mercredi 18 novembre 2020

Farenheim, tome 1 : Les Gardiens du Phare ~ Alex Zune

 

Dans un monde sans soleil ni lune, seuls les phares illuminent les cinq royaumes de la Sunveria. Saga Leign est sur le point de devenir un veilleur, un guerrier d’exception qui voue sa vie à la protection de la lumière des étoiles. Mais lorsque le phare de Venrim est détruit dans une violente explosion, le jeune homme et ses compagnons survivants se retrouvent plongés dans un sombre complot qui menace la Sunveria toute entière et l’existence de la Lumière elle-même.

Un univers où la Lumière est le pouvoir

Les Gardiens du Phare est le premier tome d’une série épique dans un monde régit par le pouvoir des étoiles. Entre un complot tentaculaire, une organisation criminelle, un groupuscule de fanatiques adorateurs du feu, un alchimiste immortel, un royaume d'ivoire et des astres maudits oubliés depuis longtemps, l’univers mature de Farenheim plonge le lecteur dans un récit où la notion de bien et de mal est définie par un seul vecteur : l’unique lumière des étoiles.

La saga de Saga

Farenheim suit les aventures de Saga Leign, l'un des veilleurs les plus prometteurs de sa génération. Doté du pouvoir d'une étoile de l'Infini, le jeune homme se retrouve plongé dans un monde cruel où les farenheims n’ont plus leur place. Face à des dangers toujours plus grands, lui et ses compagnons entameront un voyage qui les mènera jusqu'aux origines de la Lumière et de la Sunveria.


Je tiens à remercier Alex Zune pour m’avoir proposé son roman et pour sa confiance.

Saga Leign est un jeune homme qui va devenir un veilleur, un protecteur de la lumière des étoiles. Mais tout ne va pas se dérouler normalement, puisque le phare Venrim est détruit… Saga et ses compagnons vont devoir comprendre ce qui s’est passé pour sauver le royaume.

On a droit à un univers super intéressant où seules les étoiles apportent la lumière sur le monde. C’est pour cela qu’il existe des veilleurs, étudiant et œuvrant pour la sauvegarde de celles-ci et tirant leurs pouvoirs de ces dernières. Malheureusement, elles attirent la convoitise car de nombreux secrets leur sont liés. J’ai beaucoup aimé cet univers, les complots qui prennent de plus en plus d’ampleur et qui se complexifient, les questionnements qu’on peut avoir sur les personnages et leurs intentions. Les rebondissements qui ponctuent ce roman, ils sont nombreux et j’ai adoré les découvrir. Ces éléments donnent vraiment un roman dynamique dans lequel on ne s’ennuie pas une seconde.

Les chapitres sont courts et ne se concentrent pas sur les mêmes personnages. Et bien souvent l’auteur joue avec nos nerfs puisqu’il s’arrête à des moments importants qui nous poussent à continuer l’histoire pour découvrir ce qui attend nos héros.

En parlant d’eux on suit d’un côté Saga à qui a été confié une mission de la plus haute importance. Vous vous en doutez les choses ne seront pas faciles pour lui et il va faire des rencontres très intéressantes (pas toujours positive c’est moi qui vous le dis !). On se rend compte qu’il y a plein de mystère qui entoure notre héros, on en découvre certains, mais on a l’impression qu’il nous cache encore pas mal de chose…
D’un autre côté, on accompagne Iriden, un autre veilleur qui va enquêter sur les suspects de la destruction du phare. J’ai beaucoup aimé ce personnage et son pouvoir.
Le dernier personnage qui l’on suit est Galielle, une veilleuse qui elle tente de trouver une solution à la destruction du phare. Pour elle non plus, tout ne se passera pas comme prévu.
Il y a encore pas mal d'autres personnages super intéressants et je vous laisse les découvrir ! 

Alex Zune a une écriture très agréable et immersive, on est donc facilement plongé dans son histoire.

J’ajouterai une chose : que nous réserve la suite ? Je suis impatiente de le découvrir ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au nom des Dieux : Fracture, tome 2 : Oeuvrer pour la Lumière ~ Gautier Durrieu de Madron

  Mort, désolation et trahison. Depuis qu’ils ont été entrainés dans le Temps, voilà tout ce que Julie, Salia et Lucas ont enduré. Mais c’e...