jeudi 18 février 2021

M. Winterbourne ~ Joanna Chambers



Lysander Winterbourne semble mener une vie facile. Beau, aimable et sportif de renom, il est le chouchou de la société londonienne. En ce qui concerne Adam Freeman, Lysander n’est qu’un aristocrate gâté.
Riche propriétaire de manufactures, Adam n’a pas de temps pour le monde frivole de la bonne société, mais lorsque son frère cadet se fiance avec Althea Winterbourne, il accepte à contrecœur d’y être présenté – avec l’enfant chéri du clan de Winterbourne comme guide.
Se résignant à quelques jours d’ennui, Adam est surpris de découvrir qu’il y a beaucoup plus chez Lysander que son extérieur parfait.
Mais Adam aura-t-il le courage de présenter à Lysander Winterbourne son « moi » secret ?


Je tiens à remercier Juno Publishing qui m’a permis de découvrir cette histoire.

Lysander n’attend qu’une chose pouvoir partir pour aller diriger le domaine familial. Mais son père n’est pas de cet avis et il lui impose de s’occuper de son futur beau-frère (Le frère du futur mari de sa sœur) pour lui faire visiter la ville et de le présenter à l’aristocratie.

C’est un récit vraiment court et qui se passe en une seule journée. Malgré cela, l’auteure arrive vraiment à nous présenter une histoire belle et tout en douceur. On va donc suivre Lysander et Adam et découvrir le début de leur rencontre. Les choses ne seront pas évidentes pour ces deux hommes, entre l’obligation pour les deux de devoir passer du temps avec l’autre, les regards méprisants portés sur Adam à cause de son statut de « nouveau riche », leurs questionnements, … A côté de ces éléments négatifs on retrouve de belles choses : leur complicité qui évolue, leurs jeux de regards, ces petites choses dites ou faites qui semblent anodins, mais qui cachent beaucoup plus.

J’ai vraiment aimé découvrir ces deux personnages qui même si l’histoire est courte sont attachants et bien développés. Je regrette un peu que ce roman ne soit pas plus long, j’aurai tellement aimé suivre nos deux héros encore un peu plus. Surtout qu’on ne sait pas trop comment les choses vont se dérouler par la suite pour Adam et Lysander. A la fin de l’ouvrage, on a quelques petits indices qui nous donne une direction quant à leur avenir.

C’est la première fois que je découvre la plume de Joanna Chambers et j’en suis ravie, je serai curieuse de découvrir ses autres œuvres et surtout « Le Noël de M. Winterbourne » pour découvrir la suite de cette très belle histoire.

 


mardi 16 février 2021

Ordo ~ Anthony Combrexelle #PLIB2021

 




Le pouvoir est dans le sang.
New York, de nos jours.
Dans l'ombre, les cinq familles de l'Ordo Magicae utilisent l'Obscur, une magie issue d'un monde démoniaque, pour étendre leur influence et diriger leurs affaires en ville.

Elles sont liées par le sang d'un même ancêtre, Ambrose Donosius, 356 ans et toujours vivant... jusqu'à aujourd'hui : le patriarche de cette " mafia de la magie noire " est tué lors d'un attentat surnaturel en plein Manhattan.

Cinq jeunes gens, fils et filles des dirigeants des cinq familles, sans perspective d'avenir face à des parents immortels, voient dans l'événement l'occasion de planifier un casse. Le cambriolage magique du siècle. Ils ont moins d'une semaine avant l'inhumation pour se préparer à infiltrer la Loge, le sanctuaire privé d'Ambrose. Leur objectif : voler la couronne d'un roi légendaire leur permettant de réaliser leurs vœux les plus secrets. De quoi devenir rois à la place des rois et, enfin, régner sur l'Ordo.



Ce roman a été lu dans le cadre du PLIB et en LC avec d’autres membres jurés.

Ordo nous plonge dans un univers sombre où Ambrose Donosius et ses descendants possèdent le pouvoir de l’Obscure, une magie issue du monde démonique.
Le début de cette histoire peut être un peu complexe à suivre puisqu’on nous présent un nombre assez important de personnages et donc il est facile de se perdre dans tout ce beau monde. Mais l’auteur nous propose un chapitre par personnage ce qui nous permet de mieux appréhender les choses et de pouvoir au mieux les découvrir. Cependant, en ce qui concerne les ancêtres de ces derniers il faut un peu plus de temps pour arriver à comprendre qui est qui.

Ce roman est divisé en quatre actes et l’univers qui nous propose l’auteur est vraiment intéressant et original. On suit un groupe de cinq jeunes gens qui vont tenter de réaliser le casse du siècle. Etant donné qu’ils sont tous des descendants d’Ambrose, chacun d’entre eux possède des pouvoirs particuliers qui leur sont propres : contrôle des ombres, magie de l’illusion, déplacement dans les miroirs,... Ces différentes techniques et contrôles de leur pouvoir sont bien expliqués au cours du roman. J’ai trouvé ça super intéressant à connaitre et à découvrir. Je trouve ça très dommage qu’un univers aussi dense et compliqué soit uniquement composé de ce one shot. On a donc beaucoup d’informations a digérer en peu de temps et en plus ça aurait été super intéressant que certains éléments soient développés plus profondément.

Je vous avoue que j’ai trouvé les premières parties un peu lentes où l’action n’est pas fort présente, mais je vous rassure les choses s’accélèrent vraiment dans la dernière partie. Et là les actions et rebondissements s’enchaînent à une vitesse folle. Entre secrets, intrigues et ambiance mafieuse, cette histoire est originale et vraiment prenante. Ce roman se lit facilement et rapidement grâce à son intrigue et aussi grâce à la plume de l’auteur. C’est la première fois que je découvre un roman d’Anthony Combrexelle et j’ai beaucoup aimé sa plume fluide et moderne qui colle bien à cette histoire.

En parlant de dernière partie j’ai été complètement étonnée de la tournure des événements. Je ne m’attendais absolument pas à ce type de retournements et donc ce fut une très belle surprise. La fin est vraiment étonnante et je suis plus que ravie de la tournure des choses. 


#ISBN9791032403884 


Magdanaëlle James, tome 2 : Libération ~ M. G Groenwont

 



Quelques mois ont passé depuis les récents événements. Magdanaëlle est toujours retenue par la succube Livia qui compte bien se servir d'elle pour arriver à ses fins : retrouver Maximilien, l'ancien Maître des démons disparu depuis des années.

Tandis que la jeune humaine tente de garder espoir sur une possible liberté, Assnan, lui, essaye le tout pour le tout afin de la sauver... jusqu'à s'attirer les foudres des nouveaux Maîtres des Enfers...

Ce kidnapping pourrait rouvrir de vieilles tensions enterrées depuis bien longtemps, un conflit entre vampires et démons qui pourrait se transformer en une bataille sanglante...


Je remercie encore une fois M.G Groenwont pour sa confiance et pour m’avoir permis de continuer cette saga.

On retrouve Magdanaëlle toujours prisonnière de Livia, la succube. La jeune femme fait tout pour ne pas perdre espoir et elle n’attend qu’une seule chose que ses amis viennent la délivrer.
Les choses ne seront pas faciles et les conséquences pourraient devenir terribles…

 Comme j’ai pu lire le premier tome il y a quelque temps, j’ai eu peur d’être perdue. Mais pas du tout. L’auteure a parsemé dans l’histoire des petits rappels du premier tome aux moments propices ce qui permet de ne pas être perdu et de se remémorer les événements et personnages importants.

Je suis contente d’avoir pu me replonger dans cet univers, de retrouver les différents personnages et en découvrir de nouveaux. J’apprécie toujours autant cette histoire, le monde créé par l’auteure et la manière dont se déroulent les événements : sa captivité, libération, Maximilien et ses pouvoirs, …
Tout comme la première fois, il est très facile de se plonger dans l’histoire et les pages défilent assez rapidement (j’ai lu ce roman en quelques heures)
Ce second volume est plus sombre que le premier avec des scènes qui peuvent parfois être durs à lire pour les plus sensibles.

Magdanaëlle est toujours fidèle à elle-même. Une personnalité détonante qui doit faire face à de nombreux problèmes et qui doit encore une fois se fier à ses amis et à de parfaits inconnus pour s’en sortir.
Assan et Tomler me semblent un peu en retrait dans ce second tome. Je les appréciais beaucoup donc j’étais un peu triste, mais on fait la connaissance de nouveaux personnages. Et j’ai apprécié découvrir Logan, Caso et surtout Maximilien.

M.G Groenwont a toujours une écriture fluide et efficace et c’était un plaisir de la retrouver.

Encore une fois, je suis curieuse de savoir comment les choses vont se dérouler pour nos héros (surtout que certains événements les ont profondément marqués…) et pour les créatures surnaturelles peuplant cet univers !


dimanche 14 février 2021

Le Maître des Hordes, tome 1 : Les dieux-guerriers d'Hæna ~ Rémy Garreau

 



Matthew Baker menait une vie sans histoire qui le satisfaisait pleinement. Un travail passionnant, une compagne qu'il aimait plus que tout... Un tableau qu'aucune ombre ne semblait pouvoir ternir. Jusqu'à ce que son ami d'enfance, Richard, vienne frapper à sa porte après des années d'absence. Matthew se laisse alors entraîner à New York, dans le projet fou de concevoir une sonde spatiale à destination du Soleil. Après une année de travail acharné et de douloureux sacrifices, la réalité le rattrape : la mission est un échec, la sonde disparaît et Richard se volatilise, le laissant seul sous le joug d'un investisseur sans scrupules. Alors que rien ne semblait en mesure d'aggraver la situation, Matthew découvre chez lui une étrange et terrifiante femme, Leerina, qui prétend être une déesse-guerrière venue d'un autre univers. Ce qu'elle lui annonce est délirant : lui-même serait un ancien dieu venu mourir sur Terre, et ceux qui l'avaient jadis vaincu pourraient bientôt menacer l'humanité tout entière pour le retrouver.



 

Je tiens à remercier Rémy Garreau pour sa confiance et pour m’avoir proposé de découvrir son histoire.

Matthew mène une vie tranquille, il a un travail qu’il aime et une compagne qui partage sa vie. Les choses vont changer lorsque son ami d’enfance Richard vient lui proposer de travailler sur le projet du siècle : construire une sonde spatiale. Mais tout ne va pas se passer comme prévu … Et en plus de tous ses soucis, Matthew retrouve une femme chez lui : Leerina, déesse-guerrière, qui est venu pour le retrouver …

L’auteur commence par nous embarquer dans la petite vie tranquille de Matthew. J’avoue qu’au départ, on peut se demander où veut aller l’auteur, pourquoi passer tout un moment à nous raconter cette vie calme, sans problème. Mais je vous rassure, une fois que les choses commencent à bouger les différents éléments vont s’imbriquer et tout deviendra clair. En plus, commencer de manière paisible permet de bien appréhender et découvrir notre héros.
Une fois que Leerina fait son apparition les choses vont s’enchainer à une vitesse folle pour notre héros et ses compagnons. Cette accélération dans l’intrigue nous donne envie de tourner les pages pour savoir ce qu’il va encore pouvoir leur arriver et surtout savoir comment les événements vont se terminer.
J’ai beaucoup aimé les passages où l’auteur nous permet de découvrir Haena, le passé de Brehnor et de Leerina. Ça apporte un petit plus à l’histoire et de comprendre certaines choses.

Il y a peu de personnages donc on ne s’y perd pas lors de la lecture. Matthew est un personnage que j’ai beaucoup aimé suivre. Il a une belle évolution au cours de l’histoire et bien qu’il ait peur et ne comprenne pas tout ce qui lui arrive, il va faire preuve d’un grand courage pour tenter de changer les choses.
Jenny est une jeune femme attendrissante. Elle apporte un peu de douceur et d’amour dans cette histoire. Elle ne veut pas abandonner Matthew bien que rien ne l’y oblige.
Leerina, est la représentation même de la force et du courage. Certes c’est une déesse-guerrière qui en impose et qui semble fort impassible à ce qui l’entoure, mais on peut voir qu’elle cache beaucoup de choses.

J’ai beaucoup aimé la fin. J’avoue que je m’y attendais un petit peu (enfin pour une partie) et je suis vraiment curieuse de savoir comment va se passer la suite. Que va-t-il se passer pour Matthew, pour Leerina, pour la terre et les autres univers ?!

 

 





lundi 8 février 2021

Ben et Rafe, tome 1 : De retour dans le placard ~ Bill Konigsberg

 




Rafe est l’adolescent typique de Boulder, au Colorado. Il joue au foot, il a gagné des prix de ski, il aime écrire.

Et, ah oui, il est gay. Il a fait son coming-out depuis la quatrième, et personne ne l’a jamais ennuyé pour ça. Il se rend même dans d’autre lycées pour parler de tolérance, et de ce genre de choses. Et même si c’est important, tout ce que Rafe désire, c’est être un type normal. Pas LE mec GAY.

Il aimerait que ça fasse partie de lui, mais pas que ça le définisse systématiquement.

Alors, lorsqu’il est transféré dans un pensionnat pour garçons en Nouvelle-Angleterre, il décide de garder sa sexualité secrète – pas vraiment pour retourner dans le placard mais plutôt pour repartir à zéro.

Et puis... il va voir un de ses camarades de classe pêter un plomb. Et il va rencontrer un professeur qui va le mettre au défi d’écrire son histoire. Et surtout, il va tomber amoureux de Ben... qui ne sait même pas que l’amour est possible.

Cette histoire pleine d’esprit, intelligente et sur le fait de faire à nouveau son coming-out, saura plaire aux enfants gays et hétérosexuels qui regardent Rafe naviguer en se sentant différent, en s’intégrant et en apprenant ce que c’est que d’être lui-même.



 

Merci à NetGalley et aux Editions MxM Bookmark pour ce service presse.

Rafe est ouvertement gay, mais n’en peut plus du regard des gens, de l’étiquette qu’on ne cesse de lui coller. Il décide donc de partir en Nouvelle-Angleterre dans un pensionna pour garçon, pour repartir à zéro en gardant pour lui sa sexualité. Sur place il va faire la rencontre de Ben, Toby et Albie, Steve, … Comment les choses vont-elles se dérouler pour lui ?!

J’ai été très intrigué par ce roman, je me demandais vraiment comment les choses allaient pouvoir se développer et j’ai agréablement surprise. Cette histoire parle de sujets intéressants et nous question sur ce qui fait notre identité. Est-ce que notre sexualité doit vraiment nous définir ? Est-ce que si on cache une partie de nous-même on ne peut pas être totalement sincère avec les autres ? Qu’est-ce que ça fait d’avoir constamment une étiquette collée ?! Bref tout un tas de questionnements super intéressants auxquels Rafe va se confronter et tenter de résoudre.
Au départ, on peut ne pas comprendre pourquoi notre héros décide de faire ce choix. Sa vie ne semble pas horrible au point de revenir à la case départ. Mais les choses ne sont pas si simples. Plus on avance, plus on comprend les intentions de Rafe et le pourquoi de sa démarche.

J’ai beaucoup aimé les parties où Rafe écrit pour le cours de M. Scarborough. Il nous raconte des éléments de son passé. Ce qui nous permet de mieux le comprendre ainsi que ses choix et de plus je trouve que ça donne un rythme vraiment intéressant à l’histoire.

Petite mention spéciale pour Toby et Albie qui m’auront vraiment fait rire dans cette histoire. Ils sont vraiment hors du commun et j’ai adoré les découvrir.

Je suis curieuse de savoir comment va se dérouler le second tome, parce que le résumé me laisse complètement perplexe !

En conclusion, une histoire vraiment chouette à lire avec des réflexions intéressantes sur qui on est vraiment, les étiquettes qu’on colle aux autres et sur le fait de s’assumer ouvertement ou non.

 

 

 

 



De fil en aiguille ~ Abel Assecq

 



«Bonjour à tous et bienvenue dans le premier épisode de notre tout nouveau programme : Project Designer!

Vous allez découvrir douze couturiers qui vont s’affronter chaque semaine, le vainqueur recevra cent mille dollars et l’opportunité de faire un défilé à la Fashion Week de Paris. Pour cela, nous leur donnerons un thème à chaque émission, celui qui échouera sera éliminé, celui qui gagnera sera récompensé.

Pour animer cette émission, nous ne serons pas trop de deux. Voici donc, chers téléspectateurs, Jim Yu, pour ceux qui ne le connaissent pas encore, il a été enseignant à l’école de design de New York, mais vous avez déjà probablement admiré certaines de ses créations dans l’industrie du cinéma où il a travaillé dans de nombreux films comme chef costumier.

— Merci Helen. C’est un honneur d’être ici avec vous. Il me revient de vous présenter, mais qui peut ignorer qui vous êtes? Helen Minahan, célèbre mannequin qui a défilé pour les plus grands couturiers partout dans le monde, fait la Une de centaines de magazines de mode et également actrice à succès! Dans Project Designer, nous allons pendant ces dix semaines découvrir avec vous l’univers de ces couturiers et j’ai hâte!

— Moi aussi, Jim.»


Je remercie grandement Abel Assecq pour sa confiance et ce service-presse.

Joshua décide de participer à l’émission Project Designer pour faire connaitre sa petite boutique en ligne et surtout tenter de la sauver. Cette émission a pour but de récompenser le meilleur couturier avec un prix de cent mille dollars et lui offrira aussi l’opportunité de faire connaitre ses créations.

J’ai des petites habitudes quand je reçois un nouveau service-presse. J’aime toujours regarder le nombre de pages qu’il possède sur ma liseuse, la mise en page et lire les premières lignes. C’est ce que j’ai fait ici, et deux heures plus tard sans m’en rendre compte je terminais déjà le roman … Il a donc littéralement été dévoré !

J’ai déjà eu la chance de pouvoir lire d’autres de ses romans et je suis encore une fois sous le charme ! Je suis complètement bluffée par le fait qu’Abel Assecq arrive à créer encore quelque chose de totalement différent. C’est donc toujours une grande surprise au moment de commencer l’une de ses histoires.
Cette fois-ci, on est plongé en plein cœur d’une émission télé. J’ai adoré avoir à la fois l’impression d’être un téléspectateur devant sa tv, suivant les candidats, leurs projets, défilés et leurs états d’âmes. Attendre avec impatience les résultats pour savoir qui serait le vainqueur de l’épreuve et qui serait éliminé. Et à la fois, avoir l’impression de faire partie de ce groupe de couturier en vivant l’émission de l’intérieur avec les interviews calculées, les rapprochements entre les candidats, leur réel ressentit lors de ce concours.

Il y a une petite romance qui pointe le bout de son nez et elle n’est pas vraiment au cœur du roman. Le rapprochement de deux candidats est discret dans l’histoire, mais on comprend vraiment bien les choses. Donc il suffit de faire fonctionner son imagination pour en avoir plus ! En parlant d’imagination, il en faudra aussi pour la fin. Parce qu'avec celle que nous offre l’auteur, il peut y avoir une multitude de choses à imaginer.

Je suis toujours sous le charme de la plume d’Abel et de sa petite pointe d’humour ajoutée à l’histoire.

En bref, une histoire prenante dans le monde de la couture que je vous recommande ! 


dimanche 7 février 2021

Tornero ~ Fiona Olivieri

 



Alex et Léandro ne se sont jamais appréciés. Ils couchaient pourtant régulièrement ensemble à l’époque du lycée, avec la règle de ne s’éprendre de l’autre en aucun cas. Parfait ! Aucun des deux ne le voulait.

Ou peut-être que si...

Douze ans plus tard, leurs chemins sont amenés à se
croiser de nouveau. Léandro, dit Léo, l’hétéro marié à une certaine Sandra. Alex, le libre-penseur, en couple avec Diego.
Des regards, des sursauts de haine, un désir sulfureux...
Comment vont-ils vivre les retrouvailles? Qui flanchera en
premier?

Si du moins quelqu’un flanche...


Je tiens à remercier Fiona Olivieri pour sa confiance et pour m’avoir permis de lire ce roman.

Alex et Léandro ont été amant durant trois années à l’époque du lycée. « Du cul pour du cul » c’était le deal. Douze années se sont passées depuis, et ils se retrouvent enfin. L’un marié marier à une femme, l’autre en couple avec un homme. Comment vont se passer ces retrouvailles qui font resurgir les souvenirs du passé ?

Je ne savais absolument pas que Tornero était à la base une chanson… Je suis contente d’avoir pu le découvrir surtout qu’elle est superbe !

Très bonne histoire remplie d’émotions. L’auteure arrive à bien restituer les sentiments de nos deux héros, à nous les communiquer et nous les faire ressentir.
J’ai apprécié pouvoir suivre Alex et Léo lors de leurs retrouvailles et aussi lors de leur jeunesse. En effet, Fiona Olivieri nous fait voyager entre présent (2019-2020) et passé (2006-2008). Cette manière de faire est très intéressante puisqu’elle permet de donner un rythme et de l’intensité à l’histoire. Et de plus, cela nous permet de mieux comprendre les personnages, leur histoire et l’évolution de leurs sentiments. Tant positifs que négatifs.
Ce que j’ai aussi trouvé intéressant, c’est l’alternance des points de vu entre nos deux protagonistes. On peut vraiment entrer dans leur tête pour comprendre leurs pensées et l’évolution de celles-ci.

Fiona Olivieri a une belle plume que j’ai apprécié découvrir et que je prendrai plaisir à lire encore. Il est vrai qu’il y a des petites coquilles (notamment les dates des bonus), mais ça n’empêche en rien de prendre du plaisir à la lecture de cette histoire.

Nos deux héros sont littéralement deux opposés. Alex, est libre et assume complètement son homosexualité. Il est beau, sexy, sensible, mais en même temps cache une grande force.
Pour Léandro, le paraître est important : un travail qui rapporte, une femme magnifique à son bras c’est tout ce qui importe pour lui. Pourtant ils ont bien un point en commun : l’impossibilité de résister à l’autre.
Mais comme on le dit si bien : "Les opposés s’attirent…" Entre eux, la tension est palpable et les moments qu'ils passent sont intenses, intimes, tendres et brulants.

Il n’y a pas beaucoup de personnages secondaires, on retrouve Sandra la femme de Léo, Diego le petit ami d’Alex et Melvin le meilleur ami de Léo. Pour ce dernier j’avoue avoir été un peu déçue de la tournure des choses entre lui et Léo…

Entre douleur et plaisir, est-ce que l’amour aura sa place ?! 


lundi 1 février 2021

Les Dossiers du Voile ~ Adrien Tomas


Bienvenue dans le monde du Voile !

Lieutenant de police au sein de la Brigade de régulation des espèces méta-humaines de Paris, Tia Morcese a beaucoup de mal à faire respecter l’ordre et la sécurité… et surtout à éviter que druides, nécromanciens, loups-garous et autres espèces méta-humaines révèlent leur existence au reste du monde.

À côté de son impressionnante grande sœur, Mona pourrait presque passer pour une ado normale. Pourtant, l’apprentie sorcière est loin d’avoir les yeux dans sa poche ! Et quand elle tombe sur des informations clés qui pourraient faire avancer les affaires en cours de Tia, elle n’hésite pas une seconde à suivre ses propres pistes.

Mais le monde du Voile n’est pas sans danger…




Je remercie NetGalley ainsi que les Editions Fleurus pour m’avoir permise de découvrir pour la première fois un roman d’Adrien Tomas.

Tia Morcese, inspecteur de la brigade de régulation des espèces méta-humaines à Paris doit faire face à de gros problèmes de sécurité dans le monde du voile. Les différents clans sont prêts à se battre et risquer de se dévoiler aux hommes.

Ce roman nous offre une plongée dans un univers fantastique couplé à une enquête bien ficelée. L’auteur nous plonge dans un monde qu’on a déjà pu observer dans d’autres romans : des créatures surnaturelles qui doivent vivre cachées (Fées, Loups-garous, Trolls, Vampires, Mages, …) Mais Adrien Tomas arrive à donner un nouveau souffle au genre en donnant à chacun de ces clans une profession particulière. Et aussi en nous offrant des personnages complexes et attachants. 
On rentre dans cette histoire dès le premier chapitre et l’auteur arrive rapidement à nous présenter ses personnages et nous fait déjà découvrir les traits principaux de leur personnalité.

L’auteur a réussi à merveille le mélange de fantasy et d’enquête policière. On a un très bon rythme, de l’action et des rebondissements donc pas de moment creux dans cette aventure. J’avoue que j’avais vu venir certains éléments de l’intrigue alors que d’autres pas du tout … 
En plus, de tout ça l’auteur ajoute une bonne dose d’humour avec des réparties assez sympathiques à lire.

Les personnages sont bien développés et complexes. Les sœurs Morcese ont toutes les deux un fort caractère bien qu’elles soient complètement différentes l’une de l’autre. Je vous laisse les découvrir ainsi que les autres personnages secondaires comme Samir, Héloïse, Alex, …

Je ne connaissais pas du tout cet auteur et j’ai beaucoup apprécié découvrir sa plume. Elle est fluide avec de très belles descriptions.

En bref, j’étais déjà conquise par la magnifique couverture et je le suis encore plus grâce à cette histoire intrigante pleine de rebondissement. 



 

Rockbury, tome 1 : Le poids de nos secrets ~ Effie Hollyn et Ryanne Hollyn

  Benji et Phoenix se connaissent depuis toujours et rien n’est en mesure de les séparer. Ayant grandi dans le même cocon familial, ils sont...