mardi 28 février 2023

Noël rime presque avec je t'aime ~ Camille Jedel

 


Joona a un problème… en fait, deux.

Le premier est la définition de sa relation avec Kasey. Car, bien qu’ils vivent quasiment ensemble et partagent une relation forte depuis presque un an, Kasey s’évertue à rejeter le terme couple pour celui absurde de sexfriends.

Son second problème – le plus urgent – est le quiproquo qui l’amène à passer ses vacances de Noël dans la maison familiale de Kasey. Et s’il avait cru que son non-petit ami était un fanatique de Noël, il découvre très vite que ses parents sont bien – bien – pires.

Je remercie les Éditions MxM bookmark ainsi que NetGalley pour leur confiance et m’avoir confié ce roman. 


Ne sachant pas comment il en est arrivé là, Joona se retrouve à passer les fêtes de Noël avec la famille de son non petit ami, Kasey. Parce que oui, même s'ils passent presque tout leur temps ensemble depuis bientôt un an, Kasey refuse catégoriquement d’être en couple avec Joona, au grand désespoir de ce dernier. 


Oui je sais on est carrément plus dans la période de Noël, le soleil et les petits oiseaux chantant sont déjà de retour. Mais qu’est-ce que c’est agréable de se plonger dans ce genre de roman où l’amour, l’humour et Noël cohabitent !Surtout quand on a une histoire où tout est réuni pour nous faire passer un bon moment et nous faire craquer pour les personnages. 

J’ai littéralement dévoré ce roman, je l’ai commencé hier soir et je n’ai pu m’arrêter qu’à 01h30 lorsqu’il a été terminé. 


Cette histoire est le prequel du roman “Une maison hantée pour Noël” (Je note que je dois absolument lire ce roman! ). J’ai adoré découvrir Joona et Kasey et surtout la manière dont ils se sont rencontrés pour la toute première fois… On a vraiment des moments drôles où j’ai vraiment ri devant les réactions/paroles des personnages et il y aussi eux des moments plus tendres, émouvants voire même triste et durs à lire. 


Ce sont des personnages tellement attachants et complètement déjantés. Même les personnages secondaires m’auront bien fait rire. Je vous laisse les découvrir ou redécouvrir à travers cette magnifique histoire de Noël qui réchauffe les cœurs ! 


Lorsque la dernière page a été lue j’avais les yeux humides, le nez qui coule et le sourire aux lèvres, de belles émotions pour une belle histoire. 


 

De profundis ~ Carole Boucly #PLIB2023



Qui se cache dans les profondeurs ?
Agnès Belleville est une jeune horlogère de renom. Lorsqu’elle retourne sur l'île bretonne de son enfance pour le travail, nul doute qu’elle devra garder la tête froide pour affronter sa famille avec laquelle elle est restée en mauvais termes. Mais d’inquiétants événements se succèdent bientôt sur l’île et Agnès se retrouve à mener une enquête mêlant présent et passé.
Elle n’est pas au bout de ses surprises et l’ambiance tourne au cauchemar. Une chose est sûre, secrets de famille et légendes locales ne font pas bon ménage et la rationalité d’Agnès pourrait bien en prendre un coup…

Nous revoilà pour une autre lecture sous le signe du PLIB2023 et cette fois-ci il s’agit de De profondis. 


Agnès, une jeune horlogère a quitté son île natale pour vivre sur le continent. La relation avec sa famille n’est donc pas au beau fixe, mais un souci avec l'horloge du village va l’obliger à revenir. Une fois sur place, des choses étranges vont commencer à se produire et Agnès va se retrouver à mener l’enquête. Entre passé et présent, les légendes urbaines ne sont pas loin … 


Je trouve la couverture vraiment belle et elle colle parfaitement à l'ambiance et à l’histoire de ce livre. 

Voilà un roman qui se lit rapidement et facilement. Entre la plume fluide de l’auteure, l’intrigue et les relations familiales compliquées on a qu’une envie de tourner les pages pour découvrir la suite et ce qui se passe réellement sur l’île. 

J’ai vraiment passé un bon moment de lecture avec ce roman, j’aurai bien aimé en apprendre davantage sur les créatures et de quoi elles sont capables, mais qui sait peut-être qu’un prochain roman répondra à mes attentes ! 

C’est une histoire parfaitement menée qui nous amène dans les profondeurs et qui nous présente des créatures fantastiques connues de tous, mais sous un jour nouveau. J’ai aimé découvrir petit à petit qui sont les “monstres” qui s’en prennent à la population. Petit à petit, on apprend des choses sur le passé de l’île, les habitants et sur les créatures.
On alterne deux points de vue dans ce roman, celui de notre héroïne et celui d’une de ces créatures. J’ai trouvé ça très intéressant et lors de ces moments, j’essayais de trouver des indices pour avoir une idée de qui était caché derrière tout ça. 

Le tout se passe sur une petite île où les Insulaires ne voient pas d’un bon œil ce qui vient de l’extérieur et j’ai adoré cette ambiance. 


Ce que j’ai aimé aussi c’est la manière dont l’auteure nous présente l’amour, parce que oui dans ce roman on n'a pas d’histoire d’amour traditionnel. Ça ne rentre pas dans des petites cases toutes faites et ça c’est agréable ! J’ai beaucoup aimé découvrir la relation d’Agnès et d’Octave ou la manière de voir les choses d’Agathe. 


La fin de l’histoire me laisse croire (rêver?) qu’il y aura une suite et que ces créatures n’ont pas fini de faire parler d’elles … 


#ISBN9782493087232






Astre-en-Terre, tome 1 ~ Lucie P. Hurel

 


"Depuis que les étoiles sont tombées du ciel, le monde a changé... Abandonnant la course au progrès, les Hommes ne jurent plus que par l'extraction de nectar stellaire qui leur confère de grands pouvoirs.? Mais après plusieurs siècles de règne prospère, une ombre plane sur le culte des Étoiles."

Enguerrand est en route pour la cour de Célestia, où il doit rencontrer sa fiancée, quand il se fait enlever par des contrebandiers.

Intriguée par la disparition de son promis, la princesse Isolina défie le Conseil, lorsque le Dévoreur de Lumière déclare la guerre à Astre-en-Terre.

Arlandor est un homme sans histoires. Mais une nuit, son village est mis à feu et à sang et sa vie bascule.

Je remercie les Éditions Explora ainsi que Netgalley pour m’avoir donné la chance de découvrir ce roman ! 


La chute des étoiles à profondément changé le monde. Les hommes ne s’intéressent plus à la technologie, mais ne pensent plus qu’à extraire le nectar stellaire. Dans ce monde, la princesse Isolina se voit dans l’obligation d’épouser Enguerrand, un jeune homme noble sans grand avenir. Celui-ci va mystérieusement disparaître. Et si tout était sur le point de basculer... 


Le début de ce roman pose les bases de notre aventure et donc peut être un peu lent au départ, mais une fois que les choses sérieuses commencent tout s'enchaîne et il est impossible de reposer le livre pour découvrir le fin mot de toute cette histoire. On veut toujours en savoir plus sur ce monde complexe et corrompu.

J’ai été happé dans cet univers et j’ai beaucoup aimé le monde créé par l’auteure. J’ai déjà eu la chance de pouvoir découvrir la saga de science-fiction de Lucie P. Huriel et c’était donc un plaisir de retrouver sa plume fluide et agréable. 

Entre complots, passion, vengeance, magie, … Le destin de nombreuses personnes va se retrouver bouleversé et entremêlé au destin du royaume. 

J’ai beaucoup aimé l’histoire à la base de l’univers : deux frères que tout oppose et qui vont s’affronter pour le pouvoir et les terres. 


Ce que j’ai apprécié ce que les choses ne sont pas forcément ce que l’on pense et que tout n’est pas blanc ou noir. De plus, le roman fait passer un message très important et qu’il serait temps qu’on écoute : préserver nos ressources. 


Les personnages sont très intéressants et attachants et je suis contente de voir que les personnages féminins sont badasses et que les masculins ne le sont pas forcément tous, ça change un peu. On va donc suivre Enguerrand, Isolina, Moera et Arlandor, tous dans leurs quêtes de vérité. Leur destin pourtant si différent vont finir par se rejoindre. 


Une fin prenante qui se termine de façon cruelle pour le lecteur et qui ne donne qu’une envie : lire et découvrir la suite !

 

Alfie ~ Christopher Bouix #PLIB2023

 


Alfie est une lA de domotique dernière génération. Il filme tout, note tout, observe tout. Implanté depuis peu dans le foyer d’une famille moyenne, il aide au quotidien et propose sa gamme de service à haute valeur ajoutée tout en essayant de comprendre cette étrange espèce : les humains.
Mais un soir, tout bascule.
Que signifient ces mensonges, ces traces de lutte, cette disparition ?
Alfie est dubitatif. Est-ce lui qui délire ?
Ou un meurtre a-t-il été commis dans cette famille sans histoires ?
 

Nous nous retrouvons pour une des lectures de ce PLIB2023 et je remercie donc les Éditions Au diable Vauvert qui ont généreusement offert ce roman aux jurés. 


Alfie, une I.A de domotique est installée dans une maison pour aider une famille dans leur quotidien. Alfie tente de comprendre cette étrange espèce que sont les êtres humains et pour cela, il filme tout, note tout et analyse tous les  mouvements de chaque membre de la famille et même leurs moindres secrets… 


J’ai beaucoup entendu parler de ce roman et de manière assez positive donc je me suis dit, vas-y lance-toi pour te faire ton propre avis.J’avoue qu’au premier abord, le résumé et la couverture ne m'attirait absolument et c’est un peu à reculons que je me suis lancée dans cette lecture. Mais, franchement, j’ai passé un bon moment ! La lecture est vraiment fluide et agréable associée à une mise en page aérée, ça donne une lecture rapide qui se dévore en quelques heures seulement. 


On est plongé dans un monde ultra connecté où l’on peut se procurer une I.A de domotique pour nous faciliter la vie en tout point. Et chose inattendue, on ne va pas suivre l’histoire selon le point de vue de la famille, mais bien selon celui d’Alfie, notre I.A. Et ça donne des scènes drôles, cocasses et parfois cyniques. Je ne pense pas avoir déjà rencontré un roman avec un point de vue tel que celui-ci donc ça nous offre une histoire assez décalée. J’ai beaucoup aimé être dans “la tête” d’Alfie qui découvre le monde qui l’entoure et les différents membres de cette famille surtout les expériences qu’il réalise pour comprendre le chat ! 

Au départ, on a donc un personnage naïf prenant tout au premier degré, mais les choses vont très vite s’assombrir et Alfie va sur base d’observation et d’algorithmes développer sa propre pensée. Mais ce n’est pas simplement une histoire d’I.A, mais on va se retrouver plongé dans une enquête menée par ce personnage atypique. Bien que la résolution soit simple, elle m’aura fait passer un bon moment. 


Au niveau des personnages, on a une famille assez banale composée de quatre membres et j’avoue qu’ils ont un petit côté assez stéréotypé. Entre la mère qui doit tout gérer, le père dépassé en pleine crise de la quarantaine, une ado rebelle qui ne fait que râler et une petite fille surexcitée. 


Ce livre, en plus de nous divertir, va nous questionner sur cette avancée technologique. Est-ce que nous sommes prêts à perdre notre intimité au profit d’une intelligence artificielle qui se plie en quatre pour nous … 



#ISBN9791030705614
 

Chronique d’Évariste, tome 2 : Le Temple de Paris ~ Seth Horvath

 


A l'aube du XIVe siècle, dans le royaume de Philippe IV le Bel, Évariste, templier doté d'un étrange pouvoir, entre dans Paris avec les deux jeunes femmes rencontrées plus tôt. Il y retrouve son maître, l'intrigant Géraud de Villeneuve.

Dans ce deuxième tome, le roi resserre ses griffes autour du Temple. Notre héros et ses alliés auront fort à faire pour tenter de déjouer son plan machiavélique...

Je remercie Seth Horvat pour avoir accepté que je découvre ce second tome ! 



On retrouve notre très cher Évariste là où on l'avait laissé la dernière fois, c'est-à-dire aux portes de Paris en compagnie de Simon, Leïla et Yokébed. Il retrouve enfin son maître,Géraud de Villeneuve, mais les nouvelles ne sont pas de bonnes augures. Ce dernier envoie Évariste sur les routes pour récolter le plus d’informations possible qui permettront de confirmer ou non ses doutes et ses peurs pour l’ordre des Templiers.


Ce fut un plaisir de retrouver Évariste et ses différents compagnons et de suivre leurs différentes aventures.  J’ai lu le premier tome il y a déjà un petit moment, donc tout n’était plus très frais dans ma mémoire. Mais je me suis très vite rendu compte que ce n’était pas important parce que je me suis tout de suite retrouvée plongée dans ce second tome. L’auteur a une plume fluide, agréable totalement dans la continuité du premier tome, ce qui rend la lecture immersive. 

On continue de suivre leurs aventures sous forme de journal de bord qui raconte les journées, les événements marquants, les pensées et les questionnements d’Évariste, Leïla et de Yokébed. J’aime beaucoup cette manière de faire, parce qu’elle permet d’avoir différents points de vue à l’histoire et à ce qui se passe à cette époque troublée. 

On a toujours cette petite pointe de fantastique très discret dans l’histoire. Ça apporte vraiment un plus sans rendre l’histoire invraisemblable ! 


On peut voir que les personnages sont toujours fidèles à eux-mêmes et à leurs idéaux et qu’ils ont évolué de manière par rapport au premier tome.
Leïla est toujours aussi forte, déterminée à ne pas se laisser faire et à prendre son destin en main. Elle décide de rester auprès des Frères du Temple et surtout auprès d’Évariste. Même si des sentiments se développent entre eux, malheureusement ils ne peuvent pas aboutir.
Yokébed est résignée à se marier avec cet homme qu’elle ne connaît pas et à devoir faire avec une belle famille horrible qui ne l’apprécie guère. Elle garde sa passion pour le dessin comme soutient ainsi que l’amour qu’elle porte à sa sœur de cœur Leïla ainsi qu’à Évariste et Simon. 

Évariste est un personnage que j’aime toujours autant. Sa dévotion pour son ordre et son dévouement pour les autres font de lui un homme incroyable sur qui on peut compter et qui n’hésitera pas à tout pour aider les siens. 

J’aime beaucoup le caractère grognon de Simon, c’est un personnage vraiment attachant ! 


Ce deuxième tome nous offre une fin pleine d’émotion … J’ai hâte de pouvoir découvrir la suite et savoir ce qui va se passer pour nos différents héros. 

 

jeudi 23 février 2023

Gris comme le coeur des indifférents ~ Pascaline Nolot

 


Un roman bouleversant, à propos des violences faites aux femmes.
La veille, Lyra, quinze ans, a entendu son père frapper sa mère. Pour les deux femmes, hélas, il s'agissait d'un jour ordinaire.Ou presque.Aujourd'hui, il n'y a plus de coups, plus de cris.Ensemble, elles attendent dans un long couloir d'hôpital.Les pensées de l'adolescente s'emballent, elle ne cesse de songer aux jours précédents...
Un roman bouleversant qui ne vous laissera pas indifférent.

 


 

 

Je remercie les Éditions Scrineo ainsi que Babelio pour m’avoir donné la possibilité de lire ce roman. 


Hier, Papa a frappé Maman.

C'était un jour banal, plombé seulement par la couleur du ciel et les hurlements. Un jour gris. Gris comme le cœur des indifférents.



Bouleversant, c’est le mot qui colle parfaitement à ce roman. C’est une histoire à propos des violences faite aux femmes. Dans ce cas-ci, on suit l’histoire à travers les yeux de Lyra, une jeune fille impuissante qui voit sa maman recevoir les coups de son père. L’histoire nous plonge dans une journée plus ou moins ordinaire pour ses deux femmes, elles se retrouvent à l'hôpital après une colère du papa. Elles doivent attendre qu’on viennent les chercher et pendant ce temps les pensées de la jeune fille s’emballent et des souvenirs resurgissent. Chacun étant lié à une couleur bien précise. 


Ce n’est pas un thème évident à traiter et pourtant Pascaline Nolot à réussi à faire passer des émotions intenses sans que ça ne tombe dans le pathos. C’est bien maîtrisé ! On ne devrait pas avoir besoin de ce genre de bouquins pour ouvrir les yeux aux gens sur ce qu’il se passe. Ce genre d’événement ne devrait jamais se produire… 


Le roman est assez court et aéré donc il se lit rapidement, mais il n’en reste pas moins percutant. Étant donné que c’est selon le point de vue d’une jeune fille, les propos sont plus softs et donc je pense que c’est un roman qu’on peut mettre entre beaucoup de main pour faire passer le message. 


Je suis sortie de cette lecture l’estomac noué et les larmes aux yeux, mais je ne regrette pas d’avoir pu découvrir ce roman. 

 

La mélodie des sentiments ~Jane Yam

 


Frédéric, pianiste renommé et adulé avance dans la vie sans se poser de question. Puis tout bascule le jour où il découvre que son agent n'est pas celui qu'il prétend être. Florian, capitaine de police, mène sa vie sereinement aux côtés de sa femme Charline. Seulement, le destin est volatil et il apprendra à ses dépens que rien n'est immuable. Au détour d'une enquête, Florian et Frédéric se croiseront et remettront en cause tout ce qu'ils pensaient déjà acquis. Mais sont-ils seulement prêts à recommencer à vivre ?
 

 

Je remercie les Éditions du Caméléon ainsi que Babelio pour m’avoir offert la possibilité de découvrir ce roman. 


Frédéric est un célèbre pianiste à qui tout réussit et Florian, un capitaine de police qui mène une vie sans histoire avec sa femme. Leur vie va complètement basculer et rien ne sera plus comme avant. C’est à ce moment qu’ils vont se rencontrer…


C’est une très belle histoire qui se lit rapidement. On est très vite plongé dans ce roman grâce à l’intrigue et à la plume fluide et agréable de l’auteure. Il ne m’a fallu que quelques heures pour le finir et j’ai passé un très bon moment en compagnie de Frédéric et Florian. 

Chaque chapitre présente le point de vue de l’un de nos héros. J’aime toujours cette manière de faire parce que ça nous permet d’avoir tous les sentiments, pensées des personnages. On est sur une romance policière qui nous fait découvrir aussi le point de vue de L’ombre, la personne recherchée par la police. Je trouve ça intéressant d’avoir ce point de vue-là pour comprendre au mieux ce personnage ! 

Je ne sais pas si c’est moi qui n'ai pas pigé, mais j’ai eu l’impression qu’à un moment les chapitres n’étaient pas dans le bon ordre. On aurait dit qu’une scène se passait et puis qu’au chapitre suivant, on est revenu en arrière avant de se remettre au bon endroit. Ça m’a un peu perturbé, mais pas longtemps donc ça va ! 


J’ai beaucoup aimé les différents personnages rencontrés, même s'il y en a quelques-uns qui ne sont que mentionnés et où j’ai l’impression qu’ils n’ont pas servi à grand-chose dans cette histoire … Petite mention spéciale pour la grand-mère et pour Maxence ! 

Je comprends les réactions de Frédéric à propos de ce qui lui arrive, qui ne réagirait pas de la même manière, mais c’est vrai que son caractère à ces moments-là vous donne une petite envie de l’étrangler .. .

J’ai beaucoup aimé Florian et son côté franc et pas délicat pour un sous dans ses paroles. 


En bref, une belle histoire où se mêlent enquête et amour ! (Et pas que dans un cas, je vous laisse découvrir ça par vous-même !) 

jeudi 2 février 2023

Le tondeur de draps ~ Michele Andrieux


 
Jan naît à Prague au Royaume de Bohême, au 18e siècle, d’une famille protestante. Ce pays est alors possession des très catholiques Habsbourg d’Autriche. Aussi Jan n’a qu’un seul désir partir, voyager, quitter cette ville qui l’oppresse.
Catholique, Anne Marie habite Héricourt, dans la principauté de Montbéliard appartenant aux Wurtemberg, luthériens d’un duché allemand. Cette terre est encerclée puis envahie par les rois de France dits très chrétiens. Elle essaie surtout de connaître ses origines, comprendre sa famille, et sortir du carcan de son statut de femme.
La Guerre de Sept Ans, mondiale, ravage l’Europe. Elle va pousser Jan de Prague à la Prusse et plus loin encore. Mais pourra-t-il rejoindre la France, cette terre rêvée ? Son destin et celui d’Anne Marie se croiseront-ils ?
Et surtout, quel avenir pourraient-ils avoir, lui le luthérien devenu tondeur de draps*, elle la papiste ?
 

Je remercie les Éditions Ex Aequo pour leur confiance et pour me permettre de découvrir leurs romans. 


Jan, Protestant, rêve de quitter la ville de Prague qui l’a vu naître pour partir voyager. Il ne veut pas suivre les traces de son père en devenant verrier. Son but, rejoindre la France.
Catholique, Anne Marie ne comprend pas sa famille, elle tente de connaître le passé de celle-ci et surtout elle veut sortir de son rôle de simple femme.
Ces deux âmes vont-elles se rencontrer ?! 


Ce roman nous entraîne dans la tourmente de la Guerre de Sept ans. Et je vous rassure tout de suite, pas besoin d’être un as en histoire pour s’en sortir et comprendre le contexte. En effet, l’auteure sait nous expliquer et décrire les détails de toute cette histoire. J’avais un peu peur au départ, de ne pas tout suivre, mais franchement je n’ai eu aucun souci.
En plus de cette guerre, on se retrouve dans une confrontation entre Protestant et Catholique. Rivalité religieuse qui va avoir une importance pour l’histoire et son dénouement. 

J’ai apprécié la découverte de ce roman présentant la vie romancée d’un ancêtre de l’auteure. C’est un roman bien écrit et bien documenté tant au niveau des stratégies militaires, opposition entre les religieux que certains métiers comme verrier et tondeur de drap. 


On va suivre à la fois la vie de Jan depuis son envie de partir jusqu’à son installation dans sa nouvelle vie à la fin de la Guerre. Ainsi que la vie de Anne Marie, une jeune fille qui sait ce qu’elle veut et surtout ce qu’elle ne veut pas. En tout cas, ce sont des personnages attachants et j’ai aimé les suivre dans leurs aventures ! 


Une plume agréable et fluide qui nous permet d’en apprendre plus sur cette partie de l’Histoire. J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur ce pan historique que je ne connaissais que très peu. 


En bref, que vous soyez ou non un chevronné d’histoire, cette histoire est agréable à découvrir. 

 

La Strega ~ Anne Barthel

  La fin du moyen âge est proche. Des migrants de la province d’Imperia, l’actuelle Italie, viennent repeupler Banulhs, aujourd’hui, Bagnol...