vendredi 11 décembre 2020

Rien ne sera jamais plus comme avant... ~ Ellega Kieffer

 


Rien n'est plus intime qu'une grossesse. Mais lorsque celle-ci s'interrompt, lorsqu'on perd son enfant tant attendu, tout s'effondre autour de nous. L'existence des futurs parents en est bouleversée à jamais. L'épreuve de cette perte se révèle aussi douloureuse que taboue. S'ouvre alors une autre dimension, dans laquelle la souffrance est quotidienne et où l'ignorance et l'incompréhension des autres nous plongent dans une profonde solitude. Comment faire le deuil de ce qui aurait pu être quand on ne peut l'évoquer ? Comment aller de l'avant et accepter ses émotions quand l'importance et l'impact de ce drame sont minimisés par le reste du monde ? Comment continuer avec la crainte que cela se reproduise ? Comment surmonter cet indicible chagrin qui nous ronge ?

Avec toute la bienveillance et la sincérité qui la caractérise, Ellega nous livre un récit poignant inspiré de sa propre histoire dans l'espoir de libérer la parole autour du deuil périnatal.


Je tiens à remercier Ellega Kieffer pour sa confiance et pour le parage de son histoire !

Rien ne sera plus jamais comme avant…, nous raconte une histoire sur le deuil périnatal. L’auteure est personnellement touchée et veut nous parler des drames qu’elle a vécus, son ressenti, …

Comme je l’ai dit à l’auteure quand j’ai accepté ce sp, je sors vraiment de ma zone de confort avec ce roman. J’aime découvrir de nouvelle chose, mais ce n’est pas ça qui m’a poussé à accepter. C’est surtout parce que je trouve que c'est important à partager pour toutes les femmes et les couples qui ont pu vivre cette épreuve.  Pour le moment, je ne suis pas touchée personnellement, mais je trouve ça tellement courageux et incroyable de partager ces moments de vie, cette douleur, ce déchirement, … En parler pour nous montrer que ce n’est pas quelque chose de tabou, qu’en parler/écrire peut aider, montrer que vous n’êtes pas seule.

C’est une histoire poignante, bouleversante et percutante. Dès les premières lignes les émotions nous prennent aux tripes ! On ressent sa souffrance, sa douleur et sa culpabilité. Les mots sont durs, mais il n’y a pas de faux-semblants. Elle ne cache pas ce qu’elle put ressentir ni ce qu’elle a pu penser même si ça peut paraître horrible.

L’auteure raconte son histoire en utilisant le « tu ». Cette manière de faire est encore plus percutante, parce qu’on peut avoir l’impression d’être à sa place et tout nous marque encore plus fort.

Cette histoire est faite pour être lue. Pour nous faire prendre conscience que ce sujet existe. Qu’il peut toucher n’importe qui et n’importe quand. C’est triste et horrible à dire, mais ce n’est que vérité et nécessaire. 

 

2 commentaires:

  1. Ce roman a l'air poignant et c'est un sujet très important.
    Je suis d'accord avec toi il faut en parler absolument.
    Merci de cette recommandation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il est vraiment poignant et certains passages ne sont pas faciles mais c'est important de lire un roman traitant de ce sujet.
      Avec plaisir.

      Supprimer

Des baisers sucrés au miel, tome 1 : Un Millier d'abeille ~ Abel Assecq

  Mathieu est en couple avec Ben depuis un an. Pour avancer dans leur relation, Matt va devoir renoncer à la maison de son enfance. Rien d...