mardi 4 août 2020

La petite dernière ~ Fatima Daas


Couverture La petite dernière

Résumé 

Je m’appelle Fatima Daas. Je suis la mazoziya, la petite dernière. Celle à laquelle on ne s’est pas préparé. Française d’origine algérienne. Musulmane pratiquante. Clichoise qui passe plus de trois heures par jour dans les transports. Une touriste. Une banlieusarde qui observe les comportements parisiens. Je suis une menteuse, une pécheresse. Adolescente, je suis une élève instable. Adulte, je suis hyper-inadaptée. J’écris des histoires pour éviter de vivre la mienne. J’ai fait quatre ans de thérapie. C’est ma plus longue relation. L’amour, c’était tabou à la maison, les marques de tendresse, la sexualité aussi. Je me croyais polyamoureuse. Lorsque Nina a débarqué dans ma vie, je ne savais plus du tout ce dont j’avais besoin et ce qu’il me manquait. Je m’appelle Fatima Daas. Je ne sais pas si je porte bien mon prénom."



« La petite dernière » c'est le récit autobiographique de Fatima Daas. Elle nous raconte des brides de sa vie à travers sa religion, ses rapports avec sa famille, la découverte de son homosexualité et surtout comment elle va pouvoir concilier tous ces éléments.

L'auteure se livre et se dévoile à nous à travers ces pages. Elle commence chaque partie par « Je m'appelle Fatima » suivit d'une série d'informations la concernant. Elle les répète inlassablement, ça nous marque et nous fait voir et comprendre son histoire à travers ces qualificatifs.

Ce roman ce n'est pas une accumulation de fait dans un ordre chronologique, non l'auteurs nous présente sa vie sous forme de fragments mélangés dans le temps. On va de sa vie d'ado à celle de l'enfance en passant par sa vie d'adulte.

Les thèmes sont tabous, les propos sont parfois durs. Cette histoire est quand même racontée avec délicatesse et une plume agréable. La fin apporte un petit peu de douceur dans toute cette amertume.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La Strega ~ Anne Barthel

  La fin du moyen âge est proche. Des migrants de la province d’Imperia, l’actuelle Italie, viennent repeupler Banulhs, aujourd’hui, Bagnol...