samedi 29 mai 2021

Chien Chaud, Quatre Saisons Joseph Kochmann


 

Alerte sur Inspiterre !

LeRoy Dutemps, célèbre directeur du Manoir Dutemps, plus grande usine de Nhäture des contrées d’Animaville, vient d’être assassiné !

Le coupable ? Son propre fils, Prince Dutemps, beau jeune braque charmeur et pervers narcissique. Avide de pouvoir, le chien criminel essaye de dérober l’illustre Sceptre Dutemps, source d’énergie toute-puissante, mais se retrouve, malgré lui, prisonnier à l’intérieur. Séparé en quatre, son esprit met en péril la stabilité de l’objet légendaire qui, à tout moment, risque d’exploser, telle une cocotte-minute de pollution surchargée.

L’inspectrice teckel amère Chloé Barkouaf et sa joyeuse partenaire chihuahua Polygon Sobarf reprennent du service ! Les voilà à présent obligées de pénétrer dans les souvenirs de l’héritier psychopathe des Dutemps afin d’affronter les quatre fragments de sa conscience malade.

Printemps, été, automne, hiver... Traversant les saisons de ce monde mental surréel, les deux policières parviendront-elles à vaincre Prince et libérer le bâton magique de son emprise ?

ATTENTION, CHIEN MÉCHANT !
CE LIVRE CONTIENT DE NOMBREUSES SCÈNES DE VIOLENCE ET N’EST DONC PAS À METTRE ENTRE TOUTES LES PATTES.

 

 

 

Je remercie Joseph Kochmann pour sa confiance  et pour m’avoir fait découvrir ce roman.

LeRoy Dutemps, membre important d’Animaville vient d’être assassiné par son propre fils, Prince. Ce dernier en voulant voler le sceptre, source d’un grand pouvoir, se retrouve malgré lui prisonnier à l’intérieur et son esprit fractionné en quatre. Cet événement met en danger la ville puisque l’objet légendaire perd de sa stabilité et risque de tout détruire. Chloé Barkouaf et Polygon Sobarf vont se retrouver projetées à l’intérieur du sceptre pour tenter d’arrêter les fragments de Prince et sauver la ville.

« Chien chaud, quatre saison » nous plonge en plein cœur d’un monde rempli d’animaux humanoïdes principalement canins ainsi que quelques félins.
Il faut savoir que ce roman est un troisième tome, mais qu’il parfaitement possible de le lire indépendamment des autres. C’est le cas pour moi et a aucun moment, je ne me suis retrouvée à demander plus d’informations et précisions sur ce qu’il se passait. Alors oui, il y a surement des clins d’œil aux autres tomes, mais on ne s’en rend pas compte et donc on n'a pas cette impression de louper quelque chose.
C’est la toute première fois que je découvre un roman de cet auteur et j’ai été incroyablement surprise par le grand nombre de thème et dénonciation qu’on peut retrouver dans cette histoire : l’écologie, le racisme, la surconsommation, la manipulation d’informations, la politique (et surtout les manigances qui sont liées), … Ajouté à cela des sentiments négatifs qui prendront parfois possession de nos personnages : douleur, colère, haine, égoïsme, supériorité, … Et vous aurez un cocktail détonant ! On a un peu l’impression que l’auteur a voulu mettre tout ce que notre terre porte de mauvais dans son livre pour nous faire réagir et je peux dire que ça marche bien ! On n'a pas cette impression que certains thèmes sont là pour dire de… Non tout est fluide, lié et a un sens. Et ça j’ai apprécié !
Âme sensible s’abstenir… Même si la couverture a l’air mignonne comme tout, le contenu peut en choquer plus d’un… Plus on avance dans l’histoire et plus des choses terribles vont se passer. La partie sur l’automne m’aura vraiment retourné le cœur à certains moments (pauvres vachetons…)
En plus de cette violence et des nombreux thèmes, l’auteur à plus d’un tour dans son sac pour tenter de nous surprendre et ça marche complètement puisqu’à plusieurs reprises, j’ai vraiment été étonnée et agréablement surprise par la tournure des événements !

En ce qui concerne les personnages, je les ai beaucoup appréciés. Ce sont des personnages qui vont évoluer pendant l’histoire et ceux qu’on appréciait au départ, ne sont pas forcément ceux qu’on apprécie à la fin de l’aventure.
Chloé Barkouf, policière intransigeante est la personnification de la douleur tant physique que psychologique. Elle souffre d’une douleur à la mâchoire qui ne va qu’en s’aggravant depuis une chute lors de son enfance. Et en plus de ça, elle souffre de sa colère grandissante et de sa rage envers certaines personnes.
Polygon, son équipière un brin naïve apporte une dose de positivité dans cette histoire. Malgré ses tremblements et son bégaiement, c’est un chien courageux et fidèle qui sera prête à tout pour sa mission et surtout pour Chloé.
Mention spéciale pour Ekspo !

En bref, j’ai vraiment beaucoup aimé cette histoire écrite avec une plume fluide, noire et parfois un soupçon humoristique. Avec des personnages qualitatifs qui peuvent parfois nous hérisser le poil par leurs comportements ou pensées. Et surtout, avec des thèmes forts, profonds et souvent durs.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lune de métal ~ Antoni Dumé

  Un thriller déroutant où le monde virtuel et réel se confondent dangereusement. Chris, une fillette de huit ans, est enlevée au domicile...