mardi 18 février 2020

La citadelle ~ Piotr Alechkovski

Couverture La citadelle

Résumé 

Maltstov, un archéologue, travaille dans la citadelle transformée en musée d'une ancienne ville russe. La perte de son épouse et de son emploi marque le début de la descente aux enfers de cet antihéros. Un roman sur l'époque contemporaine et la manière dont sont entretenus les souvenirs du passé.


Pour commencer, je voudrais remercier Babelio et les éditions Macha Publoshing pour m'avoir permis de lire et chroniquer ce livre.

Ce livre nous raconte l'histoire de Maltstov, un archéologue qui va se retrouver sans emplois, sa femme va le quitter alors qu'elle porte son enfant. Cette dernière va tout lui prendre : son travail, son logement et son enfant. Maltsov va partir à la campagne pour pouvoir travailler en toute tranquillité sur son livre. Entre alcoolisme, violence et mort, ... Tout ne sera pas des plus agréable pour lui. Lorsqu'il revient enfin en ville, les choses vont encore changer, mais est-ce que ce sera pour le meilleur, le pire ou un peu des deux ?...

Le livre est divisé en trois parties. La première se déroule au moment où il sombre après avoir perdu sa femme et son emploi. La deuxième relate le moment où il décide de partir à la campagne en pensant que cet air frais et loin de tout lui permettra de se remettre et enfin la dernière partie où il revient de son pèlerinage à la campagne et où il va recommencer à vivre pour lui. Le tout est entrecoupé de moment où Malstov sombre et se retrouve propulsée dans les méandres du passée au temps des guerriers mongols.


J'ai eu du mal à me plonger dans ce roman, le début est assez compliqué à suivre et j'ai un peu été embrouillé par les premiers chapitres. Une fois ce problème passé, j'ai passé un bon moment a suivre l'histoire de cet homme et de la Russie de l' Horde d'Or et celle actuelle. On a des thèmes sombres : Alcoolisme, violence, pauvreté, mort, ... Ce qui fait de ce livre, un roman psychologique.

J'aime beaucoup l'écriture de l'auteur, elle colle bien avec ce genre de roman. Il y a beaucoup de descriptions (ça peut parfois paraître un peu long), ce qui permet de bien voyager et d'appréhender l'histoire.
Un petit bémol, c'est toutes les notes de bas-de pages... Je sais qu'elles sont là pour nous aider à comprendre et mieux appréhender l'histoire, mais des fois c'est juste trop ...

Lecture agréable avec quelques longueurs. Il faut vraiment passer les premiers chapitres pour apprécier pleinement la lecture. Et surtout, il faut pouvoir se faire à tous les noms complexes de villes, personnes, concepts qui parcourent les pages ^^

2 commentaires:

  1. Argh les notes en bas de pages.. j'ai été traumatisée par un roman de Jean Diwo où il y en avait quasi tout le temps, et des fois la moitié de la page...
    Mais ça m'a quand même l'air compliqué comme histoire ça :O

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les notes de bas de pages c'est pas cool surtout quand elles font perdre le fil de l'histoire
      Oui pas facile à suivre !

      Supprimer

Vivre avec les animaux au Moyen Âge ~ Chiara Frugoni

  Licornes, dragons, griffons : la vie des hommes du Moyen Âge, de l’An Mille à la Renaissance, est peuplée de quantité de créatures fabule...