mercredi 12 mai 2021

Isielle et Olkan ~ Charles Chehirlian

 

Sur l’île d’Horterheim, seules les lois des pics enneigés et de la guerre règnent.

Huldrith et Peredren, fiers et forts guerriers du corps des Haches, s’évertuent à défendre la cité de Garolden face aux redoutables hordes de Kulhgordians.

Au milieu de toute cette fureur, rien ne tourmente l’angélique Dame Isielle et Olkan le poète, qui se vouent un amour indéfectible. Mais le Comte Bolter, père d’Isielle, se refuse à donner la main de sa fille à un simple roturier rêveur, et s’emploie à les séparer.

Aucun d’entre eux ne se doute que dans les profondeurs de la terre, dans l’ombre, quelque chose de très ancien rôde…





Je tiens à remercier Charles Chehirlian pour sa confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Sur l’île d’Horterheim, de terribles batailles font rage entre les guerriers du corps des Haches et les hordes de Kulhgordians. Huldrith et Peredren sont les guerriers les plus puissants et connus du corps des Haches et mettent tout en place pour repousser les attaques. Dans ce tumulte Isielle et Olkan vivent un amour passionnel, mais le père de cette dernière n’accepte pas leur amour…
Et si ces batailles guerrières et amoureuses, n’étaient plus leur seul problème ? Et si dans l’ombre quelque chose de très ancien et dangereux rodait ? …

On a affaire à un récit court, mais dense dans lequel je me suis vraiment laissé emporter. On se retrouve au cœur d’un monde que l’auteur va nous décrire dans les moindres détails. J’ai été impressionné par le soin qu’a apporté Charles Chehirlian aux éléments propres à l’univers : folklore, un langage propre à une civilisation et d’ailleurs, on retrouve même un lexique en fin du roman !
L’histoire va nous faire voyager entre différents points de vue, entre bataille et quête d’amour, entre moments intenses et d’autres plus calme, entre actions et émotions, … Bref on nous offre une histoire multiple qui nous propose de belles découvertes ainsi que des rebondissements auxquels on ne s'attend pas.  Le tout est agrémentée d’une plume délicate et très agréable à lire.

En si peu de page, l’auteur a réussi à créer un bel univers et à mettre en place des personnages bien décrits avec leur propre personnalité. J’ai beaucoup aimé les découvrir et suivre leurs histoires avec une petite préférence pour Peredren. C’est un personnage courageux qui est le parfait représentant du guerrier au grand cœur qui est prêt à se sacrifier pour sauver son peuple. Olkan, lui représente la sensibilité qui est prêt à tout pour son amour Isielle. Cette dernière est très discrète puisqu’on ne la croise pas souvent, mais en même temps elle est au centre de ce roman.

Ce roman prend place dans le même univers que les Chroniques de l'Anahsmut. Je ne connais pas du tout puisque c’est mon premier récit de cet auteur, mais si cette saga est aussi bien écrite, je serais tentée de la lire !

En bref, je vous recommande cette petite histoire agréable et prenante.

 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le lapin de ma fille ~ Virginie Cailleau

  Dans le paisible Marais Poitevin, un individu épie la si parfaite famille Canterel… La femme de ménage de cette dernière se fait agresser...