dimanche 5 décembre 2021

Prescott College, tome 1 : Quand Mark Cooper décide de conquérir l’Amérique ~J. A. Rock et Lisa Henry

 

L’Australie manque à Mark Cooper. La Pennsylvanie, son temps pourri, ses ours et ses campus, ce n’est pas son truc. Pour chasser sa morosité, et sans grande conviction, il débarque à la plus grande fête de l’année chez Alpha Delt.

Lorsque Deacon Holt va apprendre que Mark a prêté allégeance aux pires ennemis de Phi Sigma Kappa, rien ne va plus. Il lui est impossible de repousser ses avances, même s’il n’y aura jamais rien d’autre que du sexe entre eux. Deacon ne peut pas s’engager dans cette relation, sa famille ne le lui permettrait jamais.

Quand les deux fraternités voient leurs conflits prendre de l’ampleur, la relation entre Mark et Deacon s’enflamme. Et ils n’ont d’autre choix que de la cacher aux yeux des autres.

Sont-ils condamnés à jouer aux amants maudits, ou trouveront-ils le courage de partager plus qu’un lit ?


 

Et nous revoilà pour une chronique d’un roman de chez MxM Bookmark. Je les remercie donc ainsi que NetGalley pour leur confiance.

Suite au remariage de sa mère Mark doit quitter son pays natal, l’Australie, pour venir s’installer en Amérique. Entre son mal du pays et son intégration dans une fraternité, Mark fait la rencontre de Deacon. Une attirance est tout de suite ressentie par les deux jeunes hommes, mais ils vont apprendre qu’ils font partie de deux fraternités ennemies… Vont-ils réussir à mettre ça de côté pour vivre plus qu’une histoire d’amants maudits ?!

J’avoue que je n’ai pas eu l’impression de retrouver certains éléments du résumé (en tout cas, pas aussi poussé que je le pensais), mais cela ne m’a en aucun cas empêché de passer un très bon moment avec cette lecture. On va donc suivre Mark et Deacon, deux jeunes hommes totalement différents, mais qui se complètent. J’ai apprécié les découvrir, voir leur relation évoluer au fil des pages. Voir leurs questionnements et doutes quant à leurs sentiments, leur manière de se faire confiance et d’écouter leur envie sans jugement.
Les auteures nous montrent aussi les dérives des fraternités et j’ai vraiment trouvé ça intéressant à lire. Si on ne fait pas partie de ce monde, on se rend compte qu’il y a tout une série de choses qui nous sont inconnues …

J’ai beaucoup aimé le personnage de Mark qui est très attachant. Son côté curieux et décalés sont à croquer ! Son décalage culturel offre des moments pleins d’humour et de bonne humeur (les passages concernant les ours m’ont bien fait rire).
Deacon, quant à lui est beaucoup plus posé et calme. Sa vie familiale est tout sauf simple, mais il arrive à gérer la fac, ses amours et à être quand même là pour sa maman.
Dans les personnages secondaires, j’ai beaucoup apprécié Brandon. Ce qui lui arrive dans l’histoire m’a beaucoup touché et j’aurai aimé le voir un peu plus et en apprendre encore plus sur lui.

Une écriture fluide et agréable qui rend la lecture rapide et addictive.

En bref, une bonne lecture qui m’aura beaucoup fait sourire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le lapin de ma fille ~ Virginie Cailleau

  Dans le paisible Marais Poitevin, un individu épie la si parfaite famille Canterel… La femme de ménage de cette dernière se fait agresser...