mardi 12 mai 2020

Le Cycle de Barcil, Riguel le Téméraire ~ Jean-Marc Dopffer

Couverture Le Cycle de Barcil, Riguel le Téméraire

Résumé

Les anciens du clan se plaisent à raconter, à la lueur du foyer dans leurs huttes, que c’est dans le Désert Blanc de Svalbard que la première étincelle de vie a été initiée sur Barcil. Ces contrées monochromes, rudes comme les traditions de son peuple, sont à l’image du monde originel façonné par la Mère, créatrice de toutes choses.

C’est en hommage à Svanhyel, le Dieu des Glaces, que les jeunes s’aventurent dans le Désert Blanc. L’accomplissement du Rituel des Guerriers permet à chaque adolescent d’être reconnu par les combattants du clan comme un des leurs… et de porter les armes. De cette épreuve naît, et se forge, le caractère des guerriers svalbardiens.

Riguel, un jeune et courageux barbare, s’élance à son tour pour exécuter le rite. Seul, il sillonne le Désert Blanc, au nord des dernières terres civilisées du monde. Comme un mantra, une idée unique le guide dans cet inconnu hostile : avancer sur les terres gelées pour y débusquer un ours blanc… et revenir déposer sa tête aux pieds du chef de son village. Ainsi seulement pourra-t-il se battre auprès des siens et participer aux razzias sur les terres fertiles de Tigyl.

Face à sa conscience, ses angoisses et ses ambitions, le jeune homme progresse des jours durant sur la glace éternelle à la recherche de son trophée. Car il le souhaite à la hauteur de ses rêves, à la hauteur de son courage.

Riguel aura-t-il la force de relever le défi du Rituel des Guerriers ?
Quels sont les secrets que le jeune barbare découvrira dans le Désert Blanc ?


Riguel, un jeune barbare arrive enfin à l'âge où il pourra passer son rite d’initiation pour pouvoir rentrer dans le clan des guerriers de son peuple et pouvoir porter les armes. Riguel doit donc partir seul, armé uniquement couteau dans le Désert blanc de Svalbard pour trouver un ours et ramener sa tête aux chefs de village. Comment va se dérouler ce voyage initiatique pour Riguel ? Va t'il survivre au froid et au territoire hostile sur lequel il avance ?

J'ai déjà eu la chance de lire trois autres nouvelles provenant du Cycle de Barcil et donc je remercie une nouvelle fois, Jean-Marc Dopffer de me permettre de retourner dans les terres de Barcil !

Pour cette quatrième immersion dans le Cycle de Barcil, les talents de l'auteur ne sont plus à démontrer. Mais je suis toujours autant étonnée de voir la facilité avec laquelle il arrive à nous plonger dans son univers.

J'ai un peu du mal à l'expliquer, mais cette nouvelle me semble un peu différente des autres... J'ai l'impression que celle-ci, est moins centrée sur l'action (Il y en a quand même et très bien écrite je vous rassure), mais plutôt sur l'introspection de ce personnage lors de son voyage. Dans cette nouvelle on est confronté à une révélation qui m'a laissé sans voix, mais vous vous doutez bien que je ne peux rien vous dire ! Cette révélation offre une myriade de nouvelles possibilités et surtout beaucoup de questions sur le pourquoi du comment de cette révélation...

Encore une fois, je me suis laissé entraîner dans l'histoire, et j'ai apprécié de parcourir ce Désert blanc avec Riguel. Je n 'ai pas pu m'empêcher de dévorer ce livre et de tourner les pages en me demandant s'il allait réussir son rite de passage.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le Marteau d'or ~Benjamin Coite

  Un soir, le pèlerin gris se présente au couvent des sœurs de la perpétuelle protection. La matriarche Elyne en personne est dépêchée pou...