dimanche 27 décembre 2020

L'île des condamnés ~ Béatrice Fronton-Patinote

 


Un faux jeu de télé-réalité organisé par un petit groupe de riches désabusés. Un serial killer lâché sur une île déserte avec les participants de ce jeu, naïfs, qui ne savent pas qu’ils ont été piégés. Un policier à la retraite et une jeune médium. Dans un jeu de cache cache morbide, chacun va essayer de survivre, mais tous n’y parviendront pas.


Je tiens à remercier les Editions Plumes de Marmotte ainsi que NetGalley pour leur confiance.

Des personnes qui pensent participer à un jeu télévisé, une île déserte, des mégalomanes plein d’argent, un tueur en série complètement dingue, une médium, un policier. Prenez tout ça, mélangez le tout et vous aurez « L’île des condamnés »

Je vous mentirais si je vous disais que je m’attendais à lire cette histoire comme telle. Je m’étais carrément imaginé autre chose… Je pensais que l’histoire débuterait presque tout de suite sur l’île, qu’il y aurait plus de participant et qu’ils ne se rendraient pas compte directement de ce qu’il leur arrive une fois sur l’île et que notre tueur en série prendrait plus de temps pour faire monter la tension et la peur parmi les participants.

Une fois que je me suis mise en tête que cette histoire ne se déroulerait pas comme je l’avais pensé, je me suis laissé prendre. La première partie sur le choix des participants étaient un chouïa longue selon moi, mais elle permet quand même de mieux connaitre les personnages et de faire doucement monter la tension. Et surtout nous faire comprendre toute l’horreur que vont vivre les participants. Une fois sur l’île les choses vont s’enchainer vraiment rapidement. Notre meurtrier part en quête de sa première victime et il ne lui faudra pas longtemps pour mettre la main dessus. Âme sensible s’abstenir ! Il y a des scènes vraiment pas ragoûtantes à lire : violence, torture physique et psychologique. Mais elles nous plongent dans l’ambiance glauque et angoissante.

Les personnages sont bien construits surtout quatre d’entre eux : « Monsieur », Julien Magloire, Elisa et Léon. Les autres sont un peu plus survolés, mais on arrive quand même à bien cerner leur personnalité.
J’ai beaucoup aimé le personnage de « Monsieur », la manière dont l’auteure l’a construit, sa personnalité noire et glaciale, son côté calculateur, son contrôle sur absolument tout excepté peut-être sur son patron…
Elisa aussi je l’ai appréciée, car elle est forte et n’a vraiment pas la même attitude envers cette émission que les autres. Elle est différente puisqu’elle est médium et elle a la capacité de rentrer en contact avec un ancien bagnard qui a été condamné sur l’île où les différents participants se retrouvent. Est-il l’a pour l’aider ?! A vous de le lire pour le découvrir.

C’est le premier livre de Béatrice Fronton-Patinote que je lis et j’ai beaucoup aimé sa plume. Elle est fluide et efficace pour ce genre de roman.

En bref, je ne m’attendais vraiment pas à l’histoire tournée de cette manière donc il y a un petit moment de tristesse de ne pas trouver ce à quoi je m’attendais. Mais on a quand même affaire à un bon thriller avec une fin vraiment intéressante !  


lundi 21 décembre 2020

L'Ouros, tome 1 : Dernières escales ~ Ornella Salvador

 


Personne ne sait pourquoi le Melenian vogue seul, le long des côtes d’Assir et Ervas. Massacre ou sauvetage, une mission royale ne se dévoile pas, même au sein de l’équipage.
Jekka, recueillie et élevée à bord, est plongée comme tous dans l’ignorance. Elle sent pourtant que son destin est étroitement lié aux mystères du navire, et à sa soif de liberté s’ajoute le besoin de connaître la vérité.
Une vérité qui les mènera, elle et ceux qui suivent ses traces, au cœur de la guerre. Et peut-être un jour, là où l’inexplicable existe : au-delà même des frontières du monde.

Je tiens à remercier les Editions du Saule pour m’avoir permise de découvrir le premier roman d’Ornella Salvador.

L’Ouros nous fait embarquer sur le Menelian, un navire voguant seul avec une mission connue de très peu de personnes. Jekka, une jeune femme qui a été recueillie sur ce bateau lorsqu’elle était nourrisson ne rêve que de liberté et découverte du monde.

J’ai beaucoup aimé cette histoire. On embarque sur le Menelian, nous faisant découvrir le monde de cet équipage particulier. J’aime beaucoup les univers liés à la navigation et au bateau (même si toute l’histoire ne se passe pas sur le navire, ça reste quand même très chouette). Comme Jekka on a envie d’en apprendre plus sur le secret que peut bien cacher le capitaine et les militaires qui partent en missions secrètes. On va en apprendre plus au fil des pages, commencer à comprendre certaines choses et en découvrir d’autres. Mais l’auteure ne nous apporte pas toutes les réponses et nous offres d’autres questionnements avant la fin de ce premier tome. Notamment plusieurs grosses révélations et j’avoue avoir très envie d’avoir les réponses ! Grâce à cela, on n’a pas envie de reposer le roman avant de l’avoir fini. On est poussé à continuer jusqu’à avoir toutes les révélations que l’auteure veut bien nous offrir.
Ce roman est bourré d’aventures, d’actions et de rebondissements. On n’a pas le temps de s’ennuyer et nos héros n’ont pas l’occasion de prendre du bon temps…

Jekka, est forte, intrépide et indépendante. Et avec un caractère de cochon !!! Mais ça ne nous empêche pas de nous attacher à elle, d’avoir envie de la suivre, d’avoir peur pour elle, de retenir notre souffle dans les moments délicats et sourire lorsque les choses se passent bien pour elle. (Parfois, elle méritait des claques… Surtout dans certaines de ses réactions à propos d’Olesar)
En parlant de lui, c’est vraiment un personnage comme je les aime. Bourru, grognon et grincheux, mais qui n’en reste pas moins attachant (</3)
Mijee, n’est pas aussi intrépide que Jekka et va se retrouver un peu contre sa volonté liée à toute cette histoire. Même si elle a peur et qu’elle ne souhaite que retourner sur le navire, elle va quand même avoir un immense courage pour aider son amie.
Enfin, Norh un militaire du navire. On ne connait pas grand-chose sur ce personnage, il est assez mystérieux et semble cacher pas mal de chose. Hâte de voir ce que l’auteure va nous apprendre sur lui dans la suite de cette histoire !

Ornella Salvador a une belle plume, fluide et efficace qui nous plonge en plein cœur de son roman.

En bref, j’ai passé un très bon moment avec cette lecture pleine d’actions et de révélations. Je suis curieuse de découvrir la suite et d’en apprendre plus sur ces pierres noires et voir quelles nouvelles aventures vont arriver à nos protagonistes ! 

dimanche 20 décembre 2020

But, i love you ~ Effie Hollyn et Ryanne Hollyn

 


L'amour peut-il tout pardonner ?

Clyde s’était promis une chose : oublier à jamais cet enfoiré de Priam Blacks !

À vingt ans, Clyde mène une existence tranquille à Boston avec son meilleur ami, loin des blessures du passé. Mais lorsqu’un mec trop beau pour être vrai débarque au Starbucks où il travaille, la douleur de son premier amour le foudroie. Veste en cuir, coupe de rockstar, regard ravageur... Priam est encore plus sexy qu’autrefois.

Et ça, c’est un vrai problème !

Fraîchement arrivé de Chicago après ses études de marketing, Priam est décidé à s’offrir la vie qu’il mérite. À commencer par ouvrir un bar avec son pote Jed et faire flancher le beau serveur du Starbucks. Mais Clyde n’est plus le jeune adolescent timide et inexpérimenté qu’il a initié lorsqu’ils étaient au lycée. Il a mûri et s’est endurci.

Et ça, ce n’est pas une surprise !

Quatre années se sont écoulées depuis leurs adieux, mais Clyde n’a pas oublié la souffrance que lui a infligée Priam. Résistera-t-il à son magnétisme ou le tombeur lui brisera-t-il le cœur une seconde fois ?

Quand j’ai vu que Effie & Ryanne Hollyn étaient sur SimplementPro, j’étais beaucoup trop contente parce que ça faisait un moment que je voulais découvrir leurs histoires. Donc je les remercie vraiment d’avoir accepté ma demande pour découvrir But I Love You. C’est donc mon premier roman de ces autrices et je ne suis vraiment pas déçue, je continuerais à les lire avec grand plaisir !!

Clyde et Priam ont eu une relation lors de leur adolescence et les choses ne se sont pas bien terminé pour eux. Lorsque Priam vient s’installer à Chicago, la ville de Clyde comment les retrouvailles vont-elles se dérouler … ?!

J’ai vraiment adoré ce roman et j’ai tout de suite été happée dans l’histoire. Vouloir suivre Clyde et Priam pour savoir comment les choses allaient se dérouler entre eux, comprendre ce qu’il s’est passé à l’époque et surtout comment tout va se terminer pour nos deux protagonistes. Hier soir, il me restait plus ou moins la moitié du roman à lire et je n’ai pas pu le lâcher avant de le terminer…  On comprend très vite qu’il va forcément se passer quelque chose qui va déchirer nos héros et qui va nous faire souffrir et carrément pleurer. Donc une fois ce moment arrivé, je n’ai vraiment pas pu m’arrêter parce que je voulais absolument savoir comment cette histoire allait se terminer !! Et à cause de ça, me voilà à plus d’ 1heure du matin avec les yeux rouges d’avoir pleuré et mon petit cœur de guimauve tout mou.

J’ai beaucoup apprécié qu’on ait le point de vue en alternance de nos deux héros. On apprend donc à mieux les connaitre et surtout à comprendre mieux les choses, leur histoire, leurs sentiments et surtout leur amour.

Entre passé, présent, rejet, amour, pardon, culpabilité et j’en passe… Il y a vraiment beaucoup d’émotion dans ce roman et comme les autrices ont réussi à mettre au point des personnages tellement réels et tellement attachants on les ressent encore plus.

Clyde est un jeune homme attachant et quand on en apprend plus sur lui et son passé, on ne peut que l’aimer encore plus. Il est tellement touchant et en même temps est quelqu’un de fort (Malgré ce que peut en dire Noah…). J’ai beaucoup aimé le suivre et le découvrir.
Priam est quelqu’un de très persévérant surtout quand il s’agit d’avoir ce qu’il veut. Au départ, on peut ne pas l’apprécier parce qu’il semble arrogant et trop sûr de lui, mais plus on apprend à le découvrir, lui, son passé et ses secrets plus on tombe sous son charme.
Les personnages secondaires sont aussi très chouettes surtout Joachim, Fred et Jed. Ils apportent un petit truc en plus à l’histoire. Noah, je suis un peu mitigée à son sujet… C’est le meilleur ami de Clyde et on voit tout l’amour qu’il a pour son pote, mais parfois certaines de ses remarques m’ont vraiment horripilée … Après on se rend compte que c’est parce qu’il veut bien faire et qu’il pense que c’est pour le bien de son ami. En revanche, Beka elle ne mérite que des claques…

En résumé, une très belle histoire addictive qu’on aimerait voir continuer. Des personnages attachants qu’on s’attend à voir débarquer au prochain coin de rue. Et une très belle histoire d’amour basée sur le pardon ! 

vendredi 18 décembre 2020

Sur le fil ~ Dominique Dejob

 

Le 15 novembre 1999, un Airbus se crashe. Dès lors, le destin de quatre survivants est bouleversé et un lien puissant se tisse entre eux...

Pierre, Nicolas, Gilbert et Sophie ne se connaissent pas. Le 15 novembre 1999, le hasard les réunit à bord d’un Airbus. Ce vol bouleverse à jamais leurs vies respectives. Désormais, Sophie ploiera sous le poids d’un secret trop lourd à porter, et une cruelle rumeur frappera Nicolas. Quant à Gilbert et à Pierre, l’un devra enfin s’affirmer, le second, se confronter à un amour contrarié. Ainsi, la vie des uns et des autres ressemblera alors à la périlleuse traversée du funambule sur un fil ténu. Tiendront-ils tous l’équilibre jusqu’au bout de leurs épreuves ?
Les années se succèdent, durant lesquelles les destins de nos personnages se croisent, se perdent et se mêlent à nouveau. De fil en aiguille, la trame de l’intrigue les emmène finalement à coudre ensemble le dernier point du récit. Mais est-ce pour le meilleur ou pour le pire ?
Selon le proverbe, « La vie ne tient qu’à un fil ». Mais, pour ces quatre là, ce fil sera-t-il de ceux qui résistent ou de ceux qui cassent ? Sera-t-il celui qui recoudra les blessures ou bien celui qui les laissera s’effilocher ?

Encore une fois je renouvelle mes remerciements aux Editions Ex Aequo pour la découverte de ce livre.

Sur le fil, c’est une histoire de destins croisés. L’histoire de personnes qui ne se connaissent pas, mais qui vont voir leur vie être liée à jamais les uns aux autres à la suite d’un crash d’avion.

C’est une histoire très émouvante. Le nom du roman prend tout son sens dès le départ. On a des personnes reliées entre elles par un fil qui va tous les conduire à prendre cet avion. Certains de ces fils vont définitivement se briser et ne pourront plus être raccrochés. Quatre personnes vont rester liées, leur fil va se détendre, va se rapprocher, être tiré, mais ne se brisera jamais. Parce que ces quatre destinées sont vouées à être liées à jamais et peut-être même à se retrouver…

On est tout de suite plongé dans l’histoire, à peine les personnages présentés que la catastrophe arrive, les émotions explosent directement. C’est dur à lire, parce que même au bout de quelques pages on s’attache directement à deux personnages (Nicolas et Suzanne). L’attachement pour les autres arrive plus tard lorsqu’on les découvre un peu mieux et qu’on apprend à les connaitre. Une fois l’accident passé et 10 années écoulées, les choses ne seront pas plus faciles. Il faut continuer de faire face à ses cicatrices qu’elles soient visibles ou bien enfouies en eux, faire face à la culpabilité, aux préjugés, la dépression, …  Comment se reconstruire après ce qui s’est passé ? Et surtout pourront-ils y arriver ?!

J’ai beaucoup aimé avoir, ces petits moments de « pause » dans l’histoire pour nous parler des expressions/éléments liés au fil : Ariane, les Parques, Un fil à la patte, … Et surtout le fait que ces petites explications soient liées aux personnages.

En parlant d’eux, on retrouve Nicolas, un garçon de 11 ans au moment de l’accident. C’est le personnage auquel je me suis le plus attaché et je pense que c’est voulu. Parce que l’auteure nous pousse vers lui. Il semble être le nœud qui relie tous ces fils. Nicolas va être le nouveau dans un petit village ne sera pas facile, car les rumeurs circulent vites et elles ne sont pas agréables à entendre.
Ensuite, on a Gilbert, ce professeur qui n’arrive pas à se faire respecter. Cet accident va lui apporter deux choses importantes. L’une très rapidement et l’autre beaucoup plus tard. (Mais bien évidemment à vous de lire pour découvrir ce qu’il en est). J’ai beaucoup aimé ce personnage et son évolution durant l’histoire.
Vient après Pierre. On peut avoir l’impression que cet accident n’a pas eu grand impact sur lui, mais plus on le découvre et plus on voit qu’il va prendre conscience de certaines choses dans sa vie.
Et enfin, Sophie qui sera celle qui s’en sort le moins bien. Elle a un secret qui pèse lourd sur ses épaules et qui l’engloutit petit à petit. Elle sombre, mais arrivera-t-elle à remonter à la surface ?... 

C’est une très belle histoire avec une très belle plume, fluide et délicate, mais qui nous percute par la justesse des sentiments et des ressentis.

 

vendredi 11 décembre 2020

Rien ne sera jamais plus comme avant... ~ Ellega Kieffer

 


Rien n'est plus intime qu'une grossesse. Mais lorsque celle-ci s'interrompt, lorsqu'on perd son enfant tant attendu, tout s'effondre autour de nous. L'existence des futurs parents en est bouleversée à jamais. L'épreuve de cette perte se révèle aussi douloureuse que taboue. S'ouvre alors une autre dimension, dans laquelle la souffrance est quotidienne et où l'ignorance et l'incompréhension des autres nous plongent dans une profonde solitude. Comment faire le deuil de ce qui aurait pu être quand on ne peut l'évoquer ? Comment aller de l'avant et accepter ses émotions quand l'importance et l'impact de ce drame sont minimisés par le reste du monde ? Comment continuer avec la crainte que cela se reproduise ? Comment surmonter cet indicible chagrin qui nous ronge ?

Avec toute la bienveillance et la sincérité qui la caractérise, Ellega nous livre un récit poignant inspiré de sa propre histoire dans l'espoir de libérer la parole autour du deuil périnatal.


Je tiens à remercier Ellega Kieffer pour sa confiance et pour le parage de son histoire !

Rien ne sera plus jamais comme avant…, nous raconte une histoire sur le deuil périnatal. L’auteure est personnellement touchée et veut nous parler des drames qu’elle a vécus, son ressenti, …

Comme je l’ai dit à l’auteure quand j’ai accepté ce sp, je sors vraiment de ma zone de confort avec ce roman. J’aime découvrir de nouvelle chose, mais ce n’est pas ça qui m’a poussé à accepter. C’est surtout parce que je trouve que c'est important à partager pour toutes les femmes et les couples qui ont pu vivre cette épreuve.  Pour le moment, je ne suis pas touchée personnellement, mais je trouve ça tellement courageux et incroyable de partager ces moments de vie, cette douleur, ce déchirement, … En parler pour nous montrer que ce n’est pas quelque chose de tabou, qu’en parler/écrire peut aider, montrer que vous n’êtes pas seule.

C’est une histoire poignante, bouleversante et percutante. Dès les premières lignes les émotions nous prennent aux tripes ! On ressent sa souffrance, sa douleur et sa culpabilité. Les mots sont durs, mais il n’y a pas de faux-semblants. Elle ne cache pas ce qu’elle put ressentir ni ce qu’elle a pu penser même si ça peut paraître horrible.

L’auteure raconte son histoire en utilisant le « tu ». Cette manière de faire est encore plus percutante, parce qu’on peut avoir l’impression d’être à sa place et tout nous marque encore plus fort.

Cette histoire est faite pour être lue. Pour nous faire prendre conscience que ce sujet existe. Qu’il peut toucher n’importe qui et n’importe quand. C’est triste et horrible à dire, mais ce n’est que vérité et nécessaire. 

 

jeudi 10 décembre 2020

Germaine Lacrevure ~ Alizée Villemin

 


Germaine Lacrevure, sorcière des marais, était… Eh bien, une femme de caractère, comme on dit avec politesse pour ne pas se faire épiler le fondement sans anesthésie.

Un beau jour, Rodrik, brave gars du village, vient trouver refuge dans sa vieille cabane.
Ensemble, sauront-ils triompher du perfide Ybiscus de la Kapuche ?

Merci beaucoup à Alizée Villemin pour sa confiance. Ce n’est pas le premier roman que je lis de cette auteure et j’apprécie toujours autant me replonger dans une de ses histoires.

Dans ce roman on va suivre Germaine la Crevure, une sorcière des marais qui va aider Rodrik, un jeune homme du village. 

Ce texte a été fait sous la contrainte de l'Inktober (ou Textober). C’est un défi qui consiste à écrire avec un mot imposé par jour. C’est grâce à ce défi qu’Alizée Villemin nous offre cette petite histoire haute en couleur !

J’ai beaucoup aimé cette histoire, elle est drôle et sans prise de tête. Son but est de nous faire rire et nous faire passer un bon moment et je peux vous dire que le contrat est bien rempli. Dès les premières lignes on ne peut s’empêcher de rire et sourire aux descriptions de Germaine Lacrevure et aux autres joyeusetés. 
Les chapitres sont courts et donc l’histoire se lit très rapidement et facilement. En plus, on a envie de savoir comment vont s’en sortir Germaine et Rodrik, donc les pages se tournent très rapidement !

J’aime toujours autant la plume de l’auteur, elle est fluide, agréable et prenante !

Ce roman est parfait si vous avez une petite baisse de moral ou si vous avez tout simplement envie de passer un bon moment.  


mercredi 9 décembre 2020

Deux coeurs en flammes ~ Meryma Haelströme

 

Maëlys et Georg sont deux enfants pas comme les autres. Lorsque le danger menace le village qui les a accueillis, nul ne sait s’ils seront un bouclier, ou une force de destruction."

Je remercie l’auteure pour m’avoir proposé son roman en sp.

Maëlys et Georg sont deux enfants. On ignore beaucoup de choses sur eux, mais on sait qu’ils ne sont pas comme les autres … Recueillis dans un village, seront-ils protecteurs ou destructeurs de celui-ci ?!

C’est une histoire très courte, mais qui n’en reste pas moins prenante ! On est directement plongé dans l’histoire et dans la vie de ces deux enfants. On comprend très vite qu’ils sont différents et possède des capacités exceptionnelles.  
Il y a beaucoup de choses qu’on ne sait pas : d’où viennent ces enfants, que sont-ils, comment sont-ils arrivés dans ce village ? … Mais répondre à toutes ces questions n’est pas le but de l’histoire. Non ici, on nous présente des moments de leur vie. L’insouciance de leur enfance, l’arrivée de créature qui leur en veulent, le développement d’une partie de leur pouvoir, les voir grandir et leurs sentiments s'intensifier …
On enchaîne les rebondissements et donc pas le temps de s’ennuyer !

Les histoires courtes ne permettent pas toujours de s’attacher aux personnages et de les appréhender. Mais dans ce cas-ci, on voit qu'ils ont quand même une personnalité bien développée et individuelle. Que ce soit nos deux héros ou leur entourage.
Je me suis vraiment attachée à Georg. Il est vraiment touchant et on a envie de le protéger. Par contre, Maëlys je ne sais pas trop pourquoi, mais elle m’a moins touchée. C’est vraiment dans la dernière partie que je l’ai le plus appréciée ^^

C’est une histoire courte, entraînante, avec plein de rebondissement et avec une plume fluide et agréable. C’est donc une histoire qui se lit vraiment très bien et vite !


Club BDSM, tome 1 : Rédemption ~ Dana Blue

 



Dave se fait surnommer Devil par la communauté BDSM, car il est connu pour être un maître sévère et particulièrement sadique. De ce fait, il n'a jamais réussi à garder un soumis plus que quelques semaines, voire quelques jours.

Terrence a enfin trouvé le courage de quitter sa communauté religieuse dans laquelle il était victime de harcèlement sexuel, ainsi que de nombreux autres sévices. Il a peur des hommes et encore plus des relations sexuelles. Il a perdu toute foi en autrui et ne croit plus en rien. Surtout pas en l'amour.

Lorsque ces deux âmes se rencontrent, le choc est imminent. Devil peut-il aider Terrence à retrouver sa confiance en lui et à se reconstruire ?


Je remercie grandement l’auteure pour sa confiance !

Au bout de quelques phrases, j’ai eu une impression de déjà-vu… Cette histoire me disait quelque chose et puis j’ai tilté que je l’avais lu il y a quelque temps sur Wattpad (Oui j’ai une mémoire de poisson rouge et je n’avais pas du tout fait le rapprochement entre les deux quand j’ai accepté le sp ^^) J’avais vraiment aimé la première fois et donc ça a été un grand plaisir de relire cette histoire. En plus, comme je suis une inconditionnelle des relectures c’était vraiment top !

Dans ce premier tome, on suit Dave alias Devil qui fait partie du monde BDSM. Et Terrence, un jeune homme qui vient de s’enfuir de sa communauté mormone où il subissait des sévices sexuels. 
Deux âmes qui vont se trouver et peut-être se lier…

Dana Blue nous plonge dans le monde du BDSM et nous le fait découvrir. Je vous rassure, il ne faut pas faire partie de la communauté pour apprécier et passer un super moment avec cette lecture. On a affaire à quelque chose d’assez « soft ». On a des scènes de soumissions, de sexe, mais rien d’horrible à lire si ça peut vous rassurer. 
Les sujets traités sont assez durs. Le rejet, l’abandon, les agressions sexuelles, …  J’aurais apprécié que certains points soient un chouïa plus développé, mais l’histoire reste quand même très prenante et poignante sans ça. Mon petit cœur de guimauve a souffert à certains moments de la lecture…

Ce qui est bien dans ce roman, c’est la belle histoire qui se développe entre nos deux protagonistes. Elle est belle, franche et sincère. On a souvent une image assez négative d’une relation D/s, parce qu’on ne la comprend pas. Mais je trouve justement que cette histoire permet de découvrir cet univers et nous fait comprendre que ce n’est pas un monde rempli de monstres et de gens détraqués. Dana Blue nous montre qu’il y a un grand respect, de l’amour, de la confiance, de la protection et j’en passe qui lient nos deux protagonistes et ça c’est tout simplement beau.

En plus, l’auteure a une plume très agréable. Je n’ai pas vu les pages défiler et je n’avais pas envie de quitter Devil et Terrence… 

Si vous aimez les romans qui vous plongent dans la communauté BDSM, foncez. Et si vous, n’en avez jamais lu, n’hésitez pas à être curieux et à tenter l’expérience avec Rédemption !


mardi 8 décembre 2020

Un chocolatier pour Noël ~ Hope Tiefenbrunner

 


La magie de Noël.

David n’y croit pas, pas plus qu’il ne croit qu’il pourrait se passer quelque chose entre lui et Nathan, qui travaille dans sa chocolaterie. Autant espérer croiser un lutin ! Après tout, Nathan est en couple et ne sort qu’avec des top models, pas vraiment la catégorie dans laquelle concourt David.

Lorsque Séraphine, sa meilleure amie, l’incite à écrire Nathan sur sa liste de Noël, David ne le fait que pour l’humour. Tout le monde sait que le père Noël n’existe pas et qu’il ne dépose pas les cadeaux au pied du sapin, même quand on a été très sage !

La magie de Noël n’existe pas.
Mais ça... c’est lui qui le dit !


Je tiens à remercier les Editions Bookmark ainsi que NetGalley pour m’avoir permis de lire ce roman !

C’est ma première romance de Noël de l’année et je suis sous le charme.

Dans ce roman, on suit David, un chocolatier qui craque pour son employé Nathan. Il sait qu’il ne fait pas partie des canons de beauté appréciés par le jeune homme et donc ne croit en aucun cas qu’il puisse se passer quelque chose entre eux. C’est sans compter sur sa meilleure amie Séraphine qui va tenter de mettre son petit grain de sel. Et si une liste de Noël et la magie de cette période pouvaient amener un miracle ?!

Cette histoire possède tout ce qui faut pour passer un excellent moment : Noël, du chocolat, deux protagonistes sexy (quoi qu’en dise David), de l’humour, des personnages attachants des quiproquos et une belle histoire d'amour.
J’ai beaucoup aimé que l’histoire se passe dans une chocolaterie, parce que ça change des cafés ou boulangeries. On en apprend un peu sur ce monde et c’est vraiment agréable.

Gros point fort de ce roman : les personnages ! J’ai plus qu’adorer suivre David, son attirance grandissante pour Nathan, ses doutes, ses questionnements, ses remises en question, … Il est tellement adorable et touchant ! Nathan est un véritable chou et j’ai aimé le voir s’épanouir dans son travail, mais aussi grâce à David. Les personnages secondaires ne sont pas en reste. Sébastien, Nina et Séraphine sont super attachants et apportent une bonne dose d’humour et de vérité ! Petite mention spéciale pour Akamaru (<3)

C’est la première fois que je lis cette auteure et j’ai beaucoup aimé sa plume, elle est très agréable et rend la lecture facile et fluide.

C’est donc une lecture idéale pour la période de Noël. Installez-vous confortablement près de votre sapin avec votre plaid, et lancez-vous dans la lecture de cette romance à croquer comme on les aime. 



lundi 7 décembre 2020

Les contes d'Erenn, tome 2 : Les îles soeurs ~ E. Loisel

 


Alors que le Grand Maître Tazig Kozh a pris la tête du Pays de Llyr, Maud et ses amis tentent d’y retourner afin d’aider le Nécromancien dans l’élaboration d’un remède au Fléau.
Recherchés par la Milice, parviendront-ils à le rejoindre ? Quelles horribles découvertes feront-ils sur leur chemin ? Quels sombres desseins se cachent derrière le motif au serpent ?

Pour la seconde fois, je tiens à remercier l’auteure et les Editions Marathon pour leur confiance !

Nous retrouvons donc nos charmants héros dans la suite de leurs folles aventures. La situation est de plus en plus compliquée entre le Fléau qui continue sa destruction et l’arrivée du Grand Maître Tazig Kozh au pouvoir….

Je me suis tout de suite replongé avec plaisir et facilité dans ce second tome ! C’est très agréable de retrouver nos personnages, de les suivre dans leur volonté d’aider le Nécromancien à mettre fin au Fléau, … Le premier chapitre nous offre un petit résumé du tome précédent. J’ai lu ce second tome assez rapidement après le premier donc l’histoire était encore fraîche dans ma mémoire. Mais pour ceux qui ont laissé plus de temps entre ces deux tomes, ce petit chapitre est parfait pour se replonger dans l’histoire et se souvenir des éléments importants. 

Les choses se précisent doucement dans ce second tome. L’auteure nous offre quelques révélations supplémentaires, mais on est encore loin d’avoir la clé de tous ces mystères. Les choses qu’on découvre nous donnent envie de lire la suite pour comprendre et savoir vers quoi E. Loisel va nous mener. 
Dans ce deuxième tome, les actions et les rebondissements s’enchainent ne laissant que peu de répit à nos héros. La plume de l’auteure étant fluide et agréable, rend l’enchainement des actions et de l’histoire encore plus facile et rapide à lire.

Maud est un peu mise sur le côté dans ce second tome, elle semble moins présente, mais on se rend compte qu’elle est toujours là pour former une sorte de ciment dans leur groupe hétéroclite. Dans ce tome, on en apprend plus sur Gaël et ses motivations. J’aimais déjà beaucoup ce personnage et ces révélations font qu’il a une place encore plus grande dans mon cœur. Je pense qu’il devient mon chouchou pour cette saga ! 
Luke et Yian sont égaux à eux-mêmes ! Et on découvre de nouveau personnage Vesper et Telia, des jumeaux provenant d’Aza. Vesper ajoute vraiment une touche d’humour avec son caractère et j’ai hâte de voir comment vont se passer les choses avec son arrivée (surtout avec un personnage en particulier … )

En bref, encore un très bon tome avec de l’action, des émotions, des révélations et de l’aventure. Je suis toujours curieuse de connaitre la suite ! 


samedi 5 décembre 2020

Bayou, intégrale ~ C. C. Mahon


Prudence Devreaux est une étudiante sans histoire dans une petite fac de Louisiane.
Une série de morts suspectes la place au coeur d'une lutte sanglante entre deux forces surnaturelles. Prudence doit se battre pour protéger sa vie, ses amies, son avenir... Et son essence même.
Sans parler du démon qui a décidé de commettre un massacre à la parade du Mardi Gras.
Les cultures cajun, créole et anglo-saxonne se mélangent entre fête typique et bayou mystérieux.

Tout d’abord je souhaite remercier l’auteure pour m’avoir permis de découvrir son roman !

Bayou nous entraîne en plein cœur de la Louisiane pour suivre Prudence, une jeune étudiante à la fac. Elle va se retrouver confrontée à une série de morts mystérieuses liées à des forces surnaturelles. 
Le résumé du roman ne nous en apprend pas beaucoup plus et moi non plus, car dans ce cas-ci, c’est un plaisir de découvrir les choses par soi-même.

Si je remercie l’auteure, je tiens aussi à m’excuser pour le temps d’attende… Il m’a fallu un long moment avant de me plonger dans la lecture de Bayou (j’avoue que je me suis laissé engloutir sous mes lectures), mais il ne m’a fallu que quelques jours pour dévorer cette histoire !

Magie, possession, démons et esprits, … sont au cœur de ce roman et de l’univers mis en place par C.C Mahon. L’auteure nous offre une histoire où l’on découvre la Louisiane, le bayou et les cajuns. C’est toute une ambiance particulière qui a été créée et dans laquelle on plonge facilement et ce après quelques pages. De plus, c’est un lieu propice pour le développement de cette histoire et des croyances qu’on rencontre au fil de notre lecture.
 Prudence qui a une petite vie tranquille, entre la fac et son travail de guide touristique dans le bayou, va voir sa vie basculer. Et à partir de ce moment-là, les choses vont s’enchainer et notre héroïne va devoir faire face à des choses qui la dépassent. On ne s’ennuie donc pas une seule seconde à la lecture de ce roman.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Prudence parce que ce qui lui arrive ne la transforme pas en machine super badasse qui vainc facilement tous ceux qui lui barrent le passage. Non, elle continue de perdre, de se prendre des coups, il lui arrive de perdre sa détermination, … Quoi de plus normal, quand on se retrouve propulsé dans un monde que l’on ne connait pas. Mais elle finit par se relever à chaque fois. 
Dans les autres personnages, on croise Céleste, une étudiante qui partage la chambre de notre héroïne. J’ai beaucoup aimé sa personnalité détonante. Et l’inspecteur Moore que j’ai beaucoup apprécié découvrir dans ce roman.
Il y a d’autres personnages très intéressants à suivre, notamment Cynthia, Amano, David, Juju, Corain, …

C.C Mahon a une écriture fluide et agréable et on ne voit pas les pages défiler.

En terminant le roman, je me suis dit que ce serait top d’avoir une série sur la suite des événements vu la fin que nous propose l'auteure. Et ben, ça existe !! Donc je me replongerais dans cet univers avec plaisir pour continuer de suivre Prudence, Moore (et les autres ?) 


Rockbury, tome 1 : Le poids de nos secrets ~ Effie Hollyn et Ryanne Hollyn

  Benji et Phoenix se connaissent depuis toujours et rien n’est en mesure de les séparer. Ayant grandi dans le même cocon familial, ils sont...