il a de la chance de ne pas se retrouver sans dents. Dex craint d'être transféré de la Sixième Division des Forces de Police Humaines, ou pire, d'être renvoyé. Au lieu de ça, son père adoptif - un sergent de l'Escadron de Défense et de Renseignements Therian-Humain plus connu sous le nom de THIRDS - tire quelques ficelles, et Dex est recruté comme Agent de Défense. Dex est déterminé à remettre sa vie dans le droit chemin et a hâte de commencer ce nouveau travail. Mais sa première rencontre avec le Chef d'Equipe Sloane Brodie, qui se trouve être également son nouveau partenaire Therian Jaguar, tourne au désastre. Quand l'équipe est appelée pour enquêter sur les meurtres de trois activistes HumaniTherians, il devient vite évident pour Dex que se faire accepter par son partenaire et par le reste de son équipe soudée sera plus difficile que de coincer le tueur - et tout aussi dangereux.


Thirds est la Section Défense Reconnaissance Intelligence Humains Therians,qui a été créée pour rétablir l'ordre social depuis qu'une mutation a été effectué chez certains humains à la suite d'utilisation d'arme biochimique lors de la guerre du Vietnam. Dans chaque unité du Thirds des équipes sont composés d'Humains et de Therians pour résoudre des enquêtes difficiles en lien avec les Thérians. Suite à son renvoi de la police humaine après avoir témoigné contre son propre partenaire, Dex va être engagé dans cette section de défense. Il va devoir faire équipe avec Sloane, un Thérians jaguar. Autant dire que tout ne sera pas de tout repos pour Dex ...

Coup de cœur pour ce premier tome. J'ai été plus que transporté dans l'univers mis en place par Charlie Cochet. L'univers qu'elle a créé est vraiment très intéressant et vraiment bien imaginé. Les histoires de métamorphes sont courantes, mais je n'ai encore jamais lu de livre où ils ne sont pas « naturels », mais dus à un virus qui a muté à cause d'un vaccin. Certaines personnes se sont donc retrouvées avec la capacité de se transformer en animal. L'équipe du Thirds peut faire penser à des sections telles que le S.W.A.T. : on y retrouve les mêmes codes.

Charlie Chochet mêle avec brio enquête policière, romance et humour. En ce qui concerne l'enquête j'ai vraiment adoré l'histoire que l'auteure met en place. On a de l'action et des rebondissements pendant toute l'enquête. Pour certains éléments, j'ai su avant la révélation, mais pour certaines autres, je ne m'y attendais absolument pas.

La romance n'est pas en premier plan, mais elle est bien maîtrisée. Les choses vont doucement et les liens se créent en douceur. Tout est bien mené et c'est très agréable. Les choses ne vont pas être facile entre les deux coéquipiers : entre le fantôme de l'ancien partenaire de Sloane, leur travail au Thirds, ... Leur attirance et la passion gagneront-elles contre la raison !?..

L'auteur à une plume très agréable et fluide donc ce livre a été dévoré en très peu de temps.

Je suis tombée sous le charme des personnages. Et surtout de Dex et son humour à couper au couteau ... Il est lourd, parfois vulgaire, mais tellement drôle. Je sais que ça peut rebuter certains ce genre d'humour, mais moi j'adore ! On va voir que sous cette couche d'humour se cache quelque chose de beaucoup plus profond.

Sloane quant à lui est ténébreux, discret, déteste parler de lui, et de son passé. On a envie d'en apprendre plus sur lui, parce qu'on se doute que derrière ce gros dur sûr de lui, il y a beaucoup de secrets.

Les autres membres de l'équipe : Cael, Ash, Rosa, Hobbs, Calvin, ... sont vraiment attachants, mais j'aurai aimé en apprendre un peu plus sur eux (Peut-être que ce sera le cas dans les prochains tomes)

Pour conclure, ce premier tome est un véritable coup de cœur mêlant enquête, romance et humour. Avec des personnages attachants et uniques et une intrigue bien mise en place et captivante.


mercredi 20 mai 2020

Vies parallèles, tome 1 : L'affaire Maria Anastasov ~ Brice Armand

Couverture Vies parallèles, tome 1 : L'affaire Maria Anastasov

Résumé

Alexie, une jeune femme de vingt-cinq ans, détient le pouvoir de réaliser des projections astrales. Son âme sort de son corps et se déplace dans les couloirs du passé. Ainsi, elle travaille pour les services de police et parvient à résoudre de nombreuses affaires criminelles complexes. Sauf une, celle de Maria Anastasov, une adolescente disparue en 1951.


Un grand merci à Brice Armand pour sa confiance.

Alexie est une jeune femme pas comme les autres puisqu'elle a la capacité de réaliser des projections astrales. Elle peut donc déplacer son âme à travers les époques. C'est pour cela qu'elle travail pour les services de police pour résoudre des crimes complexes. Elle excelle dans son travail et a résolu de nombreuses affaires sauf une : celle de Maria Anastasov ...

Brice Armand nous offre un roman mêlant policier et fantastique. Et c'est une belle réussite ! On plonge dans son univers dès le prologue. Celui-ci offre directement une ambiance sombre et angoissante qui aura une grande importance pour la suite de l'histoire. Je pense que c'est le premier roman que je lis parlant de projection astrale et j'ai vraiment apprécié l'expérience. Ce que j'ai aussi aimé c'est qu'on n'est pas enseveli par les projections astrales, elles sont importantes, mais on en retrouve pas à toutes les pages.Elles sont vraiment bien intégrées dans l'histoire et montrent bien le rôle d'Alexie dans les enquêtes qu'elle doit résoudre.

Le monde de Alexie va vraiment être bouleversé par tout une série de rebondissements plus inattendus les uns que les autres. Je vous avoue avoir été bluffée plus d'une fois par la manière dont l'auteur arrive à retourner la situation d'une manière ou d'une autre sans qu'on s'y attende. Le plus grand rebondissement est bien évidemment réservé pour la fin...Qui est tout sauf prévisible !! Par contre, il s'agit d'un cliffhanger final très frustrant qui nous fait nous poser qu'une seule question : « Mais où est la suite !?! »

L'auteur possède une plume simple, fluide et donc très efficace pour nous faire tourner les pages les unes après les autres. Je ne pensais pas arriver aussi vite à la fin de l'histoire. De plus, tout s'enchaîne donc on a toujours quelque chose pour nous retenir de poser le livre.

En ce qui concerne les personnages je les ai vraiment appréciés. Vince et Alexie sont vraiment des personnages intéressants, mais parfois très agaçants. Ils ont le pompon pour se prendre le chou pour tout. Ils ont tous les deux une forte personnalité et ils sont têtus, je vous laisse imaginer ce qui se passe quand ils ne sont pas d'accord (ce qui arrive fréquemment). Mais à part ça, on voit très bien qu'ils tiennent l'un à l'autre et nous offre des scènes attendrissantes.

Petit détail qui pour vous n'aura peut-être pas d'importance, mais ayant fait des études d'histoire de l'art j'ai beaucoup aimé la référence à l'oeuvre d'art : Le Cauchemar de Heinrich Füssli (<3)

Ce fût donc un réel plaisir de me plonger dans cet univers des projections astrales et autres dons particuliers. J'ai vraiment envie de connaître la suite et de savoir ce que Brice Armand réserve à Alexie, Vince et les autres.




mardi 19 mai 2020

Les Fragments perdus, tome 3 : Les Fragments de Discorde ~ Brice Milan

Couverture Les Fragments perdus, tome 3 : Les Fragments de Discorde

Résumé 

Aux confins des Terres Brûlantes, Alceste trouvera-t-il les réponses à ses origines ?
Morgaste accomplira-t-il sa quête des fragments malgré les nombreux obstacles qui se dressent ?
Les trois messagers triompheront-ils de leurs adversaires sans dommage ?
La fin des aventures en Terres d’Eschizath vous réserve encore beaucoup de surprises.


Ce fut encore une fois, un plaisir de me replonger dans cette histoire et je me suis laissé transporter dès les premières pages sur les terres d'’Eschizath.

Cette fois-ci encore, Brice Milan nous offre une histoire pleine de péripéties, de rebondissements et d'actions qui s'enchaînent ne nous laissant pas le temps de voir les pages défiler.

Les personnages qui ont déjà bien souffert dans les deux premiers tomes ne sont encore une fois pas épargné et doivent faire face à encore plus d'obstacles pour arriver à pouvoir enfin se reposer (Ou pas...). La fin de cette saga m'a conforté dans mon choix des personnages que j'appréciais ou non. Ulva, même si je la trouve moins présente est toujours aussi forte et incroyable. Morgaste qu'on apprend à connaitre de plus en plus devient un personnage intéressant et charismatique qu'on apprécie même si c'est le méchant de l'histoire. Annabelle (yeurk), c'est le personnage que j'ai le moins aimé. Elle a un caractère que je n'aime pas. On peut se demander si elle a été créée pour être détestée ?J'ai été surprise par la destinée que donne Brice Milan à certains de ces personnages...

On a enfin la réponse à plusieurs de nos questions et les révélations tant attendues nous laissent sans voix. Entre l'origine des fragments, les origines d'Alceste, ... Ce sont des informations auxquelles on ne s'attend pas du tout (en tout cas pour moi). C'est vraiment une partie de l'histoire audacieuse et surprenante par rapport à ce qu'on peut s'attendre d'un roman de fantasy.

Cet univers est toujours aussi riche et complet. On voit que la plume de l'auteur s'affine encore qu'il arrive de mieux en mieux à rendre la psychologie complexe de certains personnages, leurs questionnements, contradictions, leurs sentiments ... (Je pense surtout à Oriana).

En ce qui concerne la fin j'ai totalement été surprise parce que cette fin laisse présager une suite qui pourrait former une nouvelle saga. Je ne sais pas ce que Brice Milan compte faire par rapport à cet événement qu'il met en place et qui soulève d'autres questions et une envie d'en apprendre plus.

Pour résumer, cette saga va en s'améliorant de tome en tome. Elle est remplie de péripéties, d'actions, de retournements surtout de questions. L'auteur nous offre des personnages attachants qui évoluent eux aussi au fil des tomes. J'ai aimé me plonger dans ces trois tomes et je ne serais pas contre une nouvelle saga au cœur des terres d'Eschizath.

dimanche 17 mai 2020

La trilogie des elfes, tome 1 : Le crépuscule des elfes ~ Jean-Louis Fetjaine

Couverture La Trilogie des elfes, tome 1 : Le Crépuscule des elfes

Résumé

Il y a bien longtemps, avant même Merlin et le roi Arthur, le monde n'était qu'une sombre forêt de chênes et de hêtres, peuplée d'elfes et de races étranges dont nous avons aujourd'hui perdu jusqu'au souvenir. Dans ces temps anciens, les elfes étaient un peuple puissant et redouté des hommes, des êtres pleins de grâce à la peau d'un bleu très pâle, qui savaient encore maîtriser les forces obscures de la nature. Ce livre est le récit de leurs dernières heures, depuis la rencontre du chevalier Uter et de Lliane, la reine des elfes. L'histoire d'une trahison et de la chute de tout un monde, d'un combat désespéré et d'un amour impossible. Ce fabuleux roman établit un pont entre l'univers des légendes celtiques, la fantasy et le cycle arthurien.


Ce premier tome nous plonge au plein cœur de la tourmente. Le roi sous la montagne noire a été assassiné et un objet de grande valeur a été volé. Le Grand Conseil, se réunit donc pour retrouver cet assassin. Une équipe est donc créée pour partir à la recherche de l'elfe que les nains accusent d'être le criminel. Pour plus d'équité, le groupe se compose d'elfes, de nains et d'hommes.

J'ai tout de suite été conquise par cette histoire qui vous rappellera peut-être à certains égards, les romans de Tolkien. En effet, le Grand Conseil avec sa réunion et le regroupement d'une équipe avec des peuplades diverses peut faire penser au Seigneur des Anneaux, les Hobbits en moins. Malgré cette ressemblance Jean-Louis Fetjaine nous offre quelque chose de totalement différent grâce à son propre style et sa propre plume.

Il crée une intrigue très intéressante où toutes les actions s'enchaînent bien ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas une seule minute. Et on va même jusqu'à tourner les pages rapidement pour savoir comment la mission de nos héros va se dérouler.

Il a su aussi créer des personnages attachants et très différents. On a des elfes magnifiques gracieux mais également effrayant à certains moments. La reine Lliane est forte, belle intelligente, utilise la magie que pourrait-on demander de plus.

J'ai beaucoup apprécié un personnage en particulier :Tsimmi (<3). C'est un nain maître maçon qui est adorable dans certaines de ses réactions, il est intelligent, réfléchit. Alors que les autres sont plutôt bourru, normal pour des nains quoi. On retrouve aussi Merlin qui apparaît très peu dans ce premier tome et qui est extrêmement énigmatique...

Je lirais la suite avec grand plaisir et je conseille cette trilogie si vous aimez le roman à la Tolkien avec un soupçon de légende Arthurienne.




mercredi 13 mai 2020

Nous dansions sur l'air du numérique ~ Emrys et Hunted-Hunter

Couverture Nous dansions sur l'air du numériqueAperçu de l’image
©️Nous dansions sur l'air du numérique de Emrys, illustré par Hunted-Hunter.

Résumé 

2039. Nao, étudiant parisien, découvre les joies et les déboires de la danse virtuelle lorsqu’il se connecte pour la première fois au serveur de sa chorégraphe. Il y rencontre Saoirse, avatar aux mouvements mystérieusement parfaits qui l’entraîne dans un pas de deux numérique toujours plus envoûtant.



Moi et mon cœur d'artichaut on se remet de nos émotions et on revient...

Nous dansions sur l'air du numérique nous emmène en 2039 où la technologie est omniprésente. Nao, est un étudiant parisien qui va découvrir la danse virtuelle grâce au serveur de sa chorégraphe avec qui il pratiquait déjà la danse IRL. Là-bas, il va faire la rencontre de Saoirse, un danseur aussi mystérieux qu’envoûtant...

Cette fois-ci encore, je souhaite vraiment remercier les éditions YBY. Grâce à eux, j'ai pu découvrir cette véritable pépite. Qui est un immense coup de cœur !

On se rend compte que quand une histoire est un coup de cœur, il est beaucoup plus dure d'écrire dessus. Comment arriver à parler tout ce qui nous a plu sans en dire trop ...

Je n'ai pas envie d'expliquer en détail l'histoire de Nao et Saoirse, parce qu'elle est trop belle et touchante pour que vous ne la découvriez pas par vous-même. Les petits détails de leur rencontre, la manière dont elle est découpée et qui nous donne des petits indices sur les personnages, etc. Tout ça, c'est à vous de le découvrir pour vivre pleinement cette histoire pleine de tendresse... (En tout cas, moi je n'aurais pas aimé en connaître de trop avant de me lancer)

La danse est au cœur de cette nouvelle et surtout au cœur de cette rencontre. Grâce à elle les personnages vont avoir leur petit monde à eux où ils vont pouvoir se rapprocher, apprendre à se connaître, se découvrir. On va se rendre compte que les sentiments qui les lies vont au-delà des apparences, de leur sexe ou de leur corps. Que ce qui importe c'est que ce sont deux personnes qui se sont trouvées et qui s'acceptent totalement. La plus belle des façons d'aimer ...

La fin est émouvante. Elle provoque des émotions contradictoires, car notre sourire est rempli de larmes.

C'est donc une histoire touchante, bouleversante à la plume délicate et poétique. Des personnages attachants, émouvant qui resplendissent à travers leurs sentiments. Une histoire d'amour qui abat toutes les barrières. 





mardi 12 mai 2020

Le Cycle de Barcil, Riguel le Téméraire ~ Jean-Marc Dopffer

Couverture Le Cycle de Barcil, Riguel le Téméraire

Résumé

Les anciens du clan se plaisent à raconter, à la lueur du foyer dans leurs huttes, que c’est dans le Désert Blanc de Svalbard que la première étincelle de vie a été initiée sur Barcil. Ces contrées monochromes, rudes comme les traditions de son peuple, sont à l’image du monde originel façonné par la Mère, créatrice de toutes choses.

C’est en hommage à Svanhyel, le Dieu des Glaces, que les jeunes s’aventurent dans le Désert Blanc. L’accomplissement du Rituel des Guerriers permet à chaque adolescent d’être reconnu par les combattants du clan comme un des leurs… et de porter les armes. De cette épreuve naît, et se forge, le caractère des guerriers svalbardiens.

Riguel, un jeune et courageux barbare, s’élance à son tour pour exécuter le rite. Seul, il sillonne le Désert Blanc, au nord des dernières terres civilisées du monde. Comme un mantra, une idée unique le guide dans cet inconnu hostile : avancer sur les terres gelées pour y débusquer un ours blanc… et revenir déposer sa tête aux pieds du chef de son village. Ainsi seulement pourra-t-il se battre auprès des siens et participer aux razzias sur les terres fertiles de Tigyl.

Face à sa conscience, ses angoisses et ses ambitions, le jeune homme progresse des jours durant sur la glace éternelle à la recherche de son trophée. Car il le souhaite à la hauteur de ses rêves, à la hauteur de son courage.

Riguel aura-t-il la force de relever le défi du Rituel des Guerriers ?
Quels sont les secrets que le jeune barbare découvrira dans le Désert Blanc ?


Riguel, un jeune barbare arrive enfin à l'âge où il pourra passer son rite d’initiation pour pouvoir rentrer dans le clan des guerriers de son peuple et pouvoir porter les armes. Riguel doit donc partir seul, armé uniquement couteau dans le Désert blanc de Svalbard pour trouver un ours et ramener sa tête aux chefs de village. Comment va se dérouler ce voyage initiatique pour Riguel ? Va t'il survivre au froid et au territoire hostile sur lequel il avance ?

J'ai déjà eu la chance de lire trois autres nouvelles provenant du Cycle de Barcil et donc je remercie une nouvelle fois, Jean-Marc Dopffer de me permettre de retourner dans les terres de Barcil !

Pour cette quatrième immersion dans le Cycle de Barcil, les talents de l'auteur ne sont plus à démontrer. Mais je suis toujours autant étonnée de voir la facilité avec laquelle il arrive à nous plonger dans son univers.

J'ai un peu du mal à l'expliquer, mais cette nouvelle me semble un peu différente des autres... J'ai l'impression que celle-ci, est moins centrée sur l'action (Il y en a quand même et très bien écrite je vous rassure), mais plutôt sur l'introspection de ce personnage lors de son voyage. Dans cette nouvelle on est confronté à une révélation qui m'a laissé sans voix, mais vous vous doutez bien que je ne peux rien vous dire ! Cette révélation offre une myriade de nouvelles possibilités et surtout beaucoup de questions sur le pourquoi du comment de cette révélation...

Encore une fois, je me suis laissé entraîner dans l'histoire, et j'ai apprécié de parcourir ce Désert blanc avec Riguel. Je n 'ai pas pu m'empêcher de dévorer ce livre et de tourner les pages en me demandant s'il allait réussir son rite de passage.




Hunger Games, tome 1 ~ Suzanne Collins

Couverture Hunger games, tome 1

Résumé

Les Jeux de la Faim ; 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ?
Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l'épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an.
Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé...
Les alliances se font et se défont et Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l'antenne. Calcul? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim...



Hunger Games se déroule dans un futur sombre. Les Etat-Unis ont été ravagés et c'est sur ses ruines que s'est reconstruit cette nouvelle civilisation. Le pays est découpé en douze districts qui ont chacun leur particularité (Le Douze correspond au charbon, le Onze à l’agriculture, ...). Le tout est sous le contrôle du Capitole. Pour garder le peuple sous sa coupe, un jeu télévisé est mis en place : Un garçon et une fille sont tirés au sort dans chaque district pour participer aux jeux de la faim. Une seule règle : Tuer ou être tué ...

Hunger Games cette saga culte que tout le monde connaît ou presque et moi j'arrive 11 plus tard... Ça faisait un moment que ce livre trônait dans ma bibliothèque tout beau et tout fière en attendant d'être lu. Et il y serait resté encore un long moment sans un challenge sur Livraddict où cette lecture m'a été imposée. Et je peux dire que j'ai vraiment aimé ma lecture et je me suis même dis que j'aurais dû me lancer plus tôt dans cette saga.

J'ai dû voir les films une seule fois (et encore je ne suis pas sûre de les avoir tous vus...) et ma première impression n'était pas terrible, mais ce premier tome relève bien le niveau. Une fois rentré dans l'histoire, c'est prenant, haletant et c'est dur de lâcher le bouquin. Même en sachant dans les grandes lignes ce qui allait se passer, on garde une boule au ventre et on est tenu en haleine en attendant de savoir comment les choses vont se dérouler et comment Katniss et Peeta vont s'en sortir...

L'univers mis en place par Suzanne Collins est bien développé et terriblement réaliste. Les autorités qui mettent en place des éléments pour maintenir la population sous son contrôle grâce la peur, ce sont des choses que certains ont réellement connues (Notamment lors de la Seconde Guerre Mondiale) donc penser qu'un jour ce genre de jeux puissent être mis en place, ça ne m'étonnerais qu'à moitié (un peu comme cette longue marche décrite par Stephen King dans son roman Marche ou crève)

Les personnages rendent vraiment mieux par écrit que dans le film. Peeta que je n'avais pas apprécié parce que je trouvais qu'il ne servait pas à grand chose, se révèle être beaucoup plus intéressant dans le bouquin. J'ai même été jusqu'à aimer ce personnage et à vouloir savoir comment les choses vont se dérouler pour lui par la suite. Il est maladroit et terriblement attachant. Katniss quant à elle est un personnage vraiment bien travaillé, elle est forte, indépendante, mais tellement humaine dans ses actions.

Je continuerais donc sans aucune hésitation cette saga. (J'ai même hâte de pouvoir lire la suite) et qui sait je regarderais peut-être aussi les films en étant plus attentive pour leur donner une seconde chance !

Bon je ne vous dirais pas de le lire parce que vous l'avez sûrement déjà fait... Et si ce n'est pas le cas jetez vous à l'eau !

lundi 11 mai 2020

Dragons et autres bestioles ~ Alizée Villemin

Couverture Dragons et autres bestioles

Résumé 

Loin des clichés de la Fantasy classique, ce recueil saura vous emmener dans un monde où les dragons bougonnent, râlent contre leurs rhumatismes et organisent des tournois de lancer de topinambours pour se divertir.

ATTENTION
Ce livre a été rédigé avec le manque de sérieux le plus complet.
En cas de réclamation, merci de contacter :
Dragonne Tatillonne
Donjon de la Terreur
24270 ANGOISSE


Dragons et autres bestioles est un recueil de neuf nouvelles fantasy. On y retrouve Salahad le dragon végétarien,  Steven et les debilos licornesKovid XIX Maître de la PestilenceKovid et la potion de PestilenceGryhad et Radegonde Barbecue improviséVoies de fayCorignis surpriseDragon ronchon et Gustav.

Merci Alizée Villemin pour le bon moment que j'ai passé grâce à tes histoires

J'avais déjà pu lire Harpies que j'avais adoré donc j'étais heureuse de pouvoir retrouver la plume de cette auteure et son humour.

Dans ce recueil l'auteure nous emmène dans un univers complètement décalé où l'humour est présent à chaque page. Autant vous dire qu'on passe un bon moment sans prise de tête lors de la lecture de ces petites histoires. Mais pas que... Parce que les thèmes ne sont pas tous aussi léger qu'on pourrait le penser. Notamment les deux nouvelles de Kovid, un vieux et méchant magicien qui vous fera penser bien évidemment à notre actualité... Mais toujours dans l'humour et la bonne humeur.

Chaque petite nouvelle est précédée de quelques lignes pleines d'humour qui donnent des informations et expliquent un peu l'origine de ces histoires.

J'ai vraiment bien aimé découvrir ces créatures sous un nouveau point de vue : le leur. Ce n'est pas tous les jours qu'on peut suivre une petite partie de la vie d'un dragon végétarien, d'un élevage de licornes vraiment farfelues (D'ailleurs je ne verrais plus les licornes de la même manière maintenant...)

Mon histoire préférée est .... *Roulement de tambour* Dragon ronchon ! C'est surtout parce que je me suis un peu retrouvée dans ce dragon (Oui je ronchonne beaucoup aussi). J'ai aimé de le suivre dans ses pensées qui partent un peu en tout sens. D'ailleurs j'attends son avis sur les chevaliers et les princesses !

Ce petit recueil est vraiment une bouffée d'air et d'humour pendant cette période un peu anxiogène et ça fait du bien de lire quelque chose de drôle, sans prise de tête avec des petits clins d’œil à notre réalité : les syndicats, les paillettes de Kevin, ...









dimanche 10 mai 2020

Azmel, tome 1 : La porte du temps ~ Laura Wilhelm

Couverture Azmel, tome 1 : La porte du temps

Résumé 

Imaginez-vous perdre vos deux parents en même temps?
Imaginez que vous soyez obligé de tout recommencer à zéro. Nouvelle ville, nouveau lycée, nouvelle famille...
Imaginez que dans un excès de colère vous découvriez que vous avez la faculté de déplacer les objets avec la seule force de votre pensé et que vous n'êtes pas seul à faire parti de ces forces supérieures.
Imaginez que vous ressentiez les battements de coeur d'une personne inconnue dans votre poitrine lorsque vous la croisez.
Comment réagiriez-vous si au premier contact physique, une douleur terrible vous plongeait dans l'inconscience ? Comment feriez-vous pour gérer un amour interdit, renforcé d'un sortilège par vos ancêtres des centaines d'années avant votre venue au monde?
Imaginez-vous que la vie que vous meniez jusqu'ici n'était qu'une illusion destiné à cacher votre vraie nature des forces du mal.

... Encore un peu d'espoir, il suffit d'y croire...


Le tome 1 d'Azmel, nous raconte l'histoire de Léna, une jeune fille dont l’existence va être complètement bouleversée en peu de temps, car elle vient tout juste de perdre ses parents dans un accident de voiture. Elle va devoir vivre avec sa tante et ses deux cousines Jamie et Andy. Mais ce n'est pas tout ! Léna va découvrir par hasard qu'elle possède le pouvoir de déplacer les objets et qu'elle fait donc partie des Élues, qui ont pour but de protéger la porte du temps. Et par-dessus tout elle va devoir faire face à un amour interdit...

Je veux tout d'abord remercier Laura Wilhelm de m'avoir permis de découvrir son histoire.

En proposant ce SP, l'auteure a expliqué qu'elle l'avait écrit pour sa jeune sœur pour lui donner envie de lire. Et comme elles sont toutes les deux fans de séries telles que « Buffy » et « Charmed », elle s'est lancée dans l'écriture de cette histoire. Bon je vous avoue ne jamais avoir regardé ces séries, (Ne me frappez pas svp...) mais étant donné que ce sont des séries cultes, je connais quand même les grandes lignes ! Et c'est vrai que même moi j'ai réussi à retrouver certain petit clin d’œil. Donc les fans de ces séries, je suis convaincue que vous allez apprécier les retrouver.

Je vais être sincère, les histoires d'amour maudit, d'âme sœur, ... ne font pas partie de mon top lecture, mais je me suis quand même laissé prendre et emporter ! Dans ce premier tome, on voit que l'auteure met en place l'histoire : on découvre les personnages principaux et secondaires, leurs dons et pouvoirs, les liens qu'ils entretiennent ensemble, ... Elle nous fait aussi découvrir son univers et l'intrigue de son histoire. Le tout est présenté grâce à une écriture fluide, facile et rapide qui nous fait enchaîner les pages à une vitesse incroyable. Parfois les choses peuvent sembler un peu trop rapide, comme le fait que Léna accepte tout de suite ses pouvoirs et sa destinée sans vraiment se poser de questions. C'est probablement dû au fait que ce roman était avant tout écrit pour une jeune lectrice et qu'il n'était pas destiné à être publié dans un premier temps. C'est pareil pour les sentiments entre les deux personnages principaux, ça va vite mais encore une fois ça peut s'expliquer par le fait qu'ils soient Âme sœur et donc dans ce genre de cas pas besoin de réfléchir mille ans pour s'en rendre compte. Donc ici, on peut être déboussolé par cette vitesse, mais elle s'explique.

Cette idée d’Élues, de demi-démons, ... est vraiment bien pensée même si j'aurais aimé en apprendre plus à ce sujet. On a plein de questions qui restent sans réponse, mais étant donné qu'on a affaire à un premier tome on se doute que des éclaircissements auront lieu dans la suite de ce premier roman.

En ce qui concerne les personnages, ils sont vraiment intéressants. On a Léna qui est forte avec un caractère de cochon à certains moments et elle est parfois un peu agaçante, mais ça fait son charme.

Les frères noirs sont très prometteurs, mais encore une fois on a envie d'en apprendre plus à leur sujet surtout que leur côté sombre est très attirant. Et puis Rick étant un personnage principal on veut en savoir plus sur lui outre son histoire d'amour avec Léna.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Jamie, elle est pétillante, adorable, touchante et elle est toujours là pour Léna et l'aide beaucoup lorsque ça ne va pas !

Ce roman a vraiment su me captiver et j'ai pris plaisir à sa lecture. On a envie d'en apprendre plus et de continuer la saga pour avoir les réponses à nos questions. La fin est faite pour nous donner envie de continuer cette histoire. Et ça a très bien fonctionné sur moi... 

On a donc une histoire fantastique et une romance paranormale prometteuse et qui aurait encore été meilleure avec un petit peu de développement en plus.



vendredi 8 mai 2020

Marche ou Crève ~ Richard Bachman (Stephen King)


Résumé

Mieux que le marathon... la Longue Marche. Cent concurrents au départ, un seul à l'arrivée. Pour les autres, une balle dans la tête. Marche ou crève. Telle est la morale de cette compétition... sur laquelle une Amérique obscène et fière de ses combattants mise chaque année deux milliards de dollars. Sur la route, le pire, ce n'est pas la fatigue, la soif, ou même le bruit des half-tracks et l'aboiement des fusils. Le pire c'est cette créature sans tête, sans corps et sans esprit qu'il faut affronter : la foule, qui harangue les concurrents dans un délire paroxystique de plus en plus violent. L'aventure est formidablement inhumaine. Les participants continuent de courir en piétinant des corps morts, continuent de respirer malgré l'odeur des cadavres, continuent de vouloir gagner en dépit de tout., Mais pour quelle victoire ?


Spoiler Alerte : Tout est dans le titre ...

La longue marche, c'est 100 participants dont il n'en restera qu'un à la fin. Ils rêvent tous de gagner pour remporter le super lot. Et pour les autres, rien de plus simple : la mort

Âme sensible, passez votre chemin... Dans ce roman, entre cette histoire atroce et les détails qu'il n'hésite pas à nous donner tout au long du récit... Stephen King ne nous épargne rien.

Notre lecture commence comme cette histoire tranquillement, les personnages sont prêts à débuter cette marche, ils sont tous motivés et confiants et nous on est content de les suivre. Puis les pages défilent et les émotions changent, on se rend compte petit à petit que prendre « son ticket » n'est pas ce qu'on peut penser et que c'est irrémédiable. On commence donc à stresser, à avoir peur, sentir la boule au ventre dès qu'un des participants reçoit un avertissement...

Le roman se concentre sur l'un des participants : Garraty, j'ai aimé le suivre dans cette marche, avoir accès à ses pensées, ses questionnements, ect. Stephen King a toujours ce style d'écriture qui nous immerge dans l'histoire, qui nous fait ressentir les émotions et les douleurs de notre participant. Comme on n'a que le point de vue de Garraty on va soutenir ce candidat, on va le pousser à continuer, on ne veut pas le voir abandonner...Mais ce n'est pas si simple parce que les autres candidats deviennent attachants de par leur lien avec Garraty, on ne veut pas non plus les voir lâcher prise. Parce que en plus du physique, le mental joue un rôle dès plus important : Pourquoi marcher, pourquoi continuer, jusqu'où aller, qui dépasser, ... Toutes des questions auxquelles les participants sont confrontés et nous aussi.

Ces autres personnages sont assez incroyables McVries, Stebbins, , Barkovitch pour ne citer qu'eux, ils sont complètement différents, leur manière de gérer cette marche leur est propre.

J'ai vu beaucoup de commentaires négatifs par rapport à la fin, et de ne pas avoir plus d'infos sur la marche, sur les personnages... Je ne suis pas d'accord tout le livre est écrit pour qu'on n'ait pas de réponse. Pour moi le but n'est pas d'avoir des réponses , c'est avant tout une histoire glaçante... On suit Garraty jusqu'à ce qu'il n'en reste un et puis c'est terminé. Et pour ce qui est de la raison pour laquelle les participants marchent, pour moi la réponse est donnée... A vous de le lire pour la trouver !

Bref, ce roman se lit comme eux marchent... C'est terrifiant, malsain, on souffre avec eux, on est triste dès qu'un participant reçoit son ticket surtout ceux auxquels on s'attache, auxquels Garraty s'est attaché...





mardi 5 mai 2020

Mercy Thompson, tome 2 : Les liens du sang ~ Patricia Briggs


Résumé
"Grâce à la science, les bûchers de sorcières, ordalies et autres lynchages publics appartiennent au passé. En contrepartie, le citoyen modèle, rationnel et respectueux de la loi, n'a pas à s'inquiéter des créatures qui errent dans la nuit. Je voudrais parfois être l'un de ces citoyens modèles..."
La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout... y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l'un d'entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main-forte à son ami vampire Stefan pour remettre un message à un autre mort-vivant. Mais ce vampire inconnu est loin d'être ordinaire... tout comme le démon qui le possède.


Dans ce second tome Mercy après avoir donné un coup de main à son ami Stephen, va se retrouver plongée au cœur d'une affaire qui la dépasse. Comment va-t-elle s'en sortir ?...

Ce fût un véritable plaisir de retrouver Mercy et les membres de la meute ainsi que les vampires qui prennent une place plus importante dans ce deuxième tome.

J'ai retrouvé certains des éléments qui m'avaient fait adorer le premier tome : Mercy qui garde son humour tranchant, sa volonté d'indépendance, sa force et qui malgré la peur et la difficulté des choses, fait tout son possible pour sauver ceux qu'elle aime !
J'ai aussi été heureuse de retrouver aussi les autres personnages : Adam toujours autant charismatique et sûr de lui, Samuel, beaucoup plus émouvant, Stephen dont on apprend pas mal de choses sur lui et qui devient un des personnages principales dans ce roman. J'ai vraiment apprécié le découvrir, lui et aussi en apprendre plus sur les meurs des essaims de vampire.
Ce fût aussi agréable de retrouver Warren, Kyle, Darryl et même Ben ! 

L’écriture de Paricia Briggs est toujours aussi agréable et elle arrive à créer un univers riche qui se développe au fil des pages et des tomes. Dans celui-ci, l'intrigue mise en place est vraiment passionnante on a de l'action, du suspense...
J'aime beaucoup le fait qu'il y ait toujours ce soupçon de romance qui se met en place, mais qui n'est pas au centre de l'histoire. Même si j'avoue avoir envie de savoir vers qui Mercy va finalement se tourner (Je suis sûre qu'on a toute notre chouchou ^^)

Bref, j'ai vraiment adoré ma lecture, on s'attache de plus en plus aux différents personnages et j'ai hâte de les retrouver dans les prochains tomes que je lirais avec plaisir !




lundi 4 mai 2020

Les Fragments perdus, tome 2 : Les Fragments réunis ~ Brice Milan


Résumé 
Après avoir subi une cuisante défaite au château d'Arvezende, Morgaste se replie sur les Terres d'Eschizath. Il emporte avec lui Oriana, qu'il a soignée après avoir tenté de la tuer.

Peu à peu, cette fière prisonnière va le fasciner. Il s'éprend d'elle de manière inattendue, lui qui n'a jamais réussi à aimer aucune femme, excepté sa mère, Ulva dite « La Meneuse ». Oriana, horrifiée, se permet de le défier : elle le tuera comme ce chien de Gunnolf s'il s'avise d'essayer de mettre la main sur elle. Sa fière attitude ne fait que renforcer son attirance, au grand désarroi d'Oriana. Comment pourrait-elle se tirer des griffes du tyran amoureux ? Trouvera-t-elle un allié à la cour du despote ?


Malgré leur victoire à la fin du premier tome, tout n'est pas fini pour nos héros. Entre Oriana qui est prisonnière de Morgaste et nos autres héros qui tentent toujours de mettre fin au règne de ce dernier, les choses ne vont pas être faciles pour eux.

Encore une fois merci à Brice Milan de m'avoir permis de retourner dans cet univers.

J'ai une nouvelle fois passé un agréable moment en compagnie d'Alceste, d'Horst, d'Oriana et de tout le groupe. Ils vivent toujours autant d'aventures et l'intrigue nous dévoile encore pas mal de rebondissements, d'actions, de surprises à chaque chapitre. Ce tome est encore plus addictif que le premier et on enchaîne les pages sans s'en rendre compte ! 
Et j'ai apprécié que les protagonistes ne se font plus autant capturerque dans le premier tome ;)

J'ai lu ce deuxième tome peu de temps après le premier donc l'histoire était encore fraîche dans ma mémoire, mais j'ai quand même bien aimé les petits rappels qu'on retrouve au fil des pages sur ce qui s'est passé dans le premier tome. Ils sont discrets tout en rappelant bien les choses donc c'est vraiment un point positif !

Dans ce second volet, on voit que le style de l'auteur devient encore plus fluide et agréable à lire. Son univers s'étoffe avec des nouveaux décors, de nouveaux personnages, ainsi que de nouvelles révélations et facettes de certains protagonistes. Je pense notamment à Morgaste qui nous montre un personnage plus complexe qu'il n'y paraît !

Les fragments nous livrent quelques secrets dans ce deuxième tome, mais ils ne répondent pas à toutes nos interrogations... Surtout que l'auteur se fait un plaisir de rajouter des éléments qui vont nous troubler et nous questionner encore plus ...

Encore une fois la fin de ce roman est une ouverture vers le tome suivant et nous pousse à connaître la suite !

Bref ce fût encore une fois un plaisir de parcourir les pages de ce roman !




Rockbury, tome 1 : Le poids de nos secrets ~ Effie Hollyn et Ryanne Hollyn

  Benji et Phoenix se connaissent depuis toujours et rien n’est en mesure de les séparer. Ayant grandi dans le même cocon familial, ils sont...