samedi 14 mai 2022

De rouages et de sang, tome 1 : Les disparus d'Arkantras ~ A. D. Martel

 


Plongez dans les bas-fonds d'Arkantras, où le danger se cache à chaque coin de rue...
Depuis quelque temps, une menace plane sur les bas quartiers d'Arkantras... Le bruit court qu'une créature avide de chair humaine enlèverait les enfants à la nuit tombée pour les dévorer. Que diable, Rowena, jeune orpheline passionnée de mécanique, se moque bien de ces histoires à dormir debout ! Jusqu'au jour où son ami, Œil-de-Pirate, disparaît lui aussi dans d'étranges circonstances... Résolus à le retrouver, Rowena et son fidèle chat à la patte mécanique, Monsieur Gratouille, s'enfoncent dans les profondeurs d'Arkantras.
De son côté, Eugène Bassompière, un journaliste issu de la bonne société, se voit chargé d'enquêter sur ces disparitions. Sur les traces du monstre, les destins d'Eugène et Rowena vont s'entremêler.
Que se passe-t-il réellement dans la ville ? Et si la vérité s'avérait pire que tout ce qu'ils pouvaient imaginer ?

 

Je remercie Srinéo ainsi que Netgalley pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir ce premier tome de « De rouages et de sang ».

De terribles rumeurs sur les bas-fonds d’Arkantras circulent. Il semblerait que de mystérieuses disparitions aient lieu et qu’une créature en soi la cause. Rowena, jeune orpheline, n’y croit pas une seule seconde, mais quand son ami œil-de-pirate disparait elle ne peut que repenser à ces histoires. C’est avec l’aide de son fidèle ami, le chat Monsieur Gratouille qu’elle se met à la recherche de son ami. De son côté, Eugène, journaliste déchu, se voit confier la mission d’enquêter sur ces disparitions. Quelles étranges découvertes va-t-il faire ?...

J’ai tout de suite été attirée par la couverture, je la trouve vraiment très belle et elle m’a vraiment donné envie de découvrir cette histoire. Je me suis complètement laissé emporter par ce roman, j’ai vraiment beaucoup aimé découvrir cette ville d’Arkantras, autant du point de vue de la jeune Rowena que de celui d’Eugène. Cette histoire nous amène dans une ville sombre où pollution, pauvreté et maltraitance animale cohabitent pour le plus grand malheur des gens des bas-fonds. Pas le temps de s’ennuyer lors de la lecture, entre rebondissements, actions et révélations l’auteure nous offre une intrigue où tout est parfaitement maitrisé.
De plus ; le tout est écrit avec une plume addictive, fluide et très agréable. C’est le premier roman de A.D . Martel que je découvre et je ne serais pas contre découvrir ses autres titres.

Les personnages sont vraiment attachants marquant et j’ai beaucoup aimé les suivre et découvrir leur univers.
Rowena est une jeune orpheline qui vit dans les bas quartiers et qui n’a pas eu une vie facile. Elle est passionnée par la mécanique. Elle est courageuse, à un grand cœur et n’a pas peur de se mettre en danger quand ses proches ont des problèmes.
Eugène, lui est un journaliste de la haute société, mais il est déchu… Ce n’est pas un personnage qui au premier abord nous est sympathique. Il a des préjugés sur les gens de la basse société, s’apitoie sur son sort, … Bref on n'a pas envie de le soutenir, mais il va évoluer au cours de l’histoire ce qui est positif !

En bref, un très bon premier tome dont la fin nous tient en haleine et qui nous donne qu’une envie : lire la suite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le lapin de ma fille ~ Virginie Cailleau

  Dans le paisible Marais Poitevin, un individu épie la si parfaite famille Canterel… La femme de ménage de cette dernière se fait agresser...