mardi 30 août 2022

Les Suprématis ~ Hervé Bertoli

 

 

 À la fin de Projet Hurricane, nous avons quitté Kane et Lou en très mauvaise posture. Monsieur Woods les a kidnappées, et s’apprête à les ramener à Oranmore.

Heureusement, grâce à l’intervention de la perspicace commissaire Pellegrini, il n’en est rien. Les deux amies parviennent à s’enfuir en Italie où, pour survivre, elles se mettent sous la protection du Chacal, un des chefs de la mafia napolitaine.

Les filles jouissent de leur liberté recouvrée et savourent le retour à une vie presque normale.

Mais la dolce vita ne dure qu’un temps. Alors que les relations se tendent avec le Chacal, un événement majeur vient définitivement compromettre leur plan et les pousser à accomplir leur destin.
 

 

Un grand merci à Hervé Bertoli qui a continué de me faire confiance en me proposant la suite de sa saga.

Kane et Lou ne sont toujours pas sortie d’affaire et tentent par tous les moyens d’échapper à Monsieur Woods et Génétime. Même si les choses semblent s’arranger dans un premier temps, très vite tout va s’écrouler et pousser les deux jeunes femmes à agir.

C’est avec plaisir que je me suis replongée dans les aventures de Kane et cie. Les choses commencent sur les chapeaux de roues puisqu’on suit directement la fin du premier tome lors du kidnapping de Kane et Lou par Monsieur Woods. On est donc tout de suite embarqué et une fois que c’est le cas, les choses vont très vite s’enchainer sans nous laisser de temps mort. Les évènements montent en intensité et on a encore une fois l’impression de vivre cette histoire plus que de la lire.
La plume est toujours fluide et agréable et associée aux actions et rebondissements rendent la lecture addictive et nous donnent envie de savoir ce qui va se passer pour les personnages.

On retrouve les mêmes persos que dans le tome précédent et on en découvre d’autres plus surprenant les uns que les autres (je vous laisse lire ce second tome pour apprendre à les connaitre par vous-même). Kane et Lou sont toujours fidèles à elles-mêmes et malgré quelques moments où on veut les secouer, j’ai beaucoup aimé les suivre ! Et j’apprécie toujours autant Simon, son calme et sa manière de réfléchir.

L’auteur nous offre une fin où les choses ne sont pas encore complètement posées, donc on nous laisse l’occasion de s’imaginer les derniers choix des nos différents héros (même si pour certains c’est déjà tout tracé).

En bref, un second tome tout aussi prenant et agréable à lire que le premier.


lundi 29 août 2022

L'Académie du Disque d'Argent, tome 2 : Hademonia ~Lucie P. Hurel

 


De retour sur la lune, Emma entame sa rentrée à l’Académie avec une seule idée en tête : empêcher l’Entité d’enclencher le Grand Filtre contre l’humanité.

Aidée de ses meilleurs amis Tim, Edward et Louise, elle se lance en quête de sa localisation dans l’univers. Mais leurs recherches patinent et l’attitude distante du directeur envers Emma, la déstabilise.

Alors qu’ils sont sur le point d’abandonner leur enquête, ils font une découverte qui ébranle toutes leurs certitudes…

Et si l’Entité était plus proche que ce qu’ils croyaient ?

Je remercie les Éditions Explora qui m’ont permis de continuer les aventures d’Emma !

Emma est de retour sur la lune. Loin de l’euphorie de la première année, elle s’est donné comme mission d’empêcher l’entité d’enclencher le  grand filtre contre l’humanité….

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé Emma et ses amis pour les suivre dans la recherche de l’entité. J’ai eu la chance d’enchaîner ce deuxième tome tout de suite après le premier et donc tout était encore bien frais dans ma tête. Mais je vous rassure l’auteure nous rappelle les grands événements de manière concise, sans s’attarder.
J’ai eu une petite préférence pour ce deuxième tome, puisque j’ai eu l’impression que les choses étaient plus fluides, sans longueur où de nombreuses actions et rebondissements ont eu lieu !
J’ai bien aimé les suivre dans leur enquête et j’apprécie toujours autant le monde dans lequel se développent les personnages.

Entre quelques petites romances discrètes (que j’ai apprécié suivre) et l’avancement de leurs recherches la dynamique du groupe n’a pas énormément changé. En même temps c’est normal puisqu’il n’y a qu’un an de passé entre les deux tomes et nos héros sont toujours proches et soudés dans cette aventure.

Une écriture toujours fluide et agréable avec en plus le cliffhanger de la fin me donnent envie de découvrir le troisième tome pour savoir comment les choses vont s’arranger et surtout évoluer pour nos personnages.  

mardi 23 août 2022

Au nom des Dieux : Fracture, tome 1 : Désirer la Ténèbre ~ Gautier Durrieu de Madron

 


Rassemblés en bas âge par un vieux mentor énigmatique, Julie, Lucas et Salia ont été entraînés depuis le début à devenir des demi-dieux accomplis. Toute leur vie a été préparée dans un seul but : servir la volonté de leurs parents divins, et gagner une place dans leurs panthéons une fois leur légende accomplie. Du moins, c’est ainsi qu’on leur avait présenté les choses avant qu’une simple mission de routine ne leur échappe complètement...
Lancés à la poursuite d’un autre demi-dieu disparu, ils se retrouvent embarqués presque un siècle plus tôt, en pleine Seconde Guerre Mondiale. Un voyage dans la trame du temps, auxquels même eux n’auraient pu être préparés... et qui pourrait changer à jamais le fil de l’Histoire. Mais après tout, que pourrait-il arriver de mal à des demi-dieux projetés sous l’occupation nazie ?
Car voilà qu’un murmure s’éveille dans la toile du Destin : Trois jeunes âmes, formées depuis leur plus tendre enfance à accomplir le destin qui leur a été tracé. Trois héritiers à la recherche d’un quatrième que tout le monde semble rechercher. Trois êtres qui finiront par défier un Empire qui se voulait millénaire.
 

Je remercie Gautier Durrieu de Madron qui continue de me faire confiance en me proposant ses histoires.

Julie, Lucas et Salia sont entrainés depuis leur plus jeune âge par un vieux mentor. Filles et fils de dieux, ils doivent faire leurs preuves pour entrer dans leurs panthéons respectifs. Mais tout ne va pas se passer comme prévu puisqu’ils vont être plongés dans le passé en plein cœur de la Seconde Guerre Mondiale… Que peut-il arriver à des demi-dieux projetés sous l’occupation nazie ?

J’ai déjà eu la chance de découvrir l’univers fantastico-historique de l’auteur et c’était donc avec plaisir que j’ai eu envie de me replonger dans ses histoires. Encore une fois, « Au nom des dieux » nous fait suivre des personnages dans des récits où se mêle fantastique et éléments historiques. J’ai beaucoup apprécié que ce tome se passe durant la Seconde Guerre Mondiale, je trouve qu’elle se prête bien à ce genre d’histoire.
Je suis toujours impressionné par la manière dont l’auteur prend des éléments courant dans la littérature et qu’il arrive à en faire quelque chose de totalement inédit.

L’intrigue était vraiment prenante ce qui donne une lecture très agréable surtout que la plume de l’auteur est encore plus fluide qu’avant. Les chapitres défilent facilement et on en redemande encore.

En ce qui concerne les personnages, ils sont assez nombreux. Mais on en suit trois en particulier : Julie, Salia et Lucas. J’ai une petite préférence pour ce dernier parce que c’est le seul que ne m’a pas donné envie de le frapper ou de lever les yeux au ciel. C’est Julie qui est le centre de l’histoire puisque c’est suivant son point de vue qu’on avance. Dommage qu’on ne puisse pas avoir les points de vue des deux autres…

Par contre, on en parle de la fin ?! Je trouve ça extrêmement cruel de terminer de cette manière le roman… Ça nous donne envie de lire rapidement la suite !

En bref, ce fut un plaisir de retourner dans cet univers et de découvrir ces nouveaux personnages attachants et réalistes. Hâte de savoir comment les choses vont se dérouler dans le tome 2 !

Facettes et Luminen ~ Emmanuel Bourgoin

 


Les fins d'années sur Milia Facia sont généralement célébrées de bien des manières. A Savoriur, elles sont nommées "Fêtes des Facettes" tandis qu'à la Cité Maritime, elles sont baptisées "Luminen".

Lauris et Baledor auraient pu allègrement profiter de ces festivités. Mais chacun doit vivre sa propre aventure le guidant là où l'inconcevable est peut-être envisageable.

Venez(re)découvrir les terres et les habitants de Milia Facia en parcourant ces deux nouvelles se déroulant de façon autonome autour du roman " Frères de Savoriur".

 


 

Je remercie Emmanuel Bourgoin pour sa confiance et l’envoie de son roman !

 Sur les terres de Milia Facia, on ne fête pas la fin de l’année de la même manière partout. À Savoriur, elles sont nommées "Fêtes des Facettes" tandis qu'à la Cité Maritime, elles sont baptisées "Luminen". Lauris et Baledor ne vont pas vivre ces fêtes de manière habituelle puisqu’une aventure les attend.

Après avoir passé un très bon moment avec Frères de Savoriur, j’étais plus qu’impatiente de pouvoir retourner sur les terres de Milia Facia et je n’ai pas été déçue du voyage ! Dès les premiers mots, on retrouve l’ambiance de la première histoire et j’ai tout de suite été plongé dans la première nouvelle. Ce fut très agréable de retrouver les anciens personnages et surtout de pouvoir en découvrir d’autres. Mais pour en rassurer certains, il est tout à fait possible de lire ces deux histoires indépendamment de Frères de Savoriur. Elles restent totalement compréhensibles.

La première nouvelle nous emmène à Savoriur lors des Fêtes des Facettes. C’est une belle histoire qui nous fait suivre un jeune garçon et sa maman découvrant cette ville et cette fête particulière. Son enfance n’a pas été des plus faciles, mais est-ce que la magie de fin d’année pourra l’aider à retrouver un peu de bonheur ? C’est dans cette histoire que nous retrouvons certains des personnages de Frères de Savoriur, mais je vous laisse découvrir lesquels.

Á la fin de la première nouvelle j’étais triste de devoir déjà quitter Lauris et les autres. Mais j’ai été plus que conquise par cette seconde nouvelle. Beaucoup plus sombre que la première, elle se déroule dans la Cité Maritime et nous fait voyager d’une temporalité à une autre. Entre passé et présent on suit Baledor lors des Luminen. Dans une ambiance sombre, grisâtre et malaisante, on retrouve une once d’espoir grâce à lui et sa fille adoptive Akolou. Baledor est vraiment le genre de personnage que j’aime vraiment, il est beaucoup plus profond qu’on ne le pense au premier abord …

Deux nouvelles complètement différentes, mais qui parlent toutes deux de la parentalité, d’espoir, d’amour et surtout de magie liée aux fêtes de fin d’année !

J’ai retrouvé la plume que j’avais beaucoup aimée, toujours aussi agréable et fluide. Ce qui permet de nous plonger avec facilité à travers les pages de ces nouvelles.

En bref, de l’espoir d’un avenir meilleur pour des personnages réalistes et attachants. Á quand le prochain voyage au cœur de Milia Facia ?!

Lune de métal ~ Antoni Dumé

  Un thriller déroutant où le monde virtuel et réel se confondent dangereusement. Chris, une fillette de huit ans, est enlevée au domicile...