dimanche 15 août 2021

Quand le Vent soulève les coiffes, tome 1 : Les Orphelines du Roy Soleil ~ Béatrix Delarue et Lorraine Lapointe

 


Paris 1666, l’hiver est glacial ! Marguerite et Madeleine sont confiées à l’Hospice de la Salpêtrière. Elles poursuivent un apprentissage, l’une comme lavandière au bord de la Bièvre et l’autre comme aide-apothicaire dans le Jardin du Roy.

À cette époque, la Nouvelle-France se développe. L’Intendant Jean Talon réclame du roi Louis XIV, des jeunes filles pour peupler la colonie. Elles viennent pour la plupart des maisons de charité de Paris et des provinces de France. Avec l’espoir de quitter la misère et fonder un foyer.

En 1670, Marguerite et Madeleine ont 14 et 16 ans. Elles reçoivent une dot royale, traversent la France. Elles vont ainsi rejoindre Dieppe et La Rochelle où elles embarquent avec d’autres filles, à bord de la frégate Sainte-Hélène pour le Nouveau Monde.

Entre la crainte de l’inconnu et l’espoir d’une vie meilleure, les orphelines du Roi-Soleil arriveront elles au bout de leur périple, réussiront-elles à exaucer leur rêve le plus cher, celui de trouver un époux ? 


Je remercie les Éditions  Ex Æquo pour le partage de cette histoire et pour continuer à me faire confiance pour la lecture de leurs romans.

Paris 1666, la vie n’a rien de facile pour Marguerite et Madeleine et leurs familles. Elles vont être confiées à l’Hospice de la Salpêtrière pour poursuivre leur apprentissage l’une en tant que lavandière et l’autre comme aide-apothicaire.
A cette même époque, la Nouvelle-France se développe et le Roi Louis XIV envoie des jeunes filles  pour peupler la colonie. Marguerite et Madeleine vont-elles partir à la découverte de cette nouvelle terre ?

Ce premier tome de « Quand le vent soulève les coiffes » est un roman qui mêle à la fois le genre historique et d’aventure. Cette histoire s’ouvre sur un prologue qui va nous présenter et nous permettre de comprendre le contexte historique de cette époque. Comme c’est une période que je maîtrise moins bien ces explications pour commencer étaient vraiment les bienvenues.
J’ai beaucoup aimé cette histoire et la manière dont elle est découpée : on débute l’histoire sur deux temporalités différentes qui finissent par se rejoindre pour n’en formée qu’une seule où l’on continue de suivre nos deux jeunes amies.
Les auteures ont très bien réussi à retransmettre grâce de nombreux détails, les conditions de vie de cette époque. On se rend compte de la pauvreté et des problèmes de ces familles qui se retrouvent parfois dans l’obligation de confier leurs enfants à d’autres pour tenter de s’en sortir. Ce travail à quatre mains est extrêmement bien documenté et très intéressant, car il permet de découvrir une période de l’histoire de la France ainsi que celle du Québec. Les nombreuses descriptions précises des us et coutumes, de la vie de ses familles et de l’orphelinat de cette époque, … Permet de nous plonger dans la lecture et de nous imaginer facilement ce monde.

Madeleine et Marguerite vont très vite devenir amie et inséparable. Ce sont deux filles qui bien qu’étant jeunes sont vraiment forte et avec un sacré caractère. Elles apportent de l’humour et de la tendresse dans cette histoire. J’ai beaucoup aimé les suivre dans leur vie, apprentissage et découverte du monde (ce qui sera parfois rude pour elles).
On va tout au long de notre récit rencontrer des femmes différentes, venant de divers horizons, fortes qui sont prêtes  à tout pour s’en sortir et reprendre leur vie en main.

En bref, une histoire intéressante et pleine de découverte le tout écrit avec beaucoup de détails et de fluidité.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le lapin de ma fille ~ Virginie Cailleau

  Dans le paisible Marais Poitevin, un individu épie la si parfaite famille Canterel… La femme de ménage de cette dernière se fait agresser...