lundi 21 décembre 2020

L'Ouros, tome 1 : Dernières escales ~ Ornella Salvador

 


Personne ne sait pourquoi le Melenian vogue seul, le long des côtes d’Assir et Ervas. Massacre ou sauvetage, une mission royale ne se dévoile pas, même au sein de l’équipage.
Jekka, recueillie et élevée à bord, est plongée comme tous dans l’ignorance. Elle sent pourtant que son destin est étroitement lié aux mystères du navire, et à sa soif de liberté s’ajoute le besoin de connaître la vérité.
Une vérité qui les mènera, elle et ceux qui suivent ses traces, au cœur de la guerre. Et peut-être un jour, là où l’inexplicable existe : au-delà même des frontières du monde.

Je tiens à remercier les Editions du Saule pour m’avoir permise de découvrir le premier roman d’Ornella Salvador.

L’Ouros nous fait embarquer sur le Menelian, un navire voguant seul avec une mission connue de très peu de personnes. Jekka, une jeune femme qui a été recueillie sur ce bateau lorsqu’elle était nourrisson ne rêve que de liberté et découverte du monde.

J’ai beaucoup aimé cette histoire. On embarque sur le Menelian, nous faisant découvrir le monde de cet équipage particulier. J’aime beaucoup les univers liés à la navigation et au bateau (même si toute l’histoire ne se passe pas sur le navire, ça reste quand même très chouette). Comme Jekka on a envie d’en apprendre plus sur le secret que peut bien cacher le capitaine et les militaires qui partent en missions secrètes. On va en apprendre plus au fil des pages, commencer à comprendre certaines choses et en découvrir d’autres. Mais l’auteure ne nous apporte pas toutes les réponses et nous offres d’autres questionnements avant la fin de ce premier tome. Notamment plusieurs grosses révélations et j’avoue avoir très envie d’avoir les réponses ! Grâce à cela, on n’a pas envie de reposer le roman avant de l’avoir fini. On est poussé à continuer jusqu’à avoir toutes les révélations que l’auteure veut bien nous offrir.
Ce roman est bourré d’aventures, d’actions et de rebondissements. On n’a pas le temps de s’ennuyer et nos héros n’ont pas l’occasion de prendre du bon temps…

Jekka, est forte, intrépide et indépendante. Et avec un caractère de cochon !!! Mais ça ne nous empêche pas de nous attacher à elle, d’avoir envie de la suivre, d’avoir peur pour elle, de retenir notre souffle dans les moments délicats et sourire lorsque les choses se passent bien pour elle. (Parfois, elle méritait des claques… Surtout dans certaines de ses réactions à propos d’Olesar)
En parlant de lui, c’est vraiment un personnage comme je les aime. Bourru, grognon et grincheux, mais qui n’en reste pas moins attachant (</3)
Mijee, n’est pas aussi intrépide que Jekka et va se retrouver un peu contre sa volonté liée à toute cette histoire. Même si elle a peur et qu’elle ne souhaite que retourner sur le navire, elle va quand même avoir un immense courage pour aider son amie.
Enfin, Norh un militaire du navire. On ne connait pas grand-chose sur ce personnage, il est assez mystérieux et semble cacher pas mal de chose. Hâte de voir ce que l’auteure va nous apprendre sur lui dans la suite de cette histoire !

Ornella Salvador a une belle plume, fluide et efficace qui nous plonge en plein cœur de son roman.

En bref, j’ai passé un très bon moment avec cette lecture pleine d’actions et de révélations. Je suis curieuse de découvrir la suite et d’en apprendre plus sur ces pierres noires et voir quelles nouvelles aventures vont arriver à nos protagonistes ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Des baisers sucrés au miel, tome 1 : Un Millier d'abeille ~ Abel Assecq

  Mathieu est en couple avec Ben depuis un an. Pour avancer dans leur relation, Matt va devoir renoncer à la maison de son enfance. Rien d...