samedi 29 juin 2024

La Strega ~ Anne Barthel

 


La fin du moyen âge est proche. Des migrants de la province d’Imperia, l’actuelle Italie, viennent repeupler Banulhs, aujourd’hui, Bagnols en forêt. Là-haut sur la montagne, retranchée dans sa grotte, se cache depuis de longues années une vieille femme, survivante du massacre commis par la horde barbare de Raymond de Turenne, il y a quatre-vingts ans. Comment, celle qui n’était alors qu’une petite fille a-t-elle survécu seule à cette tragédie, et quels sont les liens qu’elle va nouer avec Caterina, frêle fillette émigrée, ne parlant pas sa langue, elle, la vieille Strega ? Histoire de transmission du savoir, à l’heure où, seuls, quelques hommes, moines ou médecins, sont censés détenir le savoir en particulier celui des plantes. Que vont devenir Margot la Strega et La petite Caterina à qui elle enseigne ce savoir interdit ?

Comme toujours, je remercie les Éditions Ex Aequo pour leur confiance et pour m’avoir fait découvrir ce roman. 


Caterina une jeune fille d’une famille de migrants va faire la rencontre de la Strega, cette vieille femme vivant en solitaire dans une grotte éloignée de la ville. 


J'ai beaucoup aimé cette histoire. Un récit touchant qui nous offre une belle rencontre en deux personnes que tout oppose au départ. Deux générations, deux nationalités qui se rencontrent, qui se découvrent pour nous offrir une belle histoire. Une histoire d’amitié et de transmission. J’ai apprécié découvrir ces deux personnages et leurs histoires. qui est à la fois belle et tragique ! 

 

On est dans une époque où les femmes qui s’y connaissent un peu trop en remèdes sont considérées comme des sorcières et sont encore tuées… Nos deux héroïnes doivent donc se méfier et éviter de faire parler d'elles. 


Caterina est une jeune femme douce, intelligente qui va nouer une profonde affection pour cette vieille femme. En plus de sa belle personnalité, la jeune fille est très jolie et attire donc les jalousies et l’envie. 

La strega est une femme qui a eu une enfance horrible et qui a fini par se retirer loin de la civilisation. Caterina va devenir son repère et la chose la plus importante dans sa vie quitte à devoir se sacrifier en cas de problème. 


En bref, une histoire touchante remplie d’amitié, d’amour et de larmes. 

Frumentarius : Espion au service de Rome ~ Alex Speri

 



Vindobona, Germanie, hiver 897 après la fondation de Rome.

Sur le limes germain, il faisait froid cet hiver. Les barbares de ces contrées septentrionales oubliées des Dieux ne cessaient de comploter et de nous harceler constamment. L’Empereur lui-même était venu sur le front et préparait sa campagne. Mais, contrairement à mes camarades de la Legio X Gemina, cette histoire allait être sans importance pour moi.

Le destin en avait décidé autrement. Mars et Jupiter allaient bientôt me guider sur un tout autre chemin. Un chemin passant par l’ombre et les tréfonds de Rome et de l’Empire et bien au-delà. Un chemin que seuls quelques élus sont autorisés à emprunter, et cela, au risque de leurs propres vies.

C’est le chemin du Frumentarius. C’est mon chemin…
 

 

Je remercie Alex Speri pour sa confiance et pour m’avoir fait découvrir son roman. 


Un ancien manuscrit unique est découvert lors de fouilles archéologiques. Cet ouvrage raconte la vie d'un Frumentarius, un espion au service de Rome. 

 

Le roman se découpe en “deux parties” : l’un à notre époque où l’on va suivre les chercheurs qui ont découvert le manuscrit. Ces moments dans l'histoire sont moins intéressants et n’apportent pas grand-chose à mon avis. Ils permettent de nous faire comprendre de l’importance de l’histoire de Quintus. Après je peux comprendre pourquoi avoir amené l’histoire de cette manière. L’autre nous fait donc suivre de nombreuses aventures avec notre espion romain. Il va voyager dans de nombreuses contrées et découvrir de nombreux peuples et coutumes. 


J’ai bien aimé découvrir cette histoire et suivre ce personnage à travers ses aventures. On voit que ce roman est bien documenté et se base sur des choses concrètes.  Il y a de très nombreuses notes de bas de page qui permettent l’explication de beaucoup d’éléments de l'histoire, mais j’avoue que c'était un petit peu trop pour moi. Ça enlève un peu de fluidité à la lecture. 


Quintus est un personnage que j’ai vraiment beaucoup aimé découvrir. J’ai aimé sa manière d’être et de se comporter face aux différentes  personnes qu’il rencontre au cours de ses aventures. 

Il y a quelques autres personnages, mais qui ont bien évidemment beaucoup moins d’importance que notre héros. Certains sont appréciables tandis que d’autres absolument pas ! Je vous laisse les découvrir par vous-même. 


En bref, une histoire intéressante qui nous fait voyager ! 


samedi 15 juin 2024

Skeleton Double, tome 1 ~ Tokaku Kondo

 


Le corps d’un homme avec un trou dans la poitrine et flottant dans les airs en plein quartier de Shinjuku : une mort violente et mystérieuse.
Huit ans plus tard, Yodomi Arakawa, le fils de la victime, a enfin retrouvé une vie normale, jusqu’au jour où il reçoit un étrange paquet à l’intention de son père. En l’ouvrant, le jeune homme s’évanouit. Quelques instants plus tard, Yodomi se réveille avec le pouvoir de devenir invisible et il fait la connaissance d’un crâne doué de parole. Ce dernier dit s’appeler Yamamoto et se révèle être le responsable de la mort de son père…

Je remercie les éditions Kurokawa ainsi que Babelio pour m’avoir fait découvrir ce premier tome de Skeleton Double. 


Le père de Yodomi Arakawa meurt de façon mystérieuse et violente en pleine rue. Huit ans plus tard, le jeune homme reçoit un mystérieux colis au nom de son père contenant un crâne qui parle. De plus, il obtient le pouvoir de devenir invisible. 


Ce premier tome prend le temps de nous présenter les personnages principaux et l’intrigue de l’histoire tout en nous faisant profiter de scènes d’action. Dès les premiers chapitres, on se rend compte que ce manga est riche et complexe grâce aux nombreux mystères qui le composent ! 


Un manga où le paranormal est au centre de l’intrigue. Même si on découvre quelques personnages et leurs motivations ainsi que des explications à ce phénomène, il reste encore de nombreuses parts d’ombre et de découvertes à faire.


Notre héros est un personnage assez renfermé et est assez effacé. Il se laisse porter et attend que les autres prennent les décisions. Jusqu’au jour où il tombe sur ce crâne parlant et où il va enfin décider à faire ses propres choix, c’est-à-dire, retrouver qui est le responsable de la mort de son père et de le punir. 


Les dessins sont vraiment bien réalisés, le trait est fin et agréable. J’ai beaucoup aimé me plonger dans les pages de ce manga. Je serai curieuse de découvrir la suite et de découvrir et comprendre tout le mystère caché derrière les Skeleton ! 

dimanche 26 mai 2024

Entre un rêve et un cauchemar ~ Alexandre Charbonneau

 


Léandre est un jeune étudiant geek et caféinomane en apparence comme les autres, mais sa vie nocturne est tout sauf normale. Chaque fois qu’il s’endort, il se réveille dans une chambre blanche onirique presque identique à la sienne. Impossible de sortir, sauf par sa garde-robe, dont l’intérieur devient une cave sinistre ouvrant sur deux escaliers mystérieux : l'un à droite, l'autre à gauche. Après avoir choisi l’escalier, Léandre ne peut revenir sur ses pas. Le hasard cruel devient maître de la suite, car ce sera aléatoirement soit un rêve, soit un cauchemar.

La droite mènera peut-être à une jouissance infinie, une euphorie totale mais éphémère, qui rendra ensuite la vie bien morne et misérable.

La gauche, elle, mènera peut-être à une souffrance insoutenable, une longue agonie constituée de chaos, d’épouvante et de créatures terrifiantes.

Chaque sensation est intense et bien réelle, y compris les douleurs et les blessures. Et chaque réveil est accompagné d’un nouveau traumatisme.

Puis, les choses deviennent encore pires. Les cauchemars commencent à s’infiltrer dans la réalité…

Je remercie Alexandre Charbonneau pour sa confiance et pour m’avoir fait découvrir son roman.


Léandre pourrait être un élève comme les autres si chacune de ses nuits ne l'emmenait pas dans un monde onirique où il doit faire face à autant de rêve que de cauchemars… 



Il ne me fallait pas plus que ce résumé intriguant pour me donner envie de découvrir ce roman. Et je peux dire que la lecture fut agréable.
On se retrouve donc à suivre Léandre, ce jeune sans problème qui doit faire face à une situation étrange. Chaque nuit, il se retrouve plongé soit dans un rêve soit dans un cauchemar, mais les choses vont  évoluer de plus en plus jusqu'à prendre le pas sur la réalité… 

Je trouve que l'intrigue de cet ouvrage est vraiment bien construite, originale et complexe. L’auteur a eu de bonnes idées et nous offre beaucoup d’action et de rebondissement dans son histoire. On se pose pas mal de questions lors de cette lecture, tout autant que notre héros. Et j’avoue que je n’ai pas eu toutes les réponses ! Ou alors je n’ai pas tout compris, ce qui est encore possible! 


Léandre est un personnage que j’ai apprécié suivre. Avec lui, on va tenter de comprendre ce qu’il peut bien lui arriver et essayer de trouver la solution pour que tout redevienne à la normale. Les autres personnages gravitent autour de lui, mais ils ont moins de présence. 


La plume de l’auteur est agréable et fluide à lire. Une histoire assez addictive, car on a envie de découvrir le fin mot de cette histoire ! Et je peux dire que je ne m’attendais pas du tout à cette fin et j’avoue que je ne sais qu’en penser. J’avais tellement une idée en tête pour la fin que de ne pas l’avoir était très étrange. 


En bref, une histoire originale et prenante qui nous étonne jusqu'à la toute fin. 

jeudi 11 avril 2024

La grande année des goètes ~ Searth Cabal

 




 
Europe, XVIe siècle : depuis mille ans, la magie est proscrite...

Angus Grey, l’héritier d’une lignée de sorciers anglais, est porteur d’un don rare et d’un mal mortel. La seule façon d’échapper à son sort et de se rendre digne d’une famille de goètes serait d’accepter un marché sans retour : un pacte avec un démon familier.

Bartley Blyth, le prieur vieillissant de l’abbaye de Westminster, damna jadis à la fois son âme et son pays. Il obtient une chance de se racheter, mais il lui en coûtera un périlleux voyage jusqu’à la cité sainte, où le trône de Pierre attend un successeur.

Dans une Europe où fume encore la cendre des bûchers, un moine et un maudit peuvent-ils se lier d’amitié ? Car une guerre couve entre leurs deux mondes. En secret, un sorcier de légende œuvre pour détruire à jamais l’Église...

En quête de vengeance, de rédemption ou d’immortalité, chacun devra affronter les parts d’ombre d’une cité de lumière pour découvrir ce qu’il recherche – et le prix à payer.
 

 

Je remercie les Éditions Open Strange Doors ainsi que Babelio pour leur confiance et surtout pour le temps supplémentaire pour terminer ce magnifique pavé ! 


A la fin du XVIe siècle, en Europe, la religion a fait bannir la magie. Angus Grey, héritier d'une famille de sorciers, décide de se joindre à une cabale qui manigance dans l’ombre pour un retour de la magie et une domination des goètes. Pour arriver à ses fins, il va invoquer un puissant démon. Les choses ne se passent pas comme prévu et Angus se retrouve à partager sa vie avec Karb, son familier. Ensemble, ils vont voyager jusqu’en Italie pour mettre leur plan à exécution. 


C’est un beau pavé se compose de presque 740 pages donc autant dire qu’on a de quoi faire pour profiter de cette histoire et de son ambiance médiévale. J’ai vraiment apprécié cette lecture et suivre les personnages dans leurs nombreuses aventures. 

J’ai été assez surprise lorsque j’ai commencé la lecture, car on a un texte avec une plume soutenue. Autant dire que je n’ai pas l’habitude ! Mais une fois, les premières pages passées, je m’y suis fait assez rapidement. 


Qui dit 700 pages, dit beaucoup d'aventures, d’action et de rebondissements. Certains pourraient trouver quelques longueurs à certains moments, mais j’avoue ne pas avoir été dérangé plus que ça. C’est une histoire sombre qui ne nous épargne pas et surtout qui n’épargne pas les personnages. Entre l’Angleterre, la France et l'Italie, on voyage en de nombreuses contrées lors de la lecture. 


J’ai apprécié l’ambiance de ce roman, le fait que notre personnage principal ne soit pas considéré comme un incroyable héros à qui tout réussi ! Il est plein de défauts et pense avant tout à lui et à son propre profit. C’est un personnage complexe que j’ai vraiment apprécié, même si parfois j’avais envie de la frapper au vu de son comportement … 

Mon petit cœur a craqué pour Karb ! Tellement attachant, j’ai aimé le découvrir ! 


En bref, ce roman m’a fait passer un long et bon moment ! 

mardi 12 mars 2024

Les ombres, tome 1 : Le cycle du Porteguerre ~ Nicolas Ryault

 


Quand, dans l’Académie endormie, son père vient le réveiller et l’emmène en cachette pour participer à une chasse au trésor, Astérion sent son cœur battre comme jamais. Il s’imagine un grand voyage, des aventures, des monstres et le trésor. Surtout, son père lui a promis qu’il pourrait voler à dos de dragon.

Et il a raison, il part bien pour un grand voyage, découvrira des contrées qu’il n’avait pas imaginées, rencontrera monstres et compagnons, et il se croira même, parfois, un peu héros.

Mais quand il marche main dans la main avec son père face au soleil, la tête pleine de rêves, il ne fait pas attention aux ombres qui les suivent. Il a tort.

De retour avec une nouvelle lecture et je remercie Nicolas Ryault pour sa confiance en me permettant de découvrir son roman. 


Une nuit, le père d’Astérion vient le chercher à l’Académie lui promettant de faire une chasse au trésor ensemble. Des rêves d’aventures plein la tête, le jeune garçon s’imagine vivre de nombreux moments remplis d’actions, de courage et de voyages. Mais même si les aventures sont au rendez-vous, les ombres ne sont pas loin derrière. 


J’ai été agréablement surprise et j’ai vraiment passé un bon moment lors de la lecture de cette histoire. Au cœur de ce roman, c’est la relation père-fils qui sera mise au premier plan. Et franchement, je trouve ça vraiment chouette parce que c’est peu courant. On a souvent des relations amitiés, couples, mais ce genre de relation familiale est plus rare. 

On va donc suivre les aventures d’Agann et de son fils, Astérion. Et ils vont en vivre des choses ! Pas de temps mort pour nos deux héros, les choses vont très vite s’enchaîner. Mais on en apprend très peu sur les réelles intentions du papa, on se rend très vite compte que la chasse au trésor cache quelque chose d’autre. Tout comme Astérion, on n'en sait pas plus et on doit uniquement se fier à ce que nous raconte Agann. 


L’histoire nous est présentée du point de vue d’Astérion et c’est pour ça qu’on a pas toutes les informations. J’ai beaucoup aimé cette manière de nous raconter l’histoire. Ça apporte un petit côté naïf et adorable à l’histoire. 


Astérion est vraiment un personnage que j’ai aimé suivre et découvrir à travers ses aventures. On le voit évoluer au fil des pages et comprendre certaines choses. 

Loom est un personnage que j’ai aussi beaucoup aimé, sa manière de parler et ses phrases à rallonges qui n’ont de sens que pour lui m’ont vraiment plu. 


L’auteur a une plume agréable et fluide qui permet de passer un bon moment lors de la lecture.


En bref, une très chouette histoire qui me donne envie de découvrir la suite prochainement (surtout au vu de la fin que nous offre l’auteur !) 

dimanche 3 mars 2024

Rivalité sur glace ~ Keira Andrews

 


Ils sont patineurs artistiques, ennemis depuis toujours... mais seraient-ils en train de faire fondre la glace ?

Henry déteste Théo Sullivan. Véritable coqueluche des juges, des fans et des entraîneurs, la vie semble trop facile pour lui, et il enchaîne aussi bien les sauts que les titres mondiaux en patinage artistique.

Alors quand Théo envahit son centre d’entraînement pour se préparer lui aussi aux Jeux olympiques, c’en est trop. Henry n’a plus qu’une idée en tête : le battre et lui ravir la médaille d’or.

Pourtant, le masque glacial qu’arbore Henry se fissure rapidement lorsqu’il réalise que l’insouciance de Théo n’est qu’une façade, et qu’il est bien plus complexe qu’il n’y paraît. De son côté, Théo découvre un jeune homme gentil, généreux, et bien trop sexy pour leur bien à tous les deux.

Leur attirance et leurs sentiments ne font que grandir, mais peut-on tomber amoureux de son plus grand rival ?

Encore une fois, je remercie les Éditions Bookmark qui m'accordent toujours leur confiance pour découvrir leur roman. 


Henry et Théo sont rivaux depuis toujours. Lorsque l'entraîneur de Théo tombe malade et que ce dernier doit venir s'entraîner avec Henry, rien ne sera plus pareil. Entre les deux jeunes hommes la tension sera intense et l’envie de battre l’autre encore plus présente ! 


Si vous avez déjà lu certains de mes avis, vous savez que les enemy-to-lovers font partie des tropes que j’adore. En plus, si on ajoute un sport que je trouve incroyable, ça donne un roman que je ne peux qu’aimer. Et ce fut bien évidemment le cas. 

Entre entraînement, concours, échec, réussites, … on va suivre nos deux rivaux dans leur volonté de remporter les Jeux Olympiques. Obligés de cohabiter sur la glace, ils vont forcément devoir se rapprocher.  La manière dont sont racontée les choses est prenante et agréable. J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur ce sport, ressentir les émotions que peuvent ressentir les patineurs au moment d’attendre leurs points, … 


Entre Henry qui est studieux, réservé, introverti et Théo qui est libre, rayonnant et plein d’énergie les choses vont être détonantes. J’ai beaucoup aimé le contraste entre ces deux personnages, leur manière d’être lorsqu’ils sont ensemble et surtout la manière dont leur relation va évoluer. Ils ont tous les deux un background intéressant à découvrir et qui apporte un plus aux personnages et à leur relation. 


Une plume agréable et fluide permet de lire ce roman facilement et rapidement. Un peu trop rapidement parce que j’aurais aimé rester en compagnie de Théo et Henry encore un peu plus longtemps ! 

La grande librairie, tome 1 : D'encre et d'os ~ Rachel Caine

 


La connaissance donne du pouvoir. Le pouvoir corrompt les âmes les plus pures.

Impitoyable, surpuissante et désormais présente dans toutes les métropoles du monde, la Grande Bibliothèque régit selon ses convictions le flux de connaissances rendu accessible aux masses. Grâce à l’alchimie, elle peut fournir instantanément le contenu des plus grandes œuvres de l’histoire à qui souhaite les lire, mais la possession de livres est interdite.

Même si la majeure partie de son savoir provient de livres illégaux obtenus par sa famille sur le marché noir, Jess Brightwell croit en la valeur de la Bibliothèque. Mais quand il est envoyé à Alexandrie pour concourir à un poste d’érudit, ce qui lui permettrait d’opérer clandestinement pour sa famille, sa loyauté est mise à rude épreuve. Car alors qu’il se lie d’amitié avec les autres postulants et découvre ses véritables talents, il commence à lever le voile sur les sombres secrets de la plus importante et la plus vénérée institution du monde.

Ceux qui contrôlent la Grande Bibliothèque sont prêts à tout pour défendre la connaissance. Elle est, pour eux, plus précieuse qu’une vie humaine.

Et bientôt, les livres, mais également les hérétiques, se mettront à brûler...


Je remercie les Éditions Bookmark pour leur confiance ! 


La Grande Bibliothèque contrôle la connaissance et personne ne peut posséder de livre. Jess et sa famille font partie de ceux qui s’opposent à la Grande Bibliothèque. Ils font du trafic depuis toujours. Alors quand Jess est envoyé à Alexandrie pour y étudier, c’est l’occasion d’en apprendre plus et d’aider sa famille à continuer son business. 


J’ai complètement été attirée par cette couverture et par le résumé. Et la promesse des deux a été tenue ! J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman. 

C’est un univers vraiment intriguant et bien construit avec comme élément principal : le livre.  Je me suis plongée dans ce roman avec facilité et je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avec cette lecture. Ce fut une belle découverte, j’ai aimé suivre Jess à travers sa formation. Et je peux vous dire que ce ne sera pas de tout repos pour notre héros et ses camarades.  Personne ne sera épargné… 


On est donc plongé en plein cœur d’une dystopie. On en apprend toujours un peu plus sur la Grande Bibliothèque et son fonctionnement. Bien évidemment les choses ne sont pas toujours aussi claires que l’on ne le pense et la différence entre les gentils et méchants est parfois minime. 


Jess est un personnage attachant. Son enfance n’a pas été facile et il devra faire un choix entre la bibliothèque et sa propre famille. Entre découverte, amitié et amour Jess vivra des moments forts aux côtés des différents élèves. 

J'ai aimé découvrir les autres personnages, voir les liens qu'ils peuvent avoir entre eux et leur implication dans cette histoire. 

 

A la fin, j'ai eu un petit coup de cœur pour deux personnages alors qu'au début je ne les appréciais pas plus que ça. Comme quoi la manière d'agir peu changer la manière dont on les considère !


Un roman que j’ai trouvé captivant, bien écrit et qui m’a donné envie de découvrir la suite prochainement ! 




L'enterrement de Serge ~ Stéphane Carlier

 


Dans une petite église de Saône-et-Loire, on enterre Serge Blondeau et ils ne sont pas nombreux à avoir fait le déplacement. Il y a Gilberte, sa mère, qui s’apprête à faire une annonce importante, Brigitte, sa sœur, qui compte les heures avant son retour en région parisienne, Bernard, son beau-frère, qui aimerait récupérer les quatre cents francs qu’il a prêtés au défunt en 1998, et une poignée d’autres. Il faut dire que Serge n’avait rien d’inspirant. Un homme qui habite un mobile home et gagne sa vie en conduisant le minibus d’un Ehpad ne peut pas espérer des obsèques grandioses. Celles-ci seront pourtant inoubliables...

Roman lu dans le cadre du Grand Prix des Lecteurs Pocket. Donc merci à eux pour l’envoi de ce roman. 


Serge est mort et peu de gens se sont déplacés pour son enterrement. Quelques membres de sa famille et amis sont réunis pour lui dire un dernier au revoir…


Un roman assez étonnant puisque même si le thème de base est assez triste l’histoire ne l’est pas du tout ! 

On va découvrir les différents proches de Serge à travers des chapitres présentant tantôt l’un ou l’autre point de vue. Certains personnages sont attachants tandis que d’autres nous donnent envie de les baffer. 

Ce qui est présenté dans ce bouquin c’est avant tout la vraie vie : les familles qui ne s’entendent pas plus que ça, les querelles pour de l’argent, de la rancœur, du profit, … Mais il y a aussi des moments de joies et de bonheurs. 


Je ne vais pas développer les personnages. Ils sont nombreux et tous tellement différents que le mieux c’est de lire le roman pour les découvrir par vous même. 


C’est un roman bien écrit, une plume agréable et fluide. Ça se lit facilement et rapidement. Un petit roman sans prise de tête qui permet de passer un bon moment de lecture. 






jeudi 8 février 2024

Tomber l'uniforme, tome 1 : À côté de la plaque ~ Annabeth Albert

 

 
Après avoir troqué sa caserne contre une maison à retaper, Zack Nelson, un SEAL de la marine, veut la paix, pas un colocataire.

Et surtout pas Pike, qui voit en lui les choses qu’il aimerait cacher. La drague de Pike met Zack sur les nerfs. Et c’est sans parler des questions que l’arrivée de ce colocataire susciterait chez ses coéquipiers concernant sa propre sexualité. Mais Zack ne peut pas refuser.

Pike Reynolds sait que l’accueil dans sa nouvelle maison ne sera pas chaleureux. Il n’y peut rien. Les gens mettent du temps à s’habituer à lui. Mais il a besoin de cette chance pour rétablir l’ordre dans sa vie.
Et puis, taquiner le SEAL coincé sera très amusant. Pourtant, Pike doit faire attention ; il a eu son lot de touristes dans le passé et il ne peut pas à nouveau risquer son cœur pour un autre, même un aussi sexy, aussi bien bâti — et, d’accord, aussi adorable — que Zack.

La vie avec Pike ébranle la retenue de Zack et attise sa curiosité. Il découvre à quel point ils s’entendent bien au lit... sous la douche... dans le couloir... Il a besoin de Pike plus qu’il n’aurait pu l’imaginer, mais il ne sait pas comment être l’homme que Pike mérite.

 

Je remercie les Éditions Bookmark ainsi que NetGalley qui me permettent de découvrir leurs romans. 


Zack est un SEAL qui décide de vivre en dehors de la base pour ne pas devoir avoir affaire à certains de ses coéquipiers. Il pensait avoir la paix, mais c’est sans compter sur Pike qui cherche une colocation pile dans la ville où Zack est installé… 

Les deux hommes arriveront-ils à vivre ensemble  ?


Une lecture assez agréable à découvrir qui nous plonge dans l’univers de l’armée. J’avoue que ça m'aurait plu d’avoir plus de scènes où ce monde est représenté. Voir des missions ou autres de manière plus poussés aurait vraiment été chouette. 

Mais ça ne m’a pas empêché de passer un bon moment avec cette lecture. Le côté tendu de la relation entre les deux hommes qui évolue progressivement vers quelque chose de plus tendre et de plus puissant m’a plu. 

Un monde où l’homophobie est présente et où notre héros ne peut pas être lui-même de peur de ne pas être accepté par ses coéquipiers et surtout de ne plus pouvoir compter sur eux en cas de problème lors de leurs missions. 


Zach est un personnage attachant. Et même si c’est un SEAL qui n’a peur de rien on peut voir toute sa fragilité lorsqu’il est question de sentiment et de Pike. Il doit toujours faire attention à ce qu'il montre car entre ses collègues et sa famille, personne n’est au courant de son attirance pour les hommes. 

Pike lui est haut en couleur et plein de dynamisme. Autant dire qu’il est tout l’opposé de notre autre héros. 


Une écriture assez agréable qui nous présente les points de vue des deux personnages, ce que j’apprécie toujours. 


En bref, une lecture sympathique que j’ai aimé lire. 



Neuroself ~ Cécile Dubard

 


Quand le médecin légiste de la morgue de Nantes retire deux implants cérébraux nouvelle génération de la tête du cadavre du jeune Quentin, l'adjudant-chef Pierrick Legall comprend qu'il a raison de craindre le pire. L'affaire dépasse le simple cadre du double-meurtre suicide pour lequel on l'a mandaté. Encore lui faut-il le prouver. Peut-être que l'un des neuroscientifiques de l'Institut du Cerveau pourra l'aiguiller ? De Ploërmel à Paris, en passant par Lyon et Bordeaux, Legall aura besoin de toutes les bonnes volontés pour y voir plus clair. Il peut compter sur l'aide avisée du N'Tech de la Section de Recherche de Versailles et sur celle de leur AnaCrim pour l'accompagner dans sa quête de la vérité.

Je remercie les Éditions Ex Aequo pour leur confiance sur simplementpro. 


Un massacre suivit d’un suicide, les choses auraient pu s’arrêter là si de mystérieux implants cérébraux n’avaient pas été trouvés dans la tête du tueur … 


Cette nouvelle faisait partie des finalistes du prix Zadig 2021 (oui ça date un peu…). 

On est directement plongé dans l’action et il est impossible de lâcher ce livre avant d’avoir eu le fin mot de cette histoire. Malgré le côté court, la nouvelle ne fait qu’une septantaine de pages, les choses sont rondement menées et bien développées. L’action, les rebondissements et les révélations sont vraiment bien agencés dans l’histoire et ce jusqu’à la fin. 

La plume de l'auteure est fluide et agréable ce qui augmente le côté prenant de l’histoire. 


Le thème choisi par l’auteure et l’utilisation des implants est vraiment une bonne idée. Ça peut quand même faire froid dans le dos… Penser que ça peut avoir cet effet-là est vraiment impressionnant et pas rassurant du tout. Franchement, je pense que cette nouvelle peut totalement avoir une suite ou un développement plus loin. Il y a un moment qui peut totalement laisser penser ça et surtout qui donne envie d’avoir un complément ! 

J’ai bien aimé que certains passages puissent donner le point de vue des autres personnages. Mais j’avoue qu’il y a un moment où je me suis dit que le passage ne devait pas se trouver là. Franchement, j’aurai tellement vu ça à la fin de l’histoire (ce qui l’aurait rendu un peu plus frustrant je pense). Parce que pour moi ça donnait beaucoup trop d'informations d’un coup et ça avait un peu un côté spoilant je trouve… 


Ce fut donc un plaisir de suivre les différents policiers à travers leur enquête, suivre les interrogatoires, les pistes et autres. 

C’est assez intéressant de suivre les différentes étapes d’une enquête policière ainsi que d'en apprendre plus sur ces technologies.

Show-ha Shoten !, tome 1 ~ Asakusa Akinari et Takeshi Obata


Au lycée, Azemichi Shijima n’ose pas parler en public… Pourtant, il est l’un des lycéens les plus drôle du pays ! Connu sous le pseudonyme « Everyday Shijimi », il a remporté de nombreux concours d’humour à la radio.
Son envie de monter sur scène se concrétise lors de sa rencontre avec Taiyô Higashikata, qui rêve d’être le meilleur humoriste du Japon ! Après avoir conquis les élèves lors du festival de l’école, ils se lancent dans les concours de stand-up régionaux. Mais de redoutables adversaires les attendent !

Je remercie Babelio ainsi que les Éditions Kana pour l’envoi de ce manga. 


Deux jeunes lycéens vont tenter de percer dans le domaine de l’humour. Azemichi Shijima, grand timide qui n’ose pas s’exprimer en public, mais qui a réussi à être reconnu comme personnalité la plus drôle d’une émission radio et Taiyô Higashikata qui rêve de devenir le plus grand humoriste du Japon. Tous deux vont monter ensemble sur scène pour réaliser leurs rêves. 


J’avoue avoir demandé ce manga lors de la dernière masse critique de Babelio sans vraiment avoir regardé le résumé. Les dessins de la couverture me plaisaient assez et donc je me suis laissé tenter. Et je ne le regrette pas parce que j’ai passé un bon moment avec cette lecture ! 

C’est un manga drôle et touchant. Suivre ces deux personnages pendant qu’ils essayent de réaliser leur rêve est vraiment agréable. Par contre, je n’ai ABSOLUMENT rien bité aux blagues des personnages … C’est assez déroutant, mais normal au final puisqu’on n'a pas “les codes” pour les comprendre. Après, il y a quand même des moments drôles : la réaction des personnages surtout de la famille de l’un de nos héros. 


Les dessins sont vraiment très beaux. Ils sont réalisés par Takeshi Obata. Ils sont vivants et apportent beaucoup à l’histoire. 


Les personnages sont attachants et vraiment agréables à suivre. J’ai vraiment beaucoup aimé la raison qui pousse l’un de nos héros à se lancer dans l’humour. Ça apporte une note de romantisme et à voir si cet aspect va être développé au fils de l’histoire ou si au contraire ça n’aura plus aucune importance dans la suite de notre aventure. 


La fin de ce premier tome donne envie de découvrir la suite et de voir comment les personnages vont pouvoir évoluer. 


La Strega ~ Anne Barthel

  La fin du moyen âge est proche. Des migrants de la province d’Imperia, l’actuelle Italie, viennent repeupler Banulhs, aujourd’hui, Bagnol...